103
Commentaires

AAA : déjà mort ?

Et si le triple A était un leurre ?

Derniers commentaires

Bah ! Tous les moyens sont bons pour discréditer l'adversaire d'une façon ou d'une autre. Insultes, surnoms, caricatures, accusations gratuites, et surtout accuser de ses propres turpitudes quand on privilégie soi-même la méthode Coué.
"Jusqu'ici tout va bien ! Jusqu'ici tout va bien."

Les Sarkozystes ne savent faire que ça : détruire leurs concurrents par tous les moyens, et faire de la com au lieu d'agir.

Hollande saura-t-il se défendre ? Nous le saurons au prochain épisode.

Quant à la note AAA, elle est foutue : si sa déchéance a été annoncée, n'est ce pas parce que Standard et Poors a rédigé le texte, comme elle sait que c'est inéluctable, d'où les taux d'intérêt réels très importants. Mais c'est passé dans les tuyaux et aurait été annoncé trop tôt.

Le problème, c'est que la France prête aux pays en crise, et si elle-même doit payer d'importants intérêts, ça va faire plonger tout le monde.
Je me demande si ce n'est pas là le problème qui devrait nous préoccuper. Dans ce sens, Hollande manifeste sa désapprobation, mais il se garde bien de poser les vraies questions.

Non ?
"AAA" c'est l'étiquette énergie, c'est ça ?
Charles Pasqua un criminel et un délinquant défendu par Gueno... Pourtant, il a été condamné dans 6 affaires différentes... mais non, les politiciens le défendent...

Quel mépris de la justice dans ce pays...

http://www.dailymotion.com/video/xm9x2v_charles-pasqua-criminel-ou-grand-republicain_news#from=embediframe

SEMIR
Juste pour rigoler des donneurs de leçon en tout genre...:


http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12268

vs

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/11/10/pendant-la-tempete-la-campagne/
alors qu'avec BBB, google image y va tout droit, et peut être même en klaxonnant
http://www.canadianart.ca/online/see-it/2008/10/23/bbb_johannes_deimling4_448.jpg
À propos de la qualité des locuteurs, à noter egalement ce ouik-end, le performativisme tout relatif du discours de Copé (déjà évoqué plus haut) parlant "au nom de la France" (ouarf) pour dénoncer (?!?) les discussions entre le PS et EELV concernant le nucléaires)
que l'avis de Hollande peut être important ne serais-ce que pour sa vision si ce n'est sa précision.
Mais franchement, pourquoi est-ce que les gens demandent encore autre chose que l'heure à Attali?!
Ni perfomatrice, ni auto-réalisatrice.

Hollande, comme d'autre, on observé la courbe de la valeur du taux, et établit une comparaison avec la note de pays ayant le même taux.

"Soulever un lièvre", "mettre en lumière" et bien d'autre expressions peuvent convenir. Mais si les solutions de Monsieur Hollande sont celle de l'économiste que nous avons vu sur votre plateau, il doit espérer la dégradation avant les élections, pars que la différence entre son économiste et le programme libérale, tiennent plus de la présentation que du fond. ne pas être celui qui subit la dégradation l'arrangerait dan un calcul purement politicien afin d'enfoncer un peu plus le libéral Sarkozy. Pour les français qui espèrent autre chose que du sang et des larmes pendant que les Barons de gauches comme de droites continuent à entretenir leurs portefeuille via leurs réseaux d'amitié et de réciprocité bien sentie, je reprendrais la proposition de Dassault http://www.dailymotion.com/video/x7fh7x_dassault-le-vrai-visage-de-lump_news ( à 4min06), un bol de riz, un salaire de misère, et donc l'espoir, avant ils n'avaient que le bol de riz et pas de salaire.
Copé! Copé? Ah, oui le type qui se baigne dans la piscine du marchand d'armes qui lui paye ses vacances...C'est bien ce type qui donne des leçons de morale républicaine à Hollande? Rassurez-moi, je cauchemarde!
Rien qu'à voir la tronche de Jacob et de son pote Copé, le manager du musée où ya pas de mutins fusillés, c'est sûr qu'on va être dégradé à BBB+ dès que les communicants des vases de Soissons vont s'en apercevoir.
Ah, Hollande, bien silencieux sur ce qui se passe en Grèce (mise en place d'un gouvernement d'alliance avec l'extrème droite, entre autres), bien actif pour commenter les agences de notations, pour caresser dans le sens du poil la finance, bien audible pour donner un sens à la rigueur (TINA, TINA !!!), bien muet sur le déni démocratique d'une Europe autoritaire (voire totalitaire) et de ces "gouvernements lâches qui méprisent la souffrance et la souveraineté des peuples...
Et ça se présente comme étant la seule alternative "sérieuse"à la politique de Sarkozy? Mais des "Sarkozy", les gouvernements Européens en sont emplis, et la soumission, à l'avance "au diktat"(par quel "miracle" les marchés financiers ne disposant pas d'armée, de peuples qui les soutiennent, pourraient-ils imposer leur diktat, si ce n'est parce qu"'on" les laisse faire?) financier de "Mr"Hollandréou, nous montre très clairement "l'option" choisie...
Son refus, pour l'instant, de débattre PUBLIQUEMENT avec le Front de Gauche (et son candidat Mélenchon) illustre assez bien à mon avis, le mépris qu'à cet homme pour la démocratie (le viol du traité de Lisbonne en est un des exemples)...Dormez tranquilles, braves gens, Hollandréou et sa rigueur de gôche veulent veiller sur vous...
Vous aurez plus de chômage, mais du chômage de gôche...
Vous aurez une soumission à la finance, mais une soumission de gôche...
Vous aurez moins de démocratie (y'en a déjà pas beaucoup), mais un autoritarisme de gôche...
Vous aurez une continuité de la dégradation de la qualité de vie du grand nombre, mais une continuité de gôche...etc, etc...
A ceux qui pense que l'économie doit être au service de l'humain et non le contraire, que la démocratie n'est pas un vilain mot et qu'elle est l'exercice de la citoyenneté dans tous les compartiments de la société, que la préservation de notre éco-système vital à la survie de l'espèce humaine est notre intérêt à tous, je conseille vivement la lecture du programme "l'humain d'abord"(94 pages,2 euros) du Front de Gauche (et pas gôche)...
Loin d'être une bible, avec des réponses toutes faites, c'est une base de réflexions et d'actions pour ouvrir un chemin vers un autre type de société...
Luttez contre le TINA, débattez, provoquez le débat...
Le premier combat à mener est celui contre la résignation, contre l'obscurantisme qui laisse penser que l'on ne peut agir, que les peuples n'ont pas leur mot à dire et des moyens de changer la donne...
Les élections (présidentielles, législatives) qui viennent sont une chance pour peu que chacun prenne conscience qu'on peut agir concrètement sur notre avenir collectif...Les luttes sociales, contre toutes les discriminations, les atteintes à la dignité humaine sont aussi autant de manières de s'exprimer, de se montrer solidaires et de former une unité qui s'appelle le peuple...
Ce n'est pas comme si nous n'avions pas le choix !

Place à l'humain, place au(x) peuple(s) !
ÔÔÔ : vivant !
"C'est Jacques Attali qui l'a dit le premier dans La tribune" ; non, il l'a écrit le 11 novembre, prenant le relais de la journaliste Martine Orange, qui avait écrit la veille sur mediapart un article fort intéressant intitulé "La France a déjà perdu son triple A".
Pas vraiment d'accord avec la fin de la chronique. Hollande ne réalise même pas une prédiction, mais une constatation, basée sur des chiffres non contestables : sur le papier nous sommes notés AAA, dans la pratique les taux auxquels nous empruntons ainsi que les taux de nos CDS sont équivalents à ceux de pays moins bien notés.
Toujours pas d'info sur la durée moyenne de la dette.. qu'il suffirait de rallonger de quelques mois à quelques années pour résoudre les problèmes??
TripleA,triple B,personne n'y comprend plus rien,donc TRIPLE ZERO.Et que ce soit Attali qui,si mes souvenirs sont exacts,a fourni à Sarkozy au début de son mandat des recettes pour sa gouvernance économique est piutôt désopilant.Compte tenu des résultats obtenus par le champion.bien entendu.
Ce que retient le citoyen moyen ce matin,c'est le Babar de Châtel et le capitaine de pédalo de Mélenchon qui pour le coup semble avoir opté pour un coup de main à l' UMP. Mais je ne doute pas qu'on découvre rapidement sur la toile un surnom bien senti pour le sinistre de l'éducation nationale (comme aurait dit Coluche)
Ce matin devant l'arrivée des économistes non élus à la tête des pays,on constate que la dictature économique fait penser à la dictature militaire.Plus de démocratie,la toute puissance des spéculateurs,les nouveaux généraux..
Pour l'UMP, des jours Hollande est à Tulle et ne fait rien, n'est rien, le lendemain, il est responsable de la dette de La France et de sa note...
Sont forts quand même.. autant que l'opposition est faible!
Voilà une campagne électorale-pour-une-cause-désespérée- qui s'annonce au ras des pâquerettes !

Il y a une bonne vingtaine d'années, j'avais séjourné plus d'un mois au USA et j'avais eu la "chance" de voir les clips vidéo où chaque camp vomissait sur son adversaire... Ca m'avait paru bien infantile.

Là, je crois que les troupes de communicants vont vraiment aider les candidats (ceux qui s'imaginent qu'ils intéressent encore le peuple, sauf qu'ils n'intéressent que lémédia ) à battre la campagne de façon répulsive.

Pendant ce temps, Marine Le Pen reprend pour elle un argumentaire de gauche : en désignant un nouveau P.M. grec, un nouveau Président du Conseil italien et un nouveau chef de la BCE tous issus de la finance (et de Goldman Sachs) , l'Europe des technocrates montre qu'elle n'a rien à faire de la vox populi.
Preuve encore une fois, que même les pseudos spécialistes n'y entravent pas un caillou...
Si on tombe à BBB+, c'est la note de l'Irlande en faillite...
Une dégradation d'un cran comme aux USA, nous amènerait à AA+.


BBB+ en France, y a plus une banque debout!

Une dégradation pas si grave que cela pour les USA, ça n'a rien changé, les USA restent toujours très très solvable.
Pour La France, "l'erreur" de S&P, qui a dégradé La France a été vu comme une bonne simulation.. Et que c'est il passé?? Rien, pas de panique, les taux ont grimpé, mais rien d'extraordinaire.. +0,4% (je retrouve pas le lien)
Et si on s'en foutait? Autrefois on aurait dit que la politique ne devait pas se jouer à la corbeille, mais ya plus de corbeille, alors? Les agences de notation ont le pouvoir qu'on a bien voulu leur donner, non? Bien sûr c'est peut être pas si facile de le leur reprendre, donné, c'est donné et fermée la porte au nez comme on disait à la récré.
Mais est-ce que la notation par les agences n'est pas aussi un acte performatif, dans le sens qu'une dégradation de la note entraîne à son tour une aggravation de la situation?

(Quant au "pouvoir juridique" dont seraient investies les agences de notation, hum.)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.