42
Commentaires

ADP : et maintenant, on veut des spots, et des débats !

Commentaires préférés des abonnés

Pour ma part, je considère qu’ « ils » prennent la présidence comme un jouet pour enfant gâté. Certains s’offrent des yachts, des avions, des propriétés à Marrakech, d’autres se paient (sens propre) la  présidence. 


Souvenez vous de Sarko qu(...)

Notre Président ( que Dieu continue à L'inspirer ) a pour principe d'élever le débat, très haut, très très haut,  de manière à ce qu'il soit perdu de vue....

Il semble que le Gouvernement a " cassé " le " compteur " mis en place par Libération pour  compter le nombre de signataires pour le référendum.


Si c'est vrai,  contrairement à ce qu'on pouvait croire, à cause du  bordel constaté pour &(...)

Derniers commentaires

Et encore une fois, à part la France Insoumise il n'y a pas grand monde pour nous défendre dignement.....

Référendum  populaire pour défendre le trafic aérien, et les profits d'état qu'il génère, l'exact contraire de la ZAD NDL !


Par ailleurs, le GIEC, vous connaissez ? annonce la CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE si on de fait rien, à 10/15 ans, la concession ADP sera de 70 ans. !


Dans cette affaire, l’urgence écologique évidente est niée et foulée aux pieds par gauche et droite confondues qui en bons spéculateurs luttent pour « leur bien » et la PRÉSERVATION DES DIVIDENDES et des PROFITS DE L’ÉTAT.


Arrêter de prendre l'avion, provoquer le dépôt de bilan de ADP privatisé ou non voilà l'objectif ! (nota pour les nuls: ADP est déjà privatisé)


Je répète, les fins spéculateurs et actionnaires avisés, disent qu'il s'agit d'une très mauvaise opération pour le contribuable au prétexte que le trafic aérien va augmenter et que les dividendes attendus vont exploser et largement dépasser les 185 millions actuels.


Moi je prétend le contraire, L'URGENCE ECOLOGIQUE va ENFIN prendre le dessus et le trafic aérien va être lourdement taxé, ce qui est juste. Les prix des billets , vont exploser et le trafic va naturellement diminuer (finis les aller/retour Barcelone pour trois francs six sous). Ce sera la fin de la pseudo-démocratisation de l'avion et de la mobilité à deux balles pour tous aux frais de la biodiversité .


La croissance infinie, c'est impossible. Un peu de décroissance raisonnable s'il vous plaît. L'état vend une "planche pourrie " aux rapaces qui avides et insatiables vont tomber dedans. Bravo.

Mon compagnon vient de recevoir un courrier l'informant de sa radiation des listes électorales, car il ne réside plus dans la commune concernée. Est-ce qu'il y aurait un lien avec le soutien au référendum adp ?

Bien sûr que le service public en fera le moins possible sur le référendum ADP.

Mais c'est très bien de réclamer haut et fort ce qu'il aurait dû faire.

ça montre encore et encore les manques, si ce n'est les manquements.


Et ça n'empêche pas de faire les choses soi-même.

On soutient le projet, on en parle, on aide dans la démarche autour de soi.


On est des "riens", mais un rapport de force ça s'installe collectivement, là en s'emparant de ce qui existe: une possibilité de soutenir un référendum.

Un référendum dont le sujet n'est pas octroyé mais choisi par les citoyens (quelle horreur ;-)  )


Et si on en croit le Canard, montrer les dents, ça peut être efficace.


Et oui c'est à des petites choses comme cela que l'on mesure le degré de démocratie d'un pays.

Macron est un fasciste du meme acabit qu'Erdogan.

Il utilise les moyens de l'état à son bénefice personnel et matraque au sens propre et au sens propagandiste ses opposants.

Ne pas parler d'un referendum de l'état, faire un moyen informatique aussi pourri c'est clairement pour s'asseoir sur la loi.

Quant à la veulerie des journalistes et des pdgs de télé et radios publiques c'est à gerber.


Ce referendum concernant ADP est le petit pois empêchant  le Czar Macron de dormir en paix.


Ce referendum -RIP- est le premier d'une future liste.


Liste associée par le Czar Macron aux doléances du bon peuple d'autrefois.


Hélas pour lui, quand la boite de petits pois est ouverte, il faut la manger:


Gare au botulisme apathique du service publique télévisuel/radiophonique !


N.B Impossible de refermer une  boite de petits pois ou d'idées ouverte.

Tant qu'il y aura des Óscar Alberto Martínez Ramírez et leur fille Valeria...

échoués sur la rive du Rio Grande


C'est étrange comme c'est la mort par noyade aux rives des eldorados qui est le premier signal


Bachelard disait de Bruges qu'elle était ville morte et en faisait le symbole de l'ophélisation


Il semble que le Gouvernement a " cassé " le " compteur " mis en place par Libération pour  compter le nombre de signataires pour le référendum.


Si c'est vrai,  contrairement à ce qu'on pouvait croire, à cause du  bordel constaté pour  l'organisation de la " pétition pour le référendum ", ils sont compétents en informatique ( quand ils le veulent ).

La frousse de la canicule amène le gouvernement à demander au service public de pourvoir en messages et annonces et reportages qui oscillent entre les conseils et les imprécations mais aussi les lamentations car en effet comment obéir aux injonctions du gouvernement de baisser les rideaux sur les façades exposées quand il n'y a pas de rideaux qui fonctionnent, ou d'aérer quand les fenêtres sont condamnées par crainte de suicides


Mais au moins on ne pourra pas dire que c'est par manque d'avertissement qu'il y aura des victimes


Par contre quelle peur obligerait le gouvernement à faire de la pub pour un outil démocratique ?


Ruffin aussi se plaignait à Bourdin comme Corbières de ce manque de "pégagogie" du gouvernement pour le "RIP"


Mais cet Aéroport de Paris ne serait-ce pas un miroir aux alouettes tandis que l'on s'acharne sur la retraite, le chômage et la sécurité sociale..


Pour ma part, je considère qu’ « ils » prennent la présidence comme un jouet pour enfant gâté. Certains s’offrent des yachts, des avions, des propriétés à Marrakech, d’autres se paient (sens propre) la  présidence. 


Souvenez vous de Sarko qui gambadait comme un chiot lors de la première rencontre de chefs d’Etats ; et que je te câline Merkel, et que je te mets la main sur l’épaule de Poutine. Un journaliste lui en avait fait la remarque, qu’il avait d’ailleurs fort mal pris.


Macron est de ceux là. Il imagine une certaine France, avec des « premiers de cordée » et des « gens qui ne sont rien ». Et que je te chamboule tout, que je te modèle une France conforme à mes caprices : On supprime des chaînes TV ici, on privatise là, on met les retraités au pas (de l’oie ?) on augmente les taxes ailleurs…


Bon, évidemment, il y a un truc qui s’appelle le peuple. Faut bien faire avec ; donc on méprise fortement les corps intermédiaires qui font écran ( syndicats, élus locaux) et on se lance dans une opération de « séduction » ( destruction ?) massive appelée « Grand débat ». Contenu ? Néant, ou presque. Mais la forme ? Un véritable marathon de joute verbale, à laisser Castro béat.


Alors, des petits rigolos veulent faire joujou avec un référendum ? Qu’ils fassent joujou. Pendant ce temps là, ils ne défilent pas dans la rue. Et ce référendum, ils vont se le prendre en pleine poire. Comment ? En faisant tout pour qu’il échoue. Vote qui tient du parcours du combattant, obscurantisme total sur le décompte des votes, écran blanc dans les médias, etc.etc… Ils vont quand même pas truander les résultats ? C'est pourtant "à ça qu'on les reconnait..." 


De tous les présidents de la V°, Macron est le plus dangereux. Il détricote tout ce qui faisait le caractère propre du pays. On fait autrement ailleurs ? Faisons pareil… Vous remarquerez que « l’ailleurs » est toujours évoqué à notre détriment. Les profs sont mieux payés ailleurs ? Vous n’y pensez pas ! Par contre les belges  partent en retraite à 67 ans ? Voilà une idée qu’elle est bonne.


Et c’est pourquoi « Carthago delenda est »

Soit ils ont très peur de se faire désavouer par une pétition (je voudrais bien y croire, mais...)


Soit les éventuels acheteurs d'aéroport sont en train de calculer que ça pourrait bien ne pas être aussi rentable que prévu. Pas comme les autoroutes, qu'on est (presque) obligés d'emprunter, et qui restent une fameuse vache à lait. Combien sont-ils, les gens (et les marchandises) qui sont vraiment obligés de prendre l'avion? 


Soit, encore plus probable, ils sont déjà en train de calculer les itinéraires de contournement: reculer pour mieux sauter... plus tard.

Non mais sans déconner, quel lapin de 6 semaines vous faites, Daniel : une initiative se met en place pour contrer une décision du gouvernement, et il ne fait pas tout pour assurer sa publicité, il n'ordonne pas aux télés publiques (c'est ça la position d'ASI sur l'audiovisuel public ?) de relayer les arguments de ses opposants ??? Waouh, on est tous sur le cul, effectivement.


Par contre, oui, attention à l'effet e démobilisation que pourrait avoir la diffusion de l'enterrement annoncé...

Spot télé oui sans doute, campagne de sensibilisation, débats sur les chaines publiques, oui, mais c'est encore attendre le bon vouloir d'un état qui chloroforme la population. On le voit avec le compteur de signatures, il a fallu que quelques codeurs s'y colle quasi immédiatement pour qu'enfin on ai une idée du nombre.

Cet état mise sur l'attente de chaque personne. 

On s'est trop longtemps habitué à attendre d'un état qui ne répond plus à rien.

Que chacun fasse sa part.

Le plus efficace reste encore le fait que chacun, autour de soi, en parle, explique et même aide si besoin (vu l'usine à gaz du formulaire) ses amis, sa famille, ses collègues, son entourage. 

300 000 aujourd'hui qui ont déja signé mobilisent 1 ou 2 personnes, cela peut aller très vite !


Notre Président ( que Dieu continue à L'inspirer ) a pour principe d'élever le débat, très haut, très très haut,  de manière à ce qu'il soit perdu de vue....

Vous en faites pas Daniel, la « démocratie » se porte comme un charme. On n’a déjà pas atteint 10% du quota requis, alors 4 millions ?


Tout va bien en Macronie. Le prince va peut être renoncer à l’un de ses caprices. Dormez paisiblement braves gens.

Cet écho du Canard ne va t'il pas démobiliser les votants éventuels croyant la partie gagnée?

Si ce que dit le Canard est vrai, : il faut laisser ce processus aller jusqu'au bout, ça dit tout sur "l'exigence démocratique"  de la macronie qui ne tient qu'à l'apparence de la démocratie  et la réalité  c'est un rapport de force permanent avec le peuple, la défaite à l'élection européenne du clan LaRem qui ne produit aucun changement, malgré l'évidente illégitimité.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.