57
Commentaires

Abrège, Marie !

Commentaires préférés des abonnés

Cinq ans, çà me parait bien long, et à la limite du défaitisme.


Avec Barbier, aux commandes,  en six mois, c'est plié....( surtout , si les Gilets Jaunes comprennent enfin où est leur intérêt : s'écraser ).


Barbier, avec l'assistance d'un Général (...)

Vous devriez ramper et vous élever sur ce Tuteur de la Nation qu'est Barbier, plutôt que le railler.

Donc les esthètes veulent en faire leur "Dame" ? Et les macronistes, ils veulent pas en faire leur "Dame", vous savez, comme celles qui se trémoussent(...)

merci pour ce papier qui nous rappelle que nous sommes bien dans la société de la rentabilité rapide et maxi !


Nous avons donnés les clés du camion aux comptables et c'est eux qui décident...le temps est compté, car le temps c'est de l'argent ma bonne(...)

Derniers commentaires

France Info nous apprend ce matin que Benalla avait frappé avant Macron

Il avait frappé au PS, et la cellule investigation commence son reportage par ces mots de Hamon : "Je pense que comme tout le monde j'ai été enfumé"

Du coup, plus d'affaire Benalla-LREM à reculons, tout cela est une affaire Benalla-PS


Bon ceci dit, rallions nous au panache rouge de Barbier


Entre l'autre qui s'étonne qu'on n'ait pas réglé l'incendie en 5 minutes avec des Canadairs (déjà il avait fait preuve d'expertise avec les incendies Californiens), voici le ready-made Français à la Macron et Barbier


Je leur conseille le carton-pâte ou plâtre : comme l’éléphant de la Bastille que vint titiller Gavroche

Là c'est fait en quelques semaines, livraison par drones Amazon incluses


Les sculpteurs du Moyen Âge avaient des décennies et pas des plans quinquennaux : 

il faut dire aussi qu'en plus des difficultés techniques, ils incluaient le "plaisir de D ieu" dans leurs œuvres, c'est à dire qu'ils sculptaient même les parties invisibles, la partie arrière des statues (cheveux, manteaux, etc)


Quand je vois Barbier, je me sens devenir taureau

et pourtant je ne suis pas né sous ce signe

Des sous oui, mais pas que...
Devant les ravages de l’incendie de Notre-Dame le 15 avril au soir l’Archevêque de Paris a bien sûr constaté qu’il y avait là une monumentale réparation matérielle à entreprendre.
Mais en même temps, tel François d'Assise, dans un parallèle allégorique il y a vu l’image de la crise de l’Église aujourd’hui, et a adressé une admonition aux bonnes volontés sur l’urgence de mener un travail en profondeur pour la revitalisation morale du tissus chrétien.

Je suis allé voir Batirama - Merci Daniel - 10 à 15 ans. Bon.

10 ans c'est long, c'est court.

Que peut il se passer en 10 ans? Une guerre mondiale? Un cataclysme planétaire?

Une... Révolution?

Dans le Long Fleuve Tranquille de l'Histoire de France et de la vie en général, laissez Barbier blablater. Il disparaitra, comme les autres et vaquons à nos occupations...

Breaking news-. Un architecte en chef des Monuments Historiques nommé commandant des forces spéciales au Mali.

Putain, cinq ans...

Daniel utilise une fois de plus avec délectation, je crois, l'humour et le sérieux... Je ne suis pas certain que ses confrères de BFM apprécient la subtilité !!  Ceci étant dit, moi, je trouve cela assez remarquable....Raymond Mathieu

Avec l'aide des riens...des fainéants...cette foule haineuse.....qu'ils traversent la rue et viennent samedi après samedi.......et pour noel....tout sera prêt.....foi de Christ..Barbier et son foulard rouge....

Une pétition pour relancer les grands travaux de rénovation et de construction d'un Pont Alimentaire d'Urgence !

y' a personne pour faire taire cette cloche , quand notre dame est fini on l'accroche au beffroi , chiche !

et puis les vrais artistes savent, eux aussi rendre hommage à Notre dame...


https://www.ledauphine.com/drome/2019/04/18/un-chocolatier-de-valence-rend-hommage-a-notre-dame-de-paris


;-))

Décidément c’est bien d’Ubris qu’il s’agit quand on parle d’EM, Coulomb avait bien raison. Car 5 ans est un délai politique, juste de la com. 

Techniquement 5 ans c’est peut-être juste le délai pour que les murs sèchent, que la voûte soit consolidée ( en espérant qu’elle ne tombe pas d’ici là) et qu’une bonne décision soit prise. Une fois ces précautions prises, alors oui ça peut aller vite.

Mais de grâce, ne prenez pas mille ans d’histoire en otage des jeux Olympiques.

Et tant pis, je vais remettre au jour ce magnifique texte de Péguy (1913) , en souhaitant que la réalité n’en soit pas à l’opposé :


L’argent :

« Ces ouvriers ne servaient pas. Ils travaillaient. Ils avaient un honneur, absolu, comme c’est le propre d’un honneur. Il fallait qu’un bâton de chaise fût bien fait. C’était entendu. C’était un primat. Il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le salaire ou moyennant le salaire. Il ne fallait pas qu’il fût bien fait pour le patron ni pour les connaisseurs ni pour les clients du patron. Il fallait qu’il fût bien fait lui-même, en lui-même, pour lui-même, dans son être même. Une tradition, venue, montée du plus profond de la race, une histoire, un absolu, un honneur voulait que ce bâton de chaise fût bien fait. Toute partie, dans la chaise, qui ne se voyait pas, était exactement aussi parfaitement faite que ce qu’on voyait. C’est le principe même des cathédrales »

(...)

« Pour la première fois dans l’histoire du monde, les puissances spirituelles ont été toutes ensemble refoulées non point par les puissances matérielles mais par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l’argent. Et pour être juste, il faut même dire : Pour la première fois dans l’histoire du monde toutes les puissances spirituelles ensemble et du même mouvement et toutes les autres puissances matérielles ensemble et d’un même mouvement qui est le même ont été refoulées par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l’argent. Pour la première fois dans l’histoire du monde toutes les puissances spirituelles ensemble et toutes les autres puissances matérielles ensemble et d’un seul mouvement et d’un même mouvement ont reculé sur la face de la terre. Et comme une immense ligne elles ont reculé sur toute la ligne. Et pour la première fois dans l’histoire du monde l’argent est maître sans limitation ni mesure. Pour la première fois dans l’histoire du monde l’argent est seul en face de l’esprit. »(…)

http://www.magcentre.fr/33626-largent-un-texte-de-charles-peguy-dune-brulante-actualite/


Toute cette émotion pour un bâtiment qui peut se fabriquer en cinq ans ? Du coup pourquoi une seule Notre-Dame, tiens ? A l'ère du plastique, on pourrait en avoir une par village. Sans parler de l'exportation. 

L'incendie de Notre-Dame inspire les pyromanes.

A New York, un homme a été arrêté mercredi soir, après s'être introduit à l'intérieur de la cathédrale Saint-Patrick avec deux jerrycans d'essence et des briquets.

L'individu interpellé, connu des services de police, a expliqué qu'il avait traversé la cathédrale afin de couper et de se rendre plus rapidement de la 5e Avenue à Madison Avenue où son véhicule était tombé en panne d'essence.

Un article de Didier Rykner pour la Tribune de l'Art.


... dont je recopie ici le dernier paragraphe :


Le Canard Enchaîné d’aujourd’hui donne de nouveaux chiffres qui témoignent de la grande misère des monuments historiques dans notre pays, et du peu de cas que les gouvernements successifs font du patrimoine. Dans un article intitulé "Cathédrales et monuments : seuls les crédits ne flambent pas", Hervé Liffran révèle quelques chiffres stupéfiants qui confirment ce que nous dénonçons depuis toujours. On y apprend ainsi que pour 2019, l’État n’a prévu que 18 millions d’euros de crédits de paiement pour l’entretien des monuments historiques lui appartenant, dont 86 cathédrales. Soit moins de 100 000 euros par monument. Il rappelle aussi que pour Notre-Dame, il avait prévu de ne donner que 40 millions pour la restauration sur les dix prochaines années, soit 4 millions par an, sur les 240 millions qui étaient alors nécessaires. Pas de doute, il aura vraiment fallu un incendie pour qu’Emmanuel Macron déclare enfin sa flamme à Notre-Dame ! 

"Drôle de Dame"


...

- Oui, vous regardez Notre Dame et vous dîtes cinq ans, cinq ans Alors je croyais que ...
- Moi, j'ai dit cinq ans, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit cinq ans, cinq ans?
- Je vous assure mon cher Barbier, que vous avez dit cinq ans, cinq ans.
- Moi, j'ai dit cinq ans,  comme c'est bizarre !"

...


Le Super Grand Paradoxe:  


le siège des "Compagnons du Devoir" se situe au 1, place Saint Gervais à Paris 4.


A deux pas de Notre Dame !

Le malaise des associations caritatives face à la générosité pour Notre-Dame.

Face au flot d’argent annoncé pour reconstruire la cathédrale, la Fédération des acteurs de la solidarité, la Fondation Abbé-Pierre ou encore l’Armée du salut rappellent qu’elles manquent de moyens. 


Le titre d'un article du Monde, relayé par Laure Daussy sur Twitter.

Pinaise ! Ça c'est de la cause nationale, vindiou !! Pearl Harbor, à côté, c'est de la poudre aux yeux ! Le 11 septembre ? ridicule ! Les gilets jaunes, vous plaisantez ?


Non... Ca y est, nous y voilà, une équipe de restaurateurs des monuments nationaux va se transformer en super héros des temps modernes. Mieux que superman, mieux qu'Harry Potter, ces bâtisseurs de cathédrale à touristes vont nous sauver de la destruction (comme quoi on décrie Dupont-Aignan, mais on n'en est pas si loin) !


A ce niveau, je pense qu'à part une panne de manège à Disneyland, rien ne pouvait davantage nous souder autour du guide suprême...

Merci pour cette chronique. Cette précipitation peut nous sembler typique du macronisme triomphant. Pourtant, on peut néanmoins remarquer qu'à cette course à l'échalotte, Ch. Barbier et E. Macron ont été coiffés au poteau, dans cette puérile précipitation, par A. Hidalgo. (ainsi que l'a repéré J.-M. Aphatie)


Cela dit, j'ai bien aimé le tweet que vous avez relayé hier sur l'aspect "patron toxique" que cela révèle chez E. Macron. Donner des délais débiles, mettre tout le monde sous pression, avec burn-outs et accidents du travail à prévoir. 


"Parce qu'ils veulent faire de Notre-Dame Leur Dame, travailler avec délectation sur ce chantier". Voilà que Ch. Barbier dénonce un petit risque de "privatisation" (certes temporaire, et purement technique). Tout arrive, bravo champion.  

L'incurie gestionnaire est peut être la véritable cause de ces ravages (pourquoi les systèmes de préventions n'ont pas correctement fonctionnes ? (Une alarme ayant été déclenchée sans suite).

Et cette même incurie , fait fi des precaunisation'des vrais pro pour nous conduire à la,prochaine catastrophe ..... vite réparée grâce à la générosité de mécènes 'optimisateurs fiscaux' .

Le m


Ces gens là sont dingues ,,il n'y a pas d'autre terme  .

Pinault (Kering) : 100 millions.

Arnault (LVMH) : 200 millions. 

Bettencourt-Meyers et le groupe L'Oréal : 200 millions.

Decaux : 20 millions. Bouygues : 10 millions. Les rats !

C'est en versant des sommes aussi ridicules que Bouygues espère être retenu pour bétonner la toiture et que Decaux compte installer son mobilier urbain sur le parvis ?



Vous devriez ramper et vous élever sur ce Tuteur de la Nation qu'est Barbier, plutôt que le railler.

Donc les esthètes veulent en faire leur "Dame" ? Et les macronistes, ils veulent pas en faire leur "Dame", vous savez, comme celles qui se trémoussent derrière des vitres à Amsterdam, pour satisfaire les jojos des JO, avec inauguration pendant le second mandat (sainte horreur) ? Et les milliardaires ils veulent pas en faire leur "Dame", vous savez, l'aînée de la famille qu'on apprête joliment pour la marier à une grande famille dont on s'achète l'histoire, la gloire et les faveurs ?

bonjour si j'étais complotiste pourquoi pas faire le rapprochement de l'incendie de notre dame et l(incendie du reichstag  pour souder le peuple derrière son chef


allez finalement on rase et on met une barre HLM a la place, c'est moins cher et ca sera disponible en un temps record, on pourra meme y caser le village olympique. Et puis formidable pour la diversité dans le quartier.

Qu'il est bon de voir étriller ainsi le bon Christophe, barbant et toujours sentencieux, et les très saintes Ruth et Appoline ! 

Cinq ans, çà me parait bien long, et à la limite du défaitisme.


Avec Barbier, aux commandes,  en six mois, c'est plié....( surtout , si les Gilets Jaunes comprennent enfin où est leur intérêt : s'écraser ).


Barbier, avec l'assistance d'un Général ( et peut -être de Bern , pour les finitions) le tour est joué.


Nous aurons alors la Sainte Alliance du sabre et du goupillon, et la validation  de BFM.


(  "Peu importe que ce soit un sabre ou un goupillon qui nous gouverne ! C'est toujours un bâton  ")

merci pour ce papier qui nous rappelle que nous sommes bien dans la société de la rentabilité rapide et maxi !


Nous avons donnés les clés du camion aux comptables et c'est eux qui décident...le temps est compté, car le temps c'est de l'argent ma bonne dame !


autre édito que je partage : notre dame des riches :


https://www.alternatives-economiques.fr/herve-nathan/dame-riches/00089002

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.