196
Commentaires

Alerte : les Insoumis annexent la télé !

Il faut croire qu'ils ont touché un nerf, les Insoumis.

Derniers commentaires

Danièle Obono, députée noire de la France insoumise a défendu la liberté d'expression.
Ni plus, ni moins.

La liberté d'expression ne signifie pas que l'on est d'accord avec ce qui est dit. Cela signifie que l'on peut dire ce qui n'est pas interdit par la loi, et a fortiori, lorsqu'il s'agit d'un artiste.
[large]
Qu'un artiste chante ou écrive "Nique la France" ne me choque pas du tout.[/large]

D'ailleurs écoutez les chansons de Renaud Séchan et ses multiples critiques d'une France des années 1970 et 1980 que tout le monde reconnaît aujourd'hui.
Ecoutez Hexagone : Hexagone

Lorsque Renaud a écrit "500 connards sur la ligne de départ" en parlant du Paris Dakar, ça a choqué aussi. Moi je trouve cela bien.

Qu'un artiste chante "ce Maroc pourri et corrompu" ou "L'Algérie cette dictature" ou "Nique la Tunisie" ne me gênera pas également.

Voilà, [large]ACCROCHES TOI DANIELE OBONO FACE AUX SALES RACISTES.[/large]

SEMIR
On est dimanche, le ciel est toujours bleu mais ça va moutonner puis...

Alors, dans ce moment je vous envoie cette chanson de Los de Nadau que vous connaissez peut-être.
Pour les Insoumis et les autres...

https://www.youtube.com/watch?v=nnXm_Eo4KDk

Los de qui cau (intraduisible littéralement mais dont le sens serait: " ce qu'il faut qu'ils soient")

Adishatz
coffrez Ruffin, coffrez-le tout de suite


Vous ne croyez pas si bien dire : https://pbs.twimg.com/media/DDBVWNMXYAAT3--.jpg:large
Je me demande juste pourquoi ASI se positionne en media d'opposition plutôt qu'en media d'analayse. La rangaine systematique pro melenchon anti macron devient penible.
De toutes facon on est pas dans la meme cours que le figaro, le jt de france 2 ou autre. Plutot que d'essayer de contrebalancer le nuage d'article pro Macron par un soutient à Melenchon je pense que se dont nous avons besoin et d'un media inspiré et neutre.
Il est autant penible de voir la macronmania ailleur que la melenchonmania ici.
J'ai entendu ce soir sur je ne sais plus quelle radio une interview d'un jeune député En marche, Hervé Berville.
Originaire du Rwanda, il a été évacué dès le début de la guerre et adopté par un couple Breton. Il était très jeune et a peu de souvenir du Rwanda.

Il a fait des études d'économie en France et à l'étranger, il a travaillé en Afrique et s'est engagé dans le mouvement En marche dès sa création.

L'intervieweur n'a pas pu s'empêcher de lui demander si sa couleur ne lui avait pas posé de problème d'intégration.
Hervé Berville a semblé un peu surpris de la question, il a dit non je suis arrivé très jeune, c'est un petit village il n'y a jamais eu de problème.

Cela ne m'étonne pas car les Bretons sont des gens accueillants et solidaires. C'est dans leur culture. Quand enfant je passais mes vacances en Ille et Vilaine chez ma grand-mère, il y avait toujours la part du pauvre.
La porte de la salle à manger était ouverte sur la rue et très régulièrement des vagabonds s'arrêtaient devant la porte et disaient "Bonjour patronne, vous n'auriez pas une petite croute".
Ma grand-mère préparait une énorme tranche de pain sur laquelle elle entassait plein de bonnes choses et un coup de cidre par là-dessus.
Et c'était comme cela dans les fermes alentours. Même les fermiers les plus pauvres donnaient au moins le pain et le beurre salé.

Pour en revenir à Hervé Berville ça ne m'étonne donc pas qu'il se soit senti bien en Bretagne et qu'il soit devenu un jeune homme instruit et épanoui.

Je raconte cela parce que c'est une belle histoire à mon avis et il faut aussi parler des belles histoires.
Que ce forum est instructif !
Maintenant je sais ce que veut dire "insoumis" : stupide je pensais qu'il y avait derrière ce mot des références à de grands combats contre toute forme d'oppression et/ou de dictature et j'étais sans doute admiratif.
Mais non, c'est plus proche de nous et plus abordable : il suffit de savoir ironiser sur des journaleux, se moquer de matheux, savoir porter le tee-shirt qui va bien, montrer sa culture sur des étoiles etc...
Je suis donc impatient de voir les futures manifestations d'Insoumission, ça vaut vraiment le coup et je vais essayer d'être à ce niveau.

ps: comme j'ai tout compris grâce à @asi, je n'ai plus besoin de m'y abonner
Il semble que les insoumis soient moins assommants que les autres, macronistes ou autres...
Moi je regrette l'échec de Caroline de Haas qui avait défié El Khomri après avoir descendu la première version de sa "loi travail" grâce à une pétition de plus d'un million de signataires. Mais les stratèges de FI en avaient décidé autrement : pas de concurrente de gauche à l'AN pour cette circo, et au final c'est LR qui l'a gagnée.
Grâce à vous (ou par votre faute) je viens de visionner l'émission de Grandes Gueules de RMC que je n'avais jamais vue. Entre elle (les grandes gueules) et Danièle Obono le choix est vite fait.
Quant au fromager, camembert !
essayé de regarder cette émission radio pour mieux comprendre l'article : impossible !4 mecs en costard, l’œil dur, sans mise à distance, sans intelligence, sans profondeur, aboyant comme des roquets sur une élue du peuple. Pauvres types ! journaleux médiocres,radio débile pour débiles.
Pendant que François RUFFIN renonce à une grosse partie de son indemnité, le maire d'Orléans ( LR ) la multiplie par 4
Vive la France !
Voilà un chapitre éclairant (de plus),....nous nous apercevons donc que quelque soit l'insoumis passant dans la lessiveuse médiatique,le traitement est et sera le même: http://www.acrimed.org/De-l-art-de-saboter-une-interview-politique

Nous pouvons donc lâcher les baskets à notre gourou sectaire,grincheux,irrespectueux,populiste,Kazoula complètera,national ,car c'est une méthode ancestrale qui veut que l'on repeigne la gauche dans cette couleur et ce qui que ce soit.....et je ne vous parle pas des Castro,Chavez et autres exotiques.

Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes......Hugo ne parlait-il pas des cocus plutôt que des taureaux
Grâce à vous et un lien défaillant, je me suis tapé "Grand Oral des Grandes gueules de RMC" avec Madame Obono.

Madame Obono, forte de ses idées, s'est défendue intelligemment face à l'absurdité de dire "Vive la France" en cette occasion.

Alors qu'elle parlait liberté d'expression, on la condamnait perversement au nom de celle-ci.

Elle a cependant prononcé "Vive la France" à plusieurs reprises tout en exprimant la vacuité de l'exercice en de telles circonstances.

Perso, je voudrais bien, malicieusement, que LFI foutent le trouillomètre à zéro aux normopathes apathiques et autres poissons rouges (mémoire = trois secondes)

Vive la France, Vive LFI, Vive Ruffin, Vive @SI et Vive Moi !
Il ne fonctionne pas, le lien vers L'Express : ils ont retiré la page ?...
Un peu déçu de votre légèreté journalistique, D S

Les Grandes gueules la somment de crier "Vive la France"

Non, juste dire.

À la radio, on ne sait pas qu'elle est noire. On ne retient que l'hesitation.

La question vous indigne. Moi, c'est l'hesitation de la réponse.
Ont-ils vraiment peur, ou jouent-ils à se faire peur ?
Ni l'un ni l'autre, bien sûr: ils essaient de nous faire peur. On avait un slogan en mai 68 "laissez la peur du rouge aux bêtes à cornes", va falloir le moderniser, c'est méprisant pour les taureaux, qui n'ont pas peur du rouge, on le sait maintenant. Mais qui foncent tête baissée dans la cible trompeuse qu'on leur présente, et là, ya comme un point commun.
"Ont-ils vraiment peur, ou jouent-ils à se faire peur ? "
Et Daniel? S'interroge-t-il vraiment ou joue-t-il à nous faire croire qu'il s'interroge?
Bon quand même la remarque de Mélenchon sur le drapeau européen...
Déjà c'est pas très profond (il y a bien d'autres choses choquantes dans cette assemblée) mais surtout ça ressemble trop à de la com' d'extrême droite. J'imagine tellement Marine ou Marion faire la même chose. Il sait surement très bien que ça sera tronqué et utilisé. Pourquoi faire ça si ce n'est faire du pied à des électeurs bien trop nationalistes pour moi.
Et je ne suis pas contre une remise en question de l'Europe ou de la France d'ailleurs.
Critiquer le fond pas les symboles. Moi le symbole de l'Europe en soit ça m'est pas plus cher ni moins que le symbole du drapeau français. Je suis plus internationaliste que nationaliste.
Bref le reste mis à part - effectivement la diatribe du journaliste de challengues est assez hilarante tellement on y sent les incohérences - ils ont bien raison de soulever la remarque bizarre et non constructive de mélenchon. Il tend le baton pour se faire battre. Trop facile d'être contre.
ce matin france info a interrogé Eric Coquerel sur ce sujet mais ces observateurs n'ont pas mentionné qu'une des grandes gueules est devenue Députée madame Claire O petit qui "rêvait d'écraser les musulmans " comme son copain Frank Peri et insultait les enseignants "sales, chevelus, etc
silence radio et bien sûr elle a été chaleureusement ovationnée par ses copains
de plus un journaliste ne comprend pas la référence à la vierge à propos du drapeau européen , sa collègue aurait pu s'étonner de son ignorance comme elle l'a fait avec Clémentine Autain à propos du point 62 du progamme des inssoumis
ces gens sont vraiment indécents
Les méchants médias à la solde de Macron manquent forcément d'objectivité sur les députés de la France Insoumise.
Mais à l'inverse, je m'interroge quand même sur les éléments factuels qui permettent de qualifier l'ensemble des députés LRM de "presse bouton". Ces 300 et quelques nouveaux élus, on ne les connait pas vraiment, à part qu'ils ont dit qu'ils soutenait le programme de Macron et qu'ils ont été élus pour ça (avec pas beaucoup de voix, peut être, mais quand même plus que les autres candidats).
Moi, j'aimerais bien en savoir plus sur eux. On peut critiquer les médias qui critiquent 17 dangereux Insoumis a priori, mais on peut aussi essayer de ne pas tomber dans le même travers en dénonçant 300 dangereux robots. On ne sait jamais, Cédric apportera peut être des amendements aussi originaux que ses cheveux longs et sa lavalliere, laissons lui sa chance, ainsi qu'à ses camarades.
"La petite [s]Laguiller[/s] Obono, faut la marier à un second maître ou un parachutiste et on n’en parlera plus, quoi."

Général Bigeard
R.I.P.
Oh les cafardeux !
Tout le monde se réjouit de tout, de la majorité, des résultats économiques qui fleurissent à vue d’œil, de la Bourse qui s'enivre, du sourire du dictateur souriant, et les voilà qui vont faire tout un foin pour des questions de maltraitance d'opposition. Voudrez pas que les constructeurs prennent des pincettes avec ces destructeurs ! Non mais, bin d iou comme dirait Bayrou (bien que bayrou il est même plus dans la majorité, il est même plus dans l'opposition, il est karchérisé).

Faut dire qu'une opposition de 18 ou 25 ou même 40, même la Tchéchénie n'ose pas, c'est trop risqué. Sauf qu'ici on est en DÉMOCRATIE messieurs, mesdames, alors on fait sa petite opposition, histoire que ce ne soit pas monotone cet automne près du Pont Mirabeau à l'Assemblée.
Mais faudrait pas que cette opposition se croit tous les droits.
A la rigueur on lui concède celui de faire le clown, le clown du roi.

Parlant du roi, de Jupiter, du Messie, du sourire pour pub dentifrice, une amusante petite remarque dans un interview ce matin à France info (écoutez les 16 dernières secondes du reportage de Cécilia Arbona)

A propos de Danièle Obono et l'obligation de dire Vive la France du fait d'être députée, où l'on voit que le racisme est monnaie courante chez les pétainistes même devenu macronistes
Cit. Schneidermann : "Danièle Obono est noire, totalement noire"

Plutôt étrange ce "totalement". Et Christiane Taubira, qui ne fut, Hollande-bashing oblige, pas défendue sur ASI avec un si bel enthousiasme, elle est "totalement" quoi ? Ne fut-elle au gouvernement une totale insoumise ?
Il y a un avantage à ce barnum, c'est que maintenant les sectaires s'épanouissent au vu et su d'un plus grand nombre. Pas besoin de crucifix ni de livre pour faire secte et ne pas arriver à penser en dehors du gourou.
Bonjour
Si JLM n'existait pas, il faudrait l'inventer.
Nos têtes supérieures ont bien utilisés les indiens contre les cow boys valeureux gonflés de leurs idéaux.
Ils ont fabriqué La Pen dans ce moule indien. Ca ne leur suffit pas ils sortent JLM et ses troupes.
C'est un éternel recommencement.
Superbe, ce paragraphe de la diatribe anti-insoumis de Bruno Roger-Petit sur François Ruffin, le député au SMIC :

Quoi de plus terrible que de signifier ainsi, de manière insidieuse que tous les autres députés qui ne se plieraient pas à la même règle sont des privilégiés dont l'existence même devrait être insupportable au petit peuple ?

Le "petit peuple" que tu méprises, mon Bruno, j'en fais partie. Et je n'ai pas attendu l'heureuse initiative de François Ruffin pour prendre conscience de la manière dont tes amis de l'Assemblée se goinfrent et s'opposent à toute limitation de leurs faramineuses prébendes.
Ce qui, pour toi, relève du populisme, résulte du regard critique que tout citoyen responsable est en mesure de porter sur ces privilégiés.
Contrairement à ce que tu penses, ce qualificatif n'est pas usurpé.
La polémique autour de Danièle Obono est absolument immonde. Son interpellation sur RMC est un concentré de racisme insidieux. http://www.liberation.fr/france/2017/06/22/de-quel-droit-somme-t-on-daniele-obono-de-crier-vive-la-france_1578755
Comment se fait il qu'aucune association n'ait encore saisi le CSA contre ces "journalistes" qui ont humilié publiquement Danièle Obono ?
Pourtant la macronie aime le RAP (la République Au Pas). Quand à Monsieur Françoise Ruffin, je trouve qu'il reste bien dans les clous.
Amis fakiriens bonjour !
Il y a aussi une hypothèse plus simple: les journalistes n'ont rien d'autres à se mettre sous la dent. Alors ils meublent avec les sorties débiles de Mélenchon sur Viliani ou le drapeau européen.

Il faut arrêter de croire que les "insoumis" font peur à qui que ce soit. La vérité, c'est que la peur fait vendre les journaux. Alors, en l'absence de peur réelle, on invente des peurs. Aujourd'hui ils "jouent à se faire peur" avec les insoumis, demain ils retourneront à leurs marroniers habituels:les franc maçons, les musulmans, ou je ne sais quoi d'autre qui permet de vendre leurs torchons.
C'est vous qui me faites peur...ou pas.
annulé
Mieux vaut être du "petit peuple" que d'être un Roger Bruno Très Petit
Par contre vos sorties sur les sorties de JLM ne sont pas débiles d'autant qu'il aurait pu ajouter : http://www.legorafi.fr/2017/06/21/j-l-melenchon-sur-cedric-villani-je-vais-aussi-lui-expliquer-ce-quest-un-coiffeur-parce-quil-sait-pas/
Allez, détendez-vous d'autant que, si on vous comprend bien, JLM est tellement ...tellement quoi ?.. enfin vous me comprenez, les 5 ans à venir avec Macron, son gouvernement et ses députés nous allons, à contrario, tutoyer les dieux de l'Olympe.
J'ai bien aimé l'article du Gorafi.

Mes sorties sur Mélenchon sont amplement justifiées. Je pense que si elles dérangent certains sur ce forum, c'est parce qu'elles touchent un point sensible: d'une certaine manière, Mélenchon est l'antithèse des idées de gauche qu'il prétend pourtant défendre.

Au lieu d'une lutte collective, on a un individu qui se met constamment en avant et, quoi qu'il en dise, est très content que les projecteurs médiatiques se braquent sur lui. La gauche est internationaliste, lui a de plus en plus souvent des phrases/attitudes qui témoignent d'un certain repli nationaliste (cf par exemple, le fait qu'il fait chanter la marseillaise plutôt que l'internationale dans sa dernière campagne, ou son attaque contre le drapeau européen). Et au lieu d'essayer de rassembler la gauche, il la divise, contribuant ainsi à la victoire de la droite. Cette année, on aurait peut-être pu éviter Macron si Hamon et Mélenchon s'étaient mis d'accord pour avoir une candidature unique à la présidentielle. Malheureusement ça ne s'est pas fait.
On dirait du " Sciences-po junior".
" junior", es-tu sûr?

La catégorie poussin serait déjà un surclassement.

La gauche est internationaliste

Inter-nationaliste.

Entre - les nations.

Pour qu'il y ait "internationalisme", il faut donc qu'il y ait des nations.

De rien.
"Travailleurs de tous pays, unissez-vous"

C'est un appel à dépasser cette notion de pays/nation. Pas de conserver les vielles frontières, les vielles divisions.
Pure interprétation, c'est juste un appel à l'union entre les travailleurs de tous les pays, il n'y a rien qui est dit sur les nations.
Pure interprétation partagée par des gens comme Jean Jaurès, Aristide Briand, Léon Blum, Pierre Mendès-France, François Mitterrand et même Jean Luc Mélenchon quand il ne fume pas la moquette.

Mais de votre côté, vous avez Jean-Pierre Chevènement. On se console comme on peut.
Argument d'autorité. En quoi ces quelques mots parlent de nation ? Vous extrapolez ou alors vous avez un contexte à rajouter ?
Et quel rapport avec Chevènement ?
Ces quelques mots, c'est un slogan qui invitent les travailleurs à se regrouper quel que soit leurs pays/nation. C'est l'idée que la lutte sociale n'a de sens qu'au niveau mondial, qu'il ne faut pas céder aux discours patriotiques/nationalistes qui cherchent à diviser l'humanité selon des frontières arbitraires.

Le contexte c'est l'internationale socialiste, l'internationale communiste, c'est les brigades internationales durant la guerre d'Espagne, c'est 150 ans de solidarité au niveau mondial. C'est pour ça que Jaurès a appelé sont journal "l'humanité" et non "le peuple français". Mais dois-je vraiment vous raconter l'histoire de la gauche ?

J'espère que les autres insoumis ont un peu plus de culture politique...
Donc comme je disais rien sur les nations à moins de confondre le nationalisme et la nation et d'oublier que l'internationalisme est par définition "entre nations".
Ne pas se laisser se faire opposer artificiellement par le nationalisme, n'empêche en rien que les peuples et leurs identités sont liés à des groupes que l'on appelle les nations. Ce n'est pas parce qu'il existe des nations qu'il ne peut pas y avoir d'union transverses. C'est cela pour moi l'internationalisme.
Et comme on peut le constater, vous ne pouvez vous empêcher de lancer une petite insulte au passage. Troll toujours.
Je constate que vous n'avez aucune culture politique, au point de ne pas savoir ce que la gauche entend par internationalisme. Ce n'est pas une insulte, juste un constat.
Bah non, l'internationalisme de gauche ce n'est pas du tout de la solidarité "entre les nations", c'est de la solidarité entre les prolétaires au delà des nations. http://wikirouge.net/Internationalisme
L'internationalisme de gauche est par définition supranational.

Votre "internationalisme" à vous n'est pas celui de Marx, c'est celui de Marcel Mauss.

Mauss qualifiait l'internationalisme de gauche de "cosmopolitisme".
D'après Mauss, qui l'appréciait peu, "la vogue qu'il a est celle d'une secte, renforcée par l'existence d'un État communiste en Russie."
Pour lui, "L'Internationalisme digne de ce nom est le contraire du cosmopolitisme. Il ne nie pas la nation. Il la situe. Inter-nation, c'est le contraire d'a-nation."

Maintenant, vous avez parfaitement le droit de partager la conception de Marcel Mauss, mais ne venez pas raconter que cette conception-là est celle de la gauche historique

Les internationales socialistes et communistes ne se sont jamais référées à Marcel Mauss, et elles n'ont jamais consisté en des relations cordiales entre nations.
L'Internationale Politique des Gueux a raté. Et pire la propagande en a fait un monstre et un objet d'abjection.
Mais l'Internationale des Riches a réussi au delà de toute attente.
Quoi donc de plus rationnel que le nationalisme des gueux comptant sur la Nation et son sens premier pour les défendre contre la Richesse Mondialisée?
Il y a au fond, deux nationalismes en concurrence :
Un nationalisme de "Race" quoi qu'ils disent
et
Un nationalisme de "Classe" quoi qu'on pense...
Celui de "Classe" à pour mérite de traiter les Humains également de Droit.
Quoi donc de plus rationnel que le nationalisme des gueux comptant sur la Nation et son sens premier pour les défendre contre la Richesse Mondialisée?
Donc vous voulez faire du socialisme national. Ca me rappelle vaguement quelque chose, mais quoi ?
Cit. "Pure interprétation" (Sandy)

Sacré culot, Sandy, des millions et des millions de prolétaires n'ont bien sûr jamais cru aux discours sur les "nations" ! Mais après tout, Sandy, Marx a sans doute écrit le Capital pour défendre le capitalisme et Staline a sans doute été un grand défenseur des prolétaires et...
L’internationalisme est une doctrine préconisant que les divers intérêts nationaux doivent être subordonnés à un intérêt général supranational.
L’internationalisme s'oppose au nationalisme et au chauvinisme, en défendant des intérêts qui sont communs à l'humanité.
L'internationalisme implique donc des nations!
Sandy a raison, et vous êtes tous trop bornés pour le comprendre...
Que vous le vouliez ou non, les mots ont une signification. Hier dans le bus j'entendais un enfant parler de son "skill" (et non pas ses skills) aux jeux vidéos et dire qu'il n'aimait pas les jeux de stratégie car ils ne permettaient pas, selon lui, d'exprimer son "skill".
Le mot "skill" veut dire "compétence" en anglais. Un jeu de stratégie demande beaucoup de compétences pour y être bon, alors pourquoi l'enfant ne pouvait pas y exprimer son "skill"? Car il ne connaît pas le sens du mot, qu'il a dû entendu dans une vidéo sur internet, sans doute déjà mal utilisé. Pour lui le skill c'est l'adresse, la précision. Et le pire, c'est que son pote avait la même définition donc ils se comprenaient. Mais imaginez un anglais, qui connaît le sens du mot, écoutant la conversation. Il ne comprendrait pas, puisque lui ne partage pas le sens arbitraire que les deux gamins donnent à ce mot. Et pourtant c'est lui qui serait dans le vrai.
Quand je lis Sandy seule contre tous à essayer de faire comprendre aux autres que les mots ont un sens, qu'on le veuille ou non, j'ai l'impression d'assister plus ou moins à la même chose.

C'est comme si les mots n'avaient plus de sens pour vous, ils deviennent les véhicules de concepts arbitraires que vous avez échafaudés dans vos têtes sans vraiment savoir de quoi vous parliez
Alors un enfant de huit ans je peux comprendre, mais une bande de post soixante-huitards pouvant voter ça pose quand même question.
C'est en oubliant le sens des mots qu'on arrive a des trucs du genre "développement durable" pour parler écologie.
L'internationalisme implique donc des nations!

J'ai déjà répondu à ça plus haut.
Je ne vais pas me répéter, je vous invite donc à vous y reporter.
http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1568675,1568836#msg-1568836
Tigi, soumis et paresseux
Oui, c'est ça, mon gars... et quand je me répète, on me traite de troll.

>dev null
Mon tout petit bonhomme soumis, je ne suis certainement pas votre gars.
Juste ne passant, et même si je trouve la sortie de Mélenchon en effet peu intéressante, on peut rejeter le Drapeau d'un institution politique, sans rejeter l'idée politique que les peuples européens doivent se rapprocher.

L'UE n'est pas la plus belle incarnation qui puisse être de l'union des peuples européens. Au contraire puisqu'elle assure la concurrence entre eux, au service du moins bien disant...

Juste ne passant, et même si je trouve la sortie de Mélenchon en effet peu intéressante, on peut rejeter le Drapeau d'un institution politique, sans rejeter l'idée politique que les peuples européens doivent se rapprocher.
Et si on est contre le gouvernement français, on doit rejeter le drapeau tricolore ?

L'UE n'est pas la plus belle incarnation qui puisse être de l'union des peuples européens.
Étant donné que c'est la seule incarnation de cette union, c'est obligatoirement la plus belle. Mais si ça vous plaît, vous pouvez dire que c'est la plus moche, pour les même raisons.

Toujours est-il qu'on en a pas d'autre et que ce n'est pas en cassant ce qu'on a qu'on va pouvoir unir les peuples européens. L'UE est ce qu'on en fait, rien n'empêche les citoyens de transformer ces institutions. Mais encore faudrait-il qu'une majorité de citoyens le veuille (ce qui n'est hélas pas la cas aujourd'hui).
Et si on est contre le gouvernement français, on doit rejeter le drapeau tricolore ?


Vous pouvez la refaire, celle-là ?
Cit. : "Vous pouvez la refaire, celle-là ?"

Vous pouvez développer ?
Et vous le donneur de leçons de culture politique, vous n'êtes pas étouffé par la modestie !

Je vous cite : " L'UE est ce qu'on en fait, rien n'empêche les citoyens de transformer ces institutions. Mais encore faudrait-il qu'une majorité de citoyens le veuille (ce qui n'est hélas pas la cas aujourd'hui)."
En 2005, qui a empêché l'expression populaire majoritaire de rejet de cette UE ?, des européistes béats antidémocrates !
Vous semblez en être un exemplaire plein de suffisance et de mauvaise foi : " ce n'est pas en cassant ce qu'on a qu'on va pouvoir unir les peuples européens ", je crois rêver...
VOUS avez peut-être ce que vous voulez mais moi et une multitude de travailleurs n'avons que le droit d'entériner le néo-libéralisme source de toutes les injustices et exploitations éhontées mais, cela semble vous convenir. Seriez-vous en-marche-compatible ?
Je me demande où dans la Constitution de la République Française il est écrit de la France est la vassale d'une entité politique appelée Union Européenne.
Elle n'est pas vassale et les conditions de participation sont fixées par le titre XV de la Constitution qui commence par l'article 88-1 : "La République participe à l'Union européenne constituée d'États qui ont choisi librement d'exercer en commun certaines de leurs compétences en vertu du traité sur l'Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, tels qu'ils résultent du traité signé à Lisbonne le 13 décembre 2007."

On connaît tous le problème : nos chers "représentants" ont engagé la République dans le traité de Lisbonne en dépit du référendum de 2005, toute la différence entre cette entité abstraite qu'est l'Etat et la réalité concrète des populations, les maîtres de l'Etat ne manquant pas de le présenter comme un être avec sa personnalité lui permettant de "choisir librement".

Pour le coup, c'est pas la faute à Voltaire, plutôt à Hobbes, Léviathan, 2nde partie :
"La seule façon d'ériger un tel pouvoir commun, qui puisse être capable de défendre les hommes de l'invasion des étrangers, et des torts qu'ils peuvent se faire les uns aux autres (...) est de rassembler tout leur pouvoir et toute leur force sur un seul homme, ou sur une seule assemblée d'hommes, qui puisse réduire toutes leurs volontés, à la majorité des voix, à une seule volonté; autant dire, désigner un homme, ou une assemblée d'hommes, pour tenir le rôle de leur personne; (...) Cela fait, la multitude ainsi unie en une seule personne est appelée une RÉPUBLIQUE, en latin CIVITAS. C'est là la génération de ce grand LÉVIATHAN, ou plutôt, pour parler avec plus de déférence, de ce dieu mortel à qui nous devons, sous le Dieu immortel, notre paix et notre protection."

Du culte de l'Etat...
Mais comme disait l'autre (Spinoza) : "jamais personne, en effet, ne pourra transférer à un autre sa puissance, et par conséquent son droit, au point de cesser d’être un homme ; il n’y aura jamais un pouvoir souverain tel qu’il puisse accomplir ce qu’il veut."
L'individu, le peuple, l'humain, a cette satanée tendance à résister à ce qui lui nuit, a ses raisons que ne connaît pas la raison technocratique si sûre d'être porteuse du raisonnable, de la rationalité socio-politique pleine de plans (sociaux...) et de savant calculs.
Ce qu'il y a de comique c'est que ces 16 députés insoumis sont 16 députés de trop. ils sont peu nombreux mais, voilà, ils sont comme un petit cailloux dans la chaussure. Alors tout va y passer et il leur sera reprochés ce qui est accepté tranquillement de tous les autres. Quant à JLM, nul ne peut dire que dans sa personne tout nous convient mais peut-on imaginer que ce qu'il dit aurait été audible autrement que par la manière dont il l'a exprimé. De plus il y a du contenu. Oui, heureux de la présence de ce groupe à l'assemblée et ce d'autant plus que j'imagine le contraire. Enfin pour ceux ou celles qui récupèrent tous les formules qui traînent partout genre gourou et autres, ils font peu cas du discernement des électeurs concernés car peuvent-ils imaginer que leur vote en faveur de JLM et la FI est le résultat de la reconnaissance de leurs valeurs dans cette proposition politique et non l'adhésion à un homme aussi talentueux soi-il ?
Dernière remarque : ne trouvez-vous pas curieux le silence autour des députés FN ? C'est vrai que le vote FN ayant servi comme prévu ils peuvent retourner dans le silence médiatique puisque ils ne feront au mieux que s'abstenir lors des votes sur les lois régressives c'est à dire accompagner implicitement le mouvement macroniste.
Bien entendu j'attends avec impatience les remarques prévisibles sur la déception qui nous attend, nous les ravis de la crèche mélenchoniste.
Les 8 députés FN, c'est 8 députés de trop et ça me fait vraiment mal, en tant que citoyen, de les voir à l'assemblée nationale.

Les 16 députés insoumis ne me gênent pas. A moins avis il ne feront rien, à part un peu d’esbroufe médiatique, mais on verra, on aura peut-être des bonnes surprises.
"si Hamon et Mélenchon s'étaient mis d'accord "
Du coup, vous auriez voté Macron pour nous éviter un assemblée monocolore rouge?
Vous fatiguez pas, il a voté Macron dès le premier tour.
Comme Mélenchon et ses "insoumis". Mélenchon (qui n'a pas ouvertement tranché) est député, Hamon (qui a appelé à voter contre Valls), non.
Pour les fèves, j'hésite entre la "Précoce d'Aquitaine" ou la "Longue de Séville".
Pouvez-vous m'aider Kazoula?
Prenez votre temps, c'est pour mes semis d'automne.
Il serait malséant de dire que " votre interlocuteur favori amène ses fèves aussi" "
Pour être malséant cela aurait été malséant.

Désolé Jean-Ali, j'étais à la sieste. Il me fallait prendre force car j'ai rugby avec quelques vieux.
Préparer le béret, aiguiser le bâton, siffler le chien...
La vie quoi!
Perso j'ai un faible pour la primabel, je ne connais pas la précoce d'Aquitaine. J'espère que vous ne consommez pas que les fèves, les cosses bien cuisinées (en ragoût épicé) sont elles aussi succulentes.
"Il faut arrêter de croire que les "insoumis" font peur à qui que ce soit."

Vous avez raison, 17 députés ne font pas peur. Pas plus qu'un détonateur à lui tout seul. Mais associé à une charge explosive...

En l'occurence, tout ceux qui ne s'inscrivent plus sur les listes électorales, ceux qui s'abstiennent, qui votent blanc... sans oublier tous ceux qui ont voté autre chose que du Macron et que toute cette mascarade révulse...

Un composé très instable, un peu comme la nitro.
Si ça explose, je doute que la France insoumise soit le détonateur. Il y a beaucoup plus de risques que ce soit l'extrême droite qui en profite.
L'Histoire n'est jamais écrite d'avance. Ce sera peut-être une course de vitesse.
C'est un des atouts de LFI, donner à la colère et à l'amertume de ceux qui se font laminer par le libéralisme multinational un débouché qui ne soit ni raciste ni xénophobe. Parce que, quand on se fait laminer, même en dehors de toute conviction humaniste et généreuse*, il n'est pas prudent de se diviser sur des papiers, des couleurs de peaux, des cultures ou des religions.

*Nous vivons une époque magnifique, où tout ce qui n'est pas égoïsme et rapacité se voit brocardé en "bisounours", "naïveté" ou autre appellation méprisante. Moi, je revendique le droit à la dignité de celui qui n'a pas pour seul objectif ses intérêts particuliers, qui peut s'ouvrir à une vision plus large de l'humanité.
Bisounours comme Cultive, j'adhère. surtout qu'une pointe de cynisme fait de temps en temps avaler la pilule.
Quand on se fait laminer, on a l'âme tellement mince en forme de lame de couteau que l'on ne peut que se couper si on touche à la dignité de l'homme. Même Gandhi revendiquait la violence quand la dignité de l'humain était " attaquée".

La non-violence possède en elle les limites à ne pas dépasser.
Etre "Debout" est significatif.
Malheureusement les charges explosives ne sont pas relie au detonateur de la FI.

Et je je ne sais pas si une reaction est souhaitable, au risque de perdre le controle.
Ne parie pas.
Insoumis à un sens en français...
Encore un qui mérite bien son nom ..
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.