125
Commentaires

Affaires de (grande) famille

Commentaires préférés des abonnés

Tout ça c'est bien beau, mais ce qui m'étonne le plus avec cette affaire, c'est d'apprendre incidemment qu'Olivier n'est pas le frère d'Alain, ni le tonton de Benjamin. Ce même Benjamin est-il bien le fils de Patrice et de Nathalie? J'attends la conf(...)

N'est-ce pas un des traits marquants de ce milieu ?

On semble s'étonner de "découvrir" des faits continuels


Une "première dame" ayant eu un comportement pédophile alors qu'elle avait un poste de responsabilité, se voit confier de nouveau un poste dans (...)

Inceste par ci, inceste par là. Il s'agit avant tout d'un viol bordel ! l'inceste est un point aggravant (puisqu'ici il est lié à l'autorité d'un beau père sur un mineur de moins de 15 ans) mais l'inceste n'est que "secondaire". L'inceste est un tabo(...)

Derniers commentaires

En 2005, Evelyne Pisier avait publié un livre " Une question d’âge" qui n'avait fait hurler personne alors qu'il est monstrueux vis à vis des enfants qu'elle avait adoptés avec Olivier Duhamel. J'ai relu des interviews de l'époque et c'est cauchemardesque. De nouveau, lorsque les médias évoquent ce livre aujourd'hui, ils ne s'intéressent pas à ces enfants qui sont pourtant au coeur de ce livre. C'est totalement incompréhensible. Que sont- ils devenus ? Les médias s'en désintéressent. Mais loin de moi de minimiser la monstruosité de l'inceste !

Les faits rappellent des textes de Brel ou de Brassens. Ils sont presque aussi vieux.


Pour la presse, désolé, mais ce n'est pas brillant.


Louis Dreyfus le patron du Monde et de l'Obs lance le (vieux) scandale que dénonce sa femme - tout en faisant la promotion d'un livre. Cela soulève effectivement des questions.


Ce n'est pas fait pour renforcer la confiance de l'opinion dans la presse ni pour la convaincre du courage de la corporation des échotiers. Quant à la réactivité, ce n'est pas comme pour Dupont de Ligonnès.


A coup sûr que la presse étrangère risque de s'interroger très sérieusement sur cette presse parisienne qui révèle un scandale vieux de 30 ans


Les causes du décès de Marie-France Pisier sont évoquées. L'actrice connaissait l'affaire et elle est décédée dans sa piscine " le corps (...) coincé dans une lourde chaise en fer forgé", " (Selon l'AFP citée par People) en 2011.


Cela a provoqué l'ouverture d'une enquête qui peut donc éventuellement avoir interrompu le délai de prescription que tient à vérifier le procureur de Paris.


Selon Wikipédia, ces éléments sont repris par Ariane Chemin dans son article du Monde  « Olivier Duhamel, l’inceste et les enfants du silence » [archive], sur lemonde.fr, (consulté le 4 janvier 2021).


Un Outreau sur Seine ? Un Paris sur Vologne ? 

De quoi détourner l'attention de l'incompétence crasse et autoritaire de l'Elysée. 

Emmanuel ne sera jamais assez reconnaissant à Olivier.


J'ai appris aujourd'hui que Henri de Montherlant s'était suicidé, face aux vicissitudes de l'âge.. 

Le 23 mai 1977, dans les pages "Opinions" du Monde, 80 intellectuels français parmi lesquels Jean-Paul Sartre, Michel Foucault, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Alain Robbe-Grillet, Jacques Derrida, Philippe Sollers et même Françoise Dolto, signent un autre texte pour demander que la loi décriminalise les rapports sexuels entre les adultes et les enfants de moins de 15 ans.


LCI a des pudeurs de gazelle pour parler de l'affaire Duhamel. Est ce parce que ce grand sachem baladait son arrogance et sa suffisance sur leurs plateaux.  Est ce parce que leurs têtes de gondole Poujadas et Chabot partageaient le même frichti que le prof honoraire de sciences Po aux dîners du Siècle.  Ce club "separariste" ou l'on coopte le beau linge. Qui a pour fonction de réussir les z'elites pour qu'elles oeuvrent à la reproduction de l'ordre social. On peut dire qu'elle oeuvre avec ardeur...


si je comprends bien, il ne s'agit pas d'inceste puisque ce Mr O Duhamel est le beau-père de Victor ( donc pas de lien filial...) mais de viol d'un enfant  non?

La publication dans Le Monde et l'Obs est une opportunité pour vendre du papier. Sans le livre il n'y aurait pas eu d'article.  Belle occasion pour faire du fric. En tout cas on ne verra plus O. Duhamel sur les plateaux, mince sanction à 70 ans, surtout s'il ne peut plus être poursuivi. Reste la honte , à moins qu'il s'en défende.

Après la mise au jour de la pédophilie dans les milieux religieux ou médiatiques, le dernier tabou qui va percer publiquement est celui de l'inceste. Et l'ampleur est immense tant il touche de familles. 

Merci Daniel pour ce commentaire.


On aurait bien aimé savoir ce que pensait le directeur de publication du Monde lors de la nomination en 2016 de Duhamel à la tête de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (qui chapeaute 3200 étudiants des IEP dont Sciences-Po Paris,  350 doctorants, 9 centres de recherches, 175 enseignants-chercheurs, d'innombrables publications., et une influence politique dépassant toute mesure..),. 


Je n'aurai pas aimé être à sa place, à faire le grande écart entre son rôle privé de mari et de beau-frère respectant le silence de la victime, et de l'autre, son rôle public de révéler la vérité sur la nature de l'homme propulsé à une si haute responsabilité publique. D'où l'intérêt public majeur de son récit pour esquisser une réflexion collective plus large sur savoir quoi faire, comment faire, en pareille situation.

FRANCE CULTURE "Les Pieds sur terre" 19 octobre 2020 : Interview de Mathilde Brasilier au sujet de son livre : "Le jour, la nuit, l'inceste", paru aux éditions de l'Harmattan.
Haute bourgeoisie encore. Au cours de l'émission, Mathilde Brasilier évoque les fréquentations de son père. On entend furtivement parler de Matznef.
https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/la-blessure

Pour info ça ne se passe pas que dans les "grandes" familles et la proportion doit être sensiblement la même pour l'ensemble de la population. Simplement quand ils veulent dénoncer les faits certains sont mieux armés que d'autres et leur témoignage est plus visible.

Lutter contre ce fléau n'est pas facile car dénoncer ou même tenter de stopper des agissements suspects engendre des réactions radicales et aboutissent souvent à la destruction de la cellule familiale ; avec parfois renforcement du pouvoir du prédateur. 

C'est pourquoi, il faut être vigilant par rapport aux adultes qui entourent l'enfant et mettre en place des règles incontournables : on ne donne pas la douche à un enfant à partir de 5 ans, on ne l'embrasse pas sur la bouche, on ne l'accueille pas dans son lit pour une nuit entière, on doit aussi être vigilant sur les gestes et les propos tenus. Il ne s'agit pas vraiment d'inceste et les choses en resteront peut-être là mais c'est quand même un climat incestuel et malsain.

C'est plus facile d'agir dès que l'on commence à ressentir un malaise.. Même ainsi ce n'est pas facile et peut aboutir à des ruptures douloureuses et à des solutions injustes qui laisseront aussi des cicatrices. Il n'y a pas de solutions à tous les problèmes.

 

Hors-sujet :

J'ai lu ce matin le dernier billet sur blog de melenchon.


Melenchon est impeccable comme souvent sur beaucoup de thematiques sauf qu'il ne peut s'empecher de dire de la merde, une habitude chez lui, sur le Covid19, le vaccin et les traitements.

Bref du gachis comme d'habitude.


J'ai ete surpris qu'un de ses paragraphe parlant de la (grande) famille musulmane est peu traité dans les medias que je suis habituellement.

L’échec de l’organisation d’un islam officiel et de son conseil des imams depuis le retrait du recteur de la mosquée de paris écoeuré par le comportement de ses pairs. 


Qui se traduit en langage de non-islamogauchiste, que le recteur de la grande mosquee de paris, Chems-Eddine Hafiz,  accuse la presence de mouvances islamistes de faire capoter le projet de creation d'une charte ?

Comment ca des mouvances islamistes finance par des gouvernements etrangers hostiles (aka la turquie) au sein meme du CFCM ? comment est ce possible ?


Je suis globalement ignorant sur CFCM et les luttes de pouvoirs qui se jouent.  Si @si realise une enquete ou si quelqu'un a plus d'informations la dessus ca m'aiderais beaucoup a y voir plus clair.

c'était donc ça, merci Daniel, je n'ai entendu ce matin que l'éloge du bonhomme qui aurait pris sa retraite!, je compte sur votre sagacité pour faire le décompte des" informateurs" ripous et des plus honnêtes, la république démocratique libérale et bourgeoise, qui rechigne à acheter des doses de vaccin, va encore en sortir fragilisée au profit de la" bête immonde"! L'histoire depuis Boulanger est édifiante, étonnante et éclairante, je vous invite à relire Seev Steinhell

Une phrase tourne en boucle dans ma tête tandis que le lis tous les commentaires, tous tournés vers un passé révolu:


"Enfants, adolescent.e.s d'aujourd'hui, n'attendez pas quarante ans pour parler. C'est maintenant qu'il faut le faire. Tout de suite. Profitez que quelques oreilles, quelques yeux, sont désormais un peu moins bouchés. N'ayez pas peur, n'ayez pas honte, ne vous sentez pas coupables. Parlez."

J'apprends avec stupéfaction que une des plus éminentes figures médiatiques de ces 40 dernières années est un violeur pédophile. Décidément le monde d'avant est sacrément pourri.  Vivement que tous ces odieux personnages passent l'arme a gauche.

Louis Dreyfus a probablement respecté la volonté de son épouse et de la victime.

Bernard Kouchner aurait pu - quand même - aller "casser la gueule" de Olivier Duhamel !!


Ou simplement aller déposer plainte, non ? 

Voilà un père assez surprenant. 

En tant que ministre, mari d'une journaliste célèbre, Christine Ockrent, sa plainte avait un peu plus de chance d'être instruite.

Comment explique-t-il cette absence de réaction ?

Marie France Pisier, la tante, fut l'épouse de Kiejman, avocat et ministre.

Cela fait beaucoup de monde à côté de la plaque.


D'après ce que j'ai lu, la victime avait encore très peur à ce moment-là que cela éclate au grand jour. Et Camille cherchait avant tout à protéger son frère.
Ah je ne savais pas que Marie-France Pisier avait été l'épouse de Kiejman. Oui sans aucun doute, beaucoup de gens puissants coupables de leur silence, et complices pour la plupart.

LE MAL EST DANS SON CRIME MÊME SUBI PAR CELUI QUI L'A COMMIS



Recueillement

Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici :
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.

Pendant que des mortels la multitude vile,
Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,
Va cueillir des remords dans la fête servile,
Ma douleur, donne-moi la main ; viens par ici,

Loin d'eux. Vois se pencher les défuntes Années,
Sur les balcons du ciel, en robes surannées ;
Surgir du fond des eaux le Regret souriant ;

Le Soleil moribond s'endormir sous une arche,
Et, comme un long linceul traînant à l'Orient,
Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche.


Baudelaire



Une saison en  enfer toutefois suffit, (dût-elle celle-ci durer plus d'une vie) - ainsi que Rimbaud nous l'apprit.

Les Duhamel n'ont pas de chance.


Certains esprits malveillants ont tendance à les trouver légèrement lèche-culs


. Pour celui-ci , on n'ose plus rien dire ...

J'avoue ne pas  voir l'intérêt de ce commentaire.

Après l'Homo Sapiens Sapiens, voici l'évolution : l' Homme Herta

Perfide et sans scrupule, il passe sans problème, croit-il, au travers des gouttes dégoûtées.

Il dort fort bien car il se pense au-dessus du du bas peuple

Et ne parlons même pas de son alcoolisme de salon tout à fait distingué: lui la brute déguste et les autres boivent


Ayant lu l'article dans le 'journal de caniveau' qu'est devenu Le Monde, j'ai tenté ce matin  d'ajouter une réaction, (censurée), une deuxième, (censurée), une troisième (censurée), mais en passant pas le navigateur Tor, une quatrième est passée.. Comme quoi..  même au monde le monde peut échapper.


Le journal Le Monde est totalement "ouvert" aux mouvements féministes, et tellement que les articles hâtifs, ou parfois dangereusement inexacts fleurissent, médiocres très souvent. (Ariane Chemin n'est pas exempte de facilités). Dans une même édition du journal numérique, pas rare de trouver jusqu'à 4 articles pro "mie tout" (pauvre Milou) . La couverture des manifestations des féministes de salon  CONTRE Cantat tentant de reprendre la scène, furent singulièrement "gala " sur les bords. Excepté une tribune de l'excellent Mr Guérin, sage entre les sages. 


Pour le reste je n'ai aucune idée de la gravité de ce qui est relaté ici. 

Grave? peut-être. 

La justice doit fonctionner, 

Et ensuite  les commentaires doivent informer  

  

Un article ( Impasse des politiques identitaires) du journal Le Monde Diplomatique (ne pas confondre avec la lessiveuse pro éco libéral "Le Monde") de janvier 2021 de Stéphane Beaud et Gérard Noiriel est passionnant: il explique comment les mouvements de toute nature, échouent en développant seulement et seulement une relation à l'identitaire. Est identitaire celui ou celle qui se positionne  sa lutte à son seul statut (action de militants qui interdisent des pièces de théâtre  au nom d'un combat anti-raciste, par exemple) . 


Il y a des alliances politiques  à nouer avec TOUS les camps progressistes, à defaut,  c'est l'échec assuré.

Ce long silence, de la victime directe comme de sa co-victime (au même titre qu'un enfant qui assiste à des violences contre un autre enfant ou contre un parent est une victime), s'explique très probablement par la honte. La honte de ce qui a été vécu, la honte de soi, de son corps, la honte d'être responsable de l'explosion de la famille, de l'image que l'extérieur peut avoir de cette famille, de la peur profonde de ne pas être cru.

Il y a 2 sujets séparés dans cette chronique :

1) L'inceste dont est accusé une personnalité médiatique. Accusation qui signe sans-doute son éviction définitive.

2) L'incroyable entre-soi de cette "familia grande" qui se perpétue toujours et dont les membres cumulent les positions de pouvoirs. Dans une France dans laquelle l’ascension sociale (et le système d'enseignement supérieur) est bloquée, la constitution de cette bourgeoisie (qui s'ajoute à l'autre) n'est certes pas criminelle mais elle est insupportable et porteuse de graves crises à venir.

Inceste par ci, inceste par là. Il s'agit avant tout d'un viol bordel ! l'inceste est un point aggravant (puisqu'ici il est lié à l'autorité d'un beau père sur un mineur de moins de 15 ans) mais l'inceste n'est que "secondaire". L'inceste est un tabou, parfois un délit ou un crime (parfois ou souvent seulement)... mais essayons d'utiliser les mots justes.

Une réflexion concernant votre article : il paraît qu'il y a 10 % des gosses en France qui ont subi un inceste. En gros, vous nous montrez un iceberg qui ne vaut que parce qu'un puissant qui fait la morale tout le temps tombe. Mais tous les autres, les Français ordinaires, qui font la morale itou (les dénonciations et autres remontrances pour non-port du masque ou rencontres illégales sont légion - par exemple), ça, il ne faut surtout pas en parler. Si ça se trouve, mon père, ma soeur, mon voisin font des trucs pas très catholiques (oui, c'est ironique) à des enfants sans défense - tout ça parfois sous le regard approbateur de la mère/frère/tante (voir l'héroÏne Jacqueline Sauvage qui n'a tué son mari que quand les enfants maltraités et violés sont sortis de l'emprise paternelle - c'est beau).


***


Sinon, Médiapart a analysé des centaines de vidéo de la manifestation du 12 décembre à Paris. 3.000 policiers pour 5.000 manifestants. 32 charges sans sommation des policiers sur des manifestants pacifiques. RIP le droit de manifester (enfin, ce sont les clous sur le cercueil - la gestion des Gilets jaunes préfigurait la chose).

Si c'est vrai, c'est dégueulasse


Si ce n'est pas vrai, c'est dégueulasse


Serait-ce que "  l'élite  " est fondamentalement dégueulasse ?

Un détail de plus pour confirmer cette impression générale d'inceste qui plane sur tout ce petit monde. 


Le Siècle, le VIe arrondissement, les maisons d'édition, les politologues éditocrates, les philosophes mondains, les instituts d'études formateurs d'élites si précieuses pour les vrais dominants, les chaînes d'info où la pédophilie se pare des vertus des violettes: oui, tout cela évoque une très vaste  ou très petite famille, c'est selon...  aux règles propres et peu communes à la grande masse de ce qui reste le peuple de France.


Ce monde vacille. Ce monde dont le prince est un enfant, ce monde miné par une infinitésimale créature, ce monde qui reste le nôtre malgré toutes ses tares, allons-nous continuer à le laisser s'enfoncer ? 

Je pense qu’il faut vous renseigner auprès de spécialistes car à ma connaissance l’omerta n’est pas que le fait de la grande bourgeoisie ou de l’élite :

Tweet de « Face à l’inceste » qui répond à Nassira El Moaddem

Nassira écrit, je cite :

Aux Twittos que je lis ici : cessez de romantiser l'inceste comme le crime parfait des bourgeois de pouvoir. Ces crimes sont le fait de TOUTES les familles, de TOUTES les origines sociales ou ethniques. Ne silenciez pas les victimes au nom d'une idéologie qui n'a pas sa place ici 


Face à l’inceste, je cite :

L'#inceste touche 10% des Français qui appartiennent à toutes les classes sociales, toutes les tendances politiques, toutes les origines. C'est un problème urgent de santé publique qu'il ne faut pas politiser ou instrumentaliser. Merci 

@NassiraELM de le redire avec nous

Je tombe de l'armoire ce n'est pas l'Olivier que je connais. :-)

C'est l'aristocratie républicaine. Cependant, chez eux, et d'une manière ou d'une autre, les dénonciations par les enfants victimes sont entendues. Pour le bas peuple, les plaintes ne sont même pas prises par les flics.

J'apprends par Twitter que Olivier Duhamel avait signé dans Libération une tribune où il s’en prenait à "ces chiens de journalistes, ces procureurs des mœurs" qui s’acharnaient sur Dominique Strauss-Kahn.

N'est-ce pas un des traits marquants de ce milieu ?

On semble s'étonner de "découvrir" des faits continuels


Une "première dame" ayant eu un comportement pédophile alors qu'elle avait un poste de responsabilité, se voit confier de nouveau un poste dans un grand lycée parisien, ça ne choque personne


le crime ne choque que lorsqu'il est commis par la plèbe, là on trouve du vice sinon ce n'est que de l'amour, une quête artistique...

N’est-ce pas plutôt de la pédophilie mâtinée d’une homosexualité refoulée que de l’inceste ?
Sinon, comme vous le mentionnez, cela me semble gênant que d’assister à une répétition éditoriale dans la haute bourgeoisie germanopratine. Non seulement on se la tape sur tous les plateaux de débats, mais en plus il faut se la fader à l’écrit dans ses turpitudes. Cela ne fait-il pas un peu beaucoup ?

Tout ça c'est bien beau, mais ce qui m'étonne le plus avec cette affaire, c'est d'apprendre incidemment qu'Olivier n'est pas le frère d'Alain, ni le tonton de Benjamin. Ce même Benjamin est-il bien le fils de Patrice et de Nathalie? J'attends la confirmation officielle. 

Et Fabien? Est-on sûr que son papa est vraiment Robert Namias? Et que devient Léa Drucker? Quand la reverrons-nous présenter le JT? Va-t-elle interviewer son tonton Michel lors de son prochain grand retour à la tête de Vivement dimanche? Ou est-ce Marie? Je ne sais plus, au jeu des 7 familles, je confonds parfois les cartes... 

La "morale" que je tire de toutes ces affaires et révélations successives (de Weinstein à Duhamel, en passant par Le Consentement et Metoo ) est que TOUT finit par se savoir. 

Et il y aurait comme une accélération ces temps-ci. 

Et une petite chanson guillerette tourne dans ma tête: 

combien de pervers, de salauds, ont-ils un sommeil agité en se demandant s'ils seront les prochains... Et s'il y en a encore qui dorment tranquilles, répétons- leur avec insistance:

"Ne vous faites pas d'illusions... déjà, dans l'ombre les stylos sortent des capuchons, les journaux intimes des tiroirs, les ordinateurs s'allument ... ce sera votre tour un jour ou l'autre..."

Comme on dit à propos d'autre chose, la terreur doit changer de camp.

Bonjour et merci pour la chronique. 

Je salue sans réserve le courage des jumeaux Kouchner dans l'épreuve, et dans leur entreprise de reconstruction. 

Merci d'avoir abordé avec délicatesse la complexité qui découle du lien entre C. Kouchner et L. Dreyfus, c'est le rôle d'@si. Le lecteur ne peut en effet pas se demander, une fois informé de celui-ci, ce que L. Dreyfus savait, combien de temps il l'a tu. Ce n'est pas une attaque personnelle, on peut évidemment penser que C. et "V." Kouchner souhaitaient être maîtres de la temporalité, cela expliquerait le silence. Et puis aurait-il parlé plus tôt, ou transmis l'information aux journalistes de son groupe, qu'on l'aurait peut-être accusé de mélanger sa vie et son pouvoir de patron de presse. Ce n'est pas simple. Donc même si c'est dérisoire au regard de l'affaire, quelques mots de L. Dreyfus sur son parcours dans l'accompagnement de ce traumatisme seraient bienvenus. 


Il ne serait pas inintéressant de retrouver les déclarations et les commentaires de OD sur les cas de pédophilie de ces dernières années.


Je ne mettrais pas ce silence sur le même plan que celui de la complaisance qu'on peut dénoncer ici et là. Manifestement la victime elle-même a demandé le silence et il y avait un sous-entendu de risque d'envie de suicide de la victime en cas de révélation si j'ai bien compris.


"Craignant que la mort de Marie-France Pisier ne mette la presse sur la piste de la brouille, donc de l’inceste, « Victor » décide un peu plus tard de confier son secret à son père. Alors que Bernard Kouchner compte aller « péter la gueule » à Duhamel, Camille insiste : « “Victor” ne veut pas en parler. Il faut avancer. » L’ancien ministre s’incline."

Ces gens sont des malades, quelque soit leur milieu, qui bénéficient du silence de tous et du tabou lié à la sexualité ! Mais pire encore, du sentiment de toute puissance que peut avoir un adulte vis à vis d'un enfant ! Ce quelque soit le statut social de l'adulte.

Pourquoi cette publication dans "le monde" et pas ailleurs ? c'est encore une autre histoire !

ce matin sur France Inter, on apprend au détour d'une phrase que Bernard KOUCHNER aurait voulu casser la Gueule du violeur de ses enfants !

L'a-t-il fait ? 

En tout cas, lui aussi savait et n'a rien dit ... ( pour " protéger " ses enfants ? ... à leurs demandes ? ) 

peut-être apprendrons-nous prochainement que c'était un secret de polichinelle, et pas uniquement au sein  de la famille au sens stricto sensu... 

Un tout-petit milieu qui applique les lois du " Millieu ".

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.