57
Commentaires

A une voix près !

A une voix près !

Derniers commentaires

Samedi 20 Juin 2009 , Jack Lang est l'invité de l'émission "le zapping de France Inter".
On lui cire les pompes , on présente son livre, bref il a droit à tous les honneurs .
Pour finir , il doit répondre à cette question : "En quoi Sarkozy est-il mitterandien ? "
Tant de civilités ne peut pas être un simple hasard . Ne serait ce pas un signe ?
Jack Lang ne va t-il pas être enfin sur la liste , la prochaine liste du gouvernement ?
Après l'intervention de Sarkozy devant le congrès à Versailles, lundi 22 Juin , ce serait
enfin la juste rétribution pour avoir apporté sa voix à la modification de la Constitution.
"Il faudrait ré-enseigner les années 1870-1875, qui nous rappellent que cette République fut tout, sauf inéluctable."


Mr D.S,

Pour votre gouverne, les programmes d'histoires ont été changé depis votre passage au Lycée. Les jeunes d'aujourd'hui au lycée apprennent la "difficile introduction de la démocratie et du suffrage universel". En effet, au sein de cette séquence, les jeunes étudient le difficile établissement de la République en France en étudiant la succession des différents régimes politiques en France au cours du XIX (Empire, Restauration, Monarchie de Juillet, 2e Répu. 2nd Empire et donc 3e Répu.).
En conséquence, les enseignants traitent bien évidemment de cette période trouble de 1870-75 où le manque d'accord entre les royalistes traditionnels (Bourbon) et les Orléanistes a empêché le rétablissement de la Monarchie et favorisé à contrario, la fondation de la République. Cela est même au COEUR de ce programme de montrer justement que cette République fut loin d'être "inéluctable" justement.

.
Yahoo roule pour Sarko

Etrangement 48 heures après cette lamentable reddition, le groupe CSA -Bolloré -potasarko publie via le Parisien/Aujourd'hui en France un "sondage"
Il ressortirait de ce "sondage" que 53% des français approuvent Jack Lang d'avoir voté pour la constitution ...Voire

PLusieurs pistes de réflexion

1) Tout d'abord, ce sondage qui tombe à pic :
Qui l'a demandé ? Est ce un cadeau commandité à Bolloré ? Par qui ?*
A chacun son yacht,

2) secondo ce chiffre de 53 pour cent : il ne vous rappelle rien ?
subliminalement ? finalement, on s'y retrouve, petit Sarko redevient grand..?

3) Affiché en une du portail de Yahoo, ce "sondage" m'en a rappelé curieusement un autre qui venait à pic et dont les termes exagérés m'avaient choquée
A la veille du vote (20 juiillet) sur le portail de Yahoo et dans un journal (peut-être bien le même ) le lendemain, "les français plébiscitent la réforme des institutions"

Ne cherchez plus, la Sarkozie ne se bat plus contre le net : elle le grinotte subrepticement en l'achetant et en occupant le dernier bastion de territoire libre qui nous restait
Témoignant d'une actualité virulente contre Sarkozy au début , dans l'ensemble, le portail Yahoo s'est bien TFunisé

*Pauvre Jackpote de la Sarkozie, il s'est fait vite consoler par son nouveau copain
@sinement vôtre

MRoger
http://auchatquipeche.blog.fr/
Merci cher Daniel S. de rappeler cette "voix près"... de 1875. Ce que Jack Lang semble ignorer c'est qu'il a inscrit son nom pour l'Histoire. Que les socialistes le mettent dehors ou pas, il restera l'un de ces traîtres dont le petit Lavisse regorgeait... Hélas, ya pu de petit Lavisse !
Il suffit de partir quelques semaines et ça empire. Heureusement qu'il y a @SI... Le Libé de Mouchard et Rothschild me tombe des mains (au hasard dans mon île lointaine, l'édito du jour de la "gaffitude" de Ségolène m'est passé sous le nez... beurk! Si seulement Ségolène prenait des cours d'éloquence au lieu de continuer à bafouiller ! Bon Dieu! quelle haine s'acharne contre elle... Dans la mer, ya pu de poisson. Dans le ciel, ya pu d'oiseaux de mer. Sur la mer ya que des crétins en bateaux à voile et d'autres à moteur)
Le soutien pour une piste d'accueil, c'est quand vous voulez.
Amitiés.
PS. Charlie Hebdo sans Siné ? C'est pas grave. J'achète plus depuis longtemps... Quand j'écrirai mes mémoires je n'oublierai pas de raconter comment Cavanna et Chroron, l'hiver de 1955-1956 nous faisaient vendre des torchons (ramassis de marbres d'imprimerie sans queue ni tête sous une couverture trompeuse) aux coins des rues ("Vous n'avez rien contre les étudiants ?"... c'étaient eux). Ils logeaient alors au métro Bonne Nouvelle. Et Choron avait une grosse voiture américaine...
Et si toute l'affaire se résumait au fait que l'humour est devenu un absolu (tiens! Judith, un bon thème pour vous) et les humoristes des curés. On ne doit pas rigoler avec n'importe qui ! Ah là là où est donc Muray ? Certes, il y a Lapaque... mais ça le fait pas.
je me pose quelques questions sur le vote du parti radical de gauche.

je ne suis pas aussi bien informé que certains sur ce forum, mais j'ai eu une intuition, et je vous demande votre avis.
Si j'ai bien compris, contrairement aux instructions données par le groupe PS, le mouvement radical de gauche (dont je ne connais pas les initiales) à voté en majorité en faveur d'une révision constitutionnelles.

Il y a quelques jours, pendant l'affaire Tapie (qui est loin d'être terminée, voir le dernier numéro de Marianne), j'ai pu lire sur le site d'@si que M. Sarkosy cherchait à être très proche de ce groupe parlementaire, et en particulier d'un de ses anciens membres, M. bernard Tapie. Etrange coïncidence de calendrier, qui voit M. tapie se faire accorder une généreuse amende de 485 millions d'euros, dont 40 pour sa poche, et quelques jours plus tard son ancien mouvement politique d'opposition voter en masse en faveur de "l'ennemi", M. Sa&rkosy ?

merci d'étayer cette reflexion que je me suis faite, voire si je commence à devenir vraiment parano des agissements de notre président, ou s'il y a de quoi s'inquiéter.

Merci
Comme les jités l'ont démontré, les changements de cette réforme semblent plus avantageux pour le citoyen, en lisant les commentaires ici, je ne suis pas étonné que ce ne soit pas le cas.

Mais en fait, pourquoi la gauche a été tellement contre ce texte?

la dessus les jités n'ont rien dit, tradition française, on explique pas les enjeux....
Sans vouloir être Lang de vipère au point près (voire deux) voilà ce qui nous attend :
Les 6 dangers profonds de la réforme des institutions
après l´adhésion à l´OTAN, nous voilà enfin totalement américano-compatibles.
nous pouvons enfin intégrer l´Empire.
l´Europe politique est un leurre
il y a quelques années un mexicain me demanda quel était le jour de la fête d´indépendance de la France. j´ai réalisé que nous faisions partie du club restreint des pays qui n´avaient pas à passer par là.
pour le moment.
ça arrivera bientôt.
Décidement, l'info du p'tit dej, le 9h15, n'est pas ma tasse de thé...

On sent plus le militant que l'analyste dans ces chroniques, les allusions et insinuations allant croissant au fil des rubriques...

Ici encore un bel exemple:
Après une chronique fort intéressante où on nous démontre, par la force de l'absence d'exemple, que les menaces, sollicitations et promesses ne sont fondées que sur d'intangibles rumeurs, voilà la tarte à la crème, un peu indigeste pour le petit déjeuner: 'Et c'est celle de n'importe lequel des radicaux de gauche, ou de n'importe quelle autre cible des sollicitations, des pressions, des cajoleries et des menaces.'

Donc ça y est j'en déduis qu'il va y avoir un complément d'enquête, où les sollicitations, pressions etc... seront passées par le menu, preuve à l'appui, que les noms des bénéficiaires, récipiendaires, souffre douleurs seront dévoilés, et pas avec le dos de la cuillère? (A part Valérie Besse, déjà outée)
Si ne c'est pas le cas, il faut faire un article qui dénonce le fait qu'un journaliste d'@SI se sert de ce site, que j'aime tant lire pour son analyse pertinente et son impartialité (sans ironie) pour faire passer ses idées aux dépends des analyses?

Phileas, qui veille au grain (de café).
... pourquoi "ré-enseigner" les années 1870-75... puisqu'elles le sont déjà, et dès la classe de quatrième au collège, où nous avons tout loisir, en histoire et en éducation civique, de les commenter, de les expliquer, pour expliquer aux élèves comment est née la République, suivie des lois sur l'Ecole, diverses libertés... constitutives de la démocratie...

Laurent Bourdelas, professeur d'histoire & géographie (Limoges)
Qu'il fasse la preuve de son incompétence, mais la note sera salée.

Il a montré son vrai visage et il va pouvoir le montrer encore davantage.
Toute apothéose non conforme à la réalité est suivie d'une descente abyssinale qui nous ramène à cette réalité.

L'ennui c'est que les dégâts causés par une seule personne (certes soutenues par quelques "amis") devront être réparés par tous.
Ce "président" détruira t' il tellement qu'il sera encore possible de réparer ? Faudra t' il reconstruire ?

L' Humain, même des cendres, à toujours su rebâtir lorsqu'il y fut contraint : quand même ces mauvaises passes on aurait désiré les éviter.
Voyez où " une vérité mensongère" de Busch a conduit les USA et quel aurait été son sort si il avait pu se représenter.
Et tous ces dégâts "le président" Bush les a laissés avec beaucoup moins de pouvoir que "le président" Sarkozy ; alors ...
Et pourquoi ignorer Dupont-Aignan qui a, lui, voté contre le projet ? C'est grâce à lui que Lang est devenu un "traître" car s'il avait suivi son étiquette politique, il y aurait eu 3 voix de majorité pour le projet ! Salaud de Dupont-Aignan :-p
J'ai l'impression que tout le monde prend ce qui se passe à la légère ...

Et j'en suis attristé.

Une liste rapide, absolument pas exhaustive :

Pressions et tentative de soudoyer des députés pour modifier la constitution
Un fichier qui s'appelle Edvige, et qui vise à avoir des informations sur tout le monde, et de contrôler la pensée
Des prélèvements ADN abusifs
Des opposants qui se plaignent de fouilles dans leurs appartements

Maintenant, posez vous la question : la France est-elle une démocratie ?
Décidément,cher Daniel ,il est temps que vous preniez des vacances!
Merci , Daniel , de si bien écrire ! ... et bien sûr , de si bien penser !
Après lecture des modifications de la constitution, j'ai une forte interrogation sur la notion de "défenseur des droits des citoyens".

C'est vraiment très louche, ce truc. En fait, ça ne veut rien dire ...
comme Louis XVI......
Est-ce un match de foot ? Si oui allez les verts !
Qui peut croire (ou faire semblant de croire) que cette réforme, voulue par Sarkozy qui est tout sauf un démocrate, va dans le sans de plus de démocratie? Le président aura davantage de pouvoir et sa majorité parlementaire aussi. N'y -a-t-il pas un risque de dérive? Je m'interroge très sérieusement...
En pensant aux 53% de nos concitoyens qui ont mis Sarkozy sur le Trône, je ne peux m'empêcher de penser aux "Grenouilles qui demandent un roi:" de La Fontaine:
"Les grenouilles se lassant
De l'Etat démocratique,
Par leurs clameurs firent tant
Que Jupin les soumit au pouvoir Monarchique (...)
...Donnez-nous, dit ce peuple, un Roi qui se remue.
Le Monarque des Dieux leur envoie une Grue,
Qui les croque, qui les tue,
Qui les gobe à son plaisir (...)
Enfin, en principe, en 2017, Sarko ne devrait pas pouvoir se représenter, ça rassure...Vive la révision constitutionnelle !! Quelle avancée!
On savait Lang néfaste et fourbe, mais à ce point là !

Vous n'avez pas évoqué Philippe Egalité, vous auriez pu...

Et l'autre qui paut faire valoir à Sarko que s'il n'avait pas été là il l'avait dans l'os, qu'il lui doit gros en somme !

Albanel peut préparer ses cartons...

Et nous pouvons nous préparer à financer de nouvelles horreurs Buren ou équivalent du côté du Palais Royal,

Histoire d'agrémenter son bureau et de vider des caisses déjà vides, sport national de tous nos gouvernements !

***
lang aura la promesse dut !! à tout traitre !! pour moi Daniel, c'est la voie de jack qui permet l'adoption de la nouvelle constitution !! car vote contre son propre parti !! d'ailleurs il devrait en être exclu !!

Nous comprendrons mieux tout cela, lorsque sans jeux de mots, les langues se délieront !! Alors nous apparaitront les promesses et marchandages ayant permis ce semblant de mieux démocratique, que nous ne tarderons pas à déplorer !!

nicolas parle de victoire de la Démocratie, je ne suis pas sûr qu'il sache ce qu'est le débat démocratique. Nous pourrons juger une fois de plus dans les prochains jours et prochaines semaines.

Une question toutefois, lorsque des réformes justes !!! nécessaires à notre Pays doivent se prendre, le meilleur moyen est il le passage en force, à coup de promesses, intimidations, chantages ?! et son passage à une voix !!

Non, je n'arrive pas à me persuader que le nain nous veut du bien !! désolé !!
Soyons juste !
Le vrai fondateur de la 3e République, c'est Henri d'Artois, le Comte de Chambord, même si c'est "par défaut". Vive le drapeau tricolore.
il y a longtemps que les republiques sont des mascarades, si vous y croyez encore vous etes a plaindre, nous sommes des millions de fourmis ou moutons dociles dirigés par une oligarchie politique et financiere, les illusions de democratie a cou de vote sont nombreuses....
L'amendement Wallon n'est-il pas plutôt que ,celui qui "instaure la République"; celui qui instaure la notion de "Président de la République", à l'heure où l'on craignait que Mac Mahon ne s'empare de tous les pouvoirs pour réintroduire la monarchie ? D'après mes souvenirs, l'amendement prend place à l'intérieur des trois Lois Constitutionnelles de 1875 qui détaillent les relations et le fonctionnements des institutions entre elles. L'amendement Wallon met en place le roulement et la fonction de Président. Comme l'a dit un Asinaute, la République se serait sans doute instaurée sans cela. Cela dit, je peux me tromper.

P. Devedjan joue donc un peu trop facilement de la dramatisation et du symbole en faisant le parallèle entre les deux votes. La Constitution ne semble pas être un sujet majeur du débat public. Quant à moi, j'ai rarement été aussi dégoûté d'un vote ces dernières années.
Dans l'émission "C dans l'air" d'Yves Calvi, un téléspectateur demandait en quoi un changement institutionnel allait changer le cours de sa petite vie.

Constitution: Loi fondamentale ou ensemble des principes et des lois fondamentales qui définissent les droits essentiels des citoyens d'un État, déterminent son mode de gouvernement et règlent les attributions et le fonctionnement des pouvoirs publics.

La constitution, par le vote d'hier, a été modifiée de moitié.

Laurent Joffrin avait au moins le bonne idée de parler de "monarchie élective." Les Français, sans le savoir, ont élu un monarque qui, osait prétendre que le changement constitutionnel entraînerait un pouvoir accru du Parlement. C'est tout le contraire : elle donne des pouvoirs bien plus étendus au seul président, sur le modèle américain. On a vu les ravages de l'action unilatérale de Bush en matière de politique extérieure. La République n'a-t-elle pas été fondée justement contre l'abus de pouvoir, en établissant son partage ?

République : [Par opposition à monarchie, empire] Organisation politique d'un État où le pouvoir est non héréditaire, partagé et exercé par les représentants (généralement élus) d'une partie ou de la totalité de la population.

L'événement d'hier est en effet historique.

Sarkozy : président de la République ?
La condamnation à mort de Louis XVI aussi a été votée plus une voix! Elle n'en fut pas moins définitive...
Pour le vote d'Accoyer , même s'il n'est effectivement pas normal , s'il n'avait pas voté le résultat aurait été le même car la majorité des 3/5 est basée sur les votants et si on fait le calcul avec un votant de moins ,le nombre de voix nécessaires passe à 357 ....
En fait si Lang avait voté contre et si Accoyer n'avait pas voté le résultat aurait été le même.

A mon avis le problème viens plus des radicaux de gauche mais bon l'affaire Tapie (cf canard enchainé) n'est peut être pas étrangère à leur vote.
Juste une petite remarque

La réforme n'a pas été adoptée à une voix près mais à deux voix près.

En effet il fallait 538 voix pour la faire adopter, on a eu 539. Donc sans Lang, on avait 538 voix et ça passait, il fallait deux voix de moins pour arriver à 537 et faire échouer le texte.
J'oubliais

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo9001.asp
A noter que nos parlementaires de droite étaient bien nombreux à parler de ce fameux (maintenant que vous le dites...) vote pour la république "à une voix près". Auto-persuasion sur l'importance de ce vote ? Volonté que les médias conservent cette histoire dans leurs articles ?

D'autre part, j'étais dubitatif sur le mot "jouer" que vous employez, DS, que je trouvais un peu trop léger pour une révision de constitution. Et puis finalement, c'est peut-être ça la grande force de Sarkozy : il joue. Et il entraîne bien du monde dans son jeu...
La droite a décidément l'art et la manière de s'aproprier d'images d'Epinal, comme au bon vieux temps du Petit Lavisse. En l'occurence, outre le fait que la République était inéluctable, ne serait-ce que part les disputes entre les différentes branches de la monarchies, l'amendement Wallon n'est pas grand chose au sein des Lois Consitutionnelles de la Troisième République, qui, elles furent adoptées à une large majorité.
C'est aussi oublier que deux ans plus tard, malgré cet amendement Wallon, MacMahon s'est lancé dans une tentative de destabilisation du pouvoir en nommant à la tête du gouvernement Albert de Broglie, conservateur invétéré, à la place du Républicain Jules Simon qui était sorti vainqueur des scrutins. Ce n'est qu'en 1884 que les lois Constitutionnelles inscrivent définitivement la République comme mode de gouvernement, loi qui sera abrogée par Pétain.

Mais j'avoue, cela donne une belle image. A vrai dire je me demande quand est-ce que le gouvernement Fillon va se mettre à réinstaurer les blouses noires, et à remettre l'enseignement militaire à l'école pour que nous puissons enfin avoir la victoire sur nos ennemis héréditaires.
Effectivement, ce sont deux voix de trop pour ce texte inutile et dangereux.

Ces voix, ce sont celles de J. Lang et de B. Accoyer. Mais il faudra aussi que le PS fasse un point avec les radicaux de gauche.

Dommage aussi que, comme d'habitude...., le PS n'ait pas parlé d'une seule voix et fort contre ce projet. Cela permet aux mal-comprenants de gauche de continuer à seriner que l'opposition était politicienne. Non, elle portait contre un texte qui renforce le Président en abaissant le premier ministre et son gouvernement et promet des lendemais qui chantent au Parlement (que des renvois à des textes à prendre, sans compter les déclarations dans la presse de NS qui n'ont aucune valeur juridique).

http://photine.blog.lemonde.fr/2008/07/21/une-mauvaise-reforme-de-la-constitution/
Si l'amendement Wallon n'était pas passé, la République se serait finalement imposée plus tard : il ne faut pas confondre l'histoire événementielle et les tendances historiques lourdes.

De même, il ne faudrait pas confondre l'écume sarkozyenne, un berlusconisme mal fini, et la marée libérale qui submerge le monde entier. À vos bouées, car la gauche, si d'aventure elle revenait aux affaires, n'y pourra rien : le vin est tiré, il faut le boire.
Toujours cette façon d'annexer les grands moments de l'histoire de France de tous les Français pour essayer de se les approprier: on a eu la Résistance avec Môquet, on a eu Jaurès et Blum, on a maintenant l'institution définitive de la République en France. Cette captation d'héritage, cela aussi c'est de la violence.

A propos, pour les fans d'histoire, occasion de rappeler les deux superbes ouvrages de Daniel Halévy sur ces années charnières fondatrices de la République (1871-1879) : La Fin des notables et La République des ducs.
Forcément, on a tous pensé la même chose. Quand on voit ce qu'il est advenu de la traîtrise Chevènementiste et du comportement Charassien, on peut s'attendre à une volée de bois vert pour Judas tout de même...

Mais passons. Non, ce qui me désole, c'est Laurent Joffrin qui se pose de plus en plus en donneur de leçon de morale. Cela commence à m'exaspérer de vanter ces réformes qui ne sont faites qu'à moitié et comme de par hasard, toujours la même moitié dans le sens du pouvoir exécutif.

Laurent si tu me lis, car moi je ne lis plus Libé depuis des mois, n'oublie pas que je te retournerai point par point tes mêmes arguments lorsque tu verras concrètement les mesures politiques s'appliquer dans ton secteur suite au grenelle de la presse. Isolé, je doute que tu passeras le quinquennat.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.