7
Commentaires

À Toulon, Var-Matin est-il "du côté du manche" ?

Le Monde Diplomatique critique durement la rédaction toulonnaise de Var-Matin, accusée de pencher nettement en faveur du maire et baron local Hubert Falco. Selon les informations recueillies par Arrêt sur images, pour les journalistes de l’édition de Toulon, couvrir des sujets sensibles en lien avec la mairie de Toulon n’est effectivement jamais facile… mais au groupe Nice-Matin, la responsabilité est d’abord imputée à la hiérarchie des rédactions, jugés complaisante, plutôt qu’à Falco.

Commentaires préférés des abonnés

Y’a dégun, ici...


en qualité de témoin, assisté de son avocat

Il fallait la trouver, cette manipulation. Du génie. Avocat, je présume que l’on parle du fruit ?

Peut-on affirmer que Falco, rompu, est un maire qui a tourné vers eux ?

(...)

Ce que j'ai découvert à l'occasion de la lecture de cet article (et de ceux d'autres médias que vous citez et partiellement lus car je bosse) , c'est la complexité extraordinaire (et pas très claire) et la technicité incroyable des circuits économiqu(...)

Un maire prévaricateur et des "journalistes" aux ordres et tout ça en France, en 2020???

j'ai du mal à y croire.

Derniers commentaires

Un maire prévaricateur et des "journalistes" aux ordres et tout ça en France, en 2020???

j'ai du mal à y croire.

Ce que j'ai découvert à l'occasion de la lecture de cet article (et de ceux d'autres médias que vous citez et partiellement lus car je bosse) , c'est la complexité extraordinaire (et pas très claire) et la technicité incroyable des circuits économiques qui font le journalisme (se monter en scoop et compter sur Bernard Tapie?) Ainsi Xavier Niel apparaîtrait comme un libérateur du système "financement intéressé par la marie"? Autre chose qui m'a littéralement  foudroyé: dans l'article du monde que vous citez le passage suivant "« Il n’y aura pas de blocage », confirme Frédéric Bertaina, secrétaire général de la CGT, syndicat majoritaire qui, jusqu’à décembre 2019, s’opposait clairement au plan porté par M. Niel et a soutenu longtemps les ambitions de reprise d’Iskandar Safa, le propriétaire du magazine Valeurs actuelles. "
 Un dirigeant de la CGT qui comptait sur le propriétaire de  Valeurs Actuelles pour sauver l'indépendance de son journal? Rassurez moi, le magazine en question "Valeurs Actuelles" n'est pas le journal d'extrême droite dont on entend parler partout? Car si c'est le cas et qu'un représentant de la CGT comptait sur son propriétaire pour le faire vivre, moi je vomis et je monte un groupe terroriste pour éliminer la CGT. Se vendre oui, mais il y a des limites quand même non? Je sais bien que Karl Kraus disait que la putain est plus respectable que le journaliste car elle joue cartes sur tables, mais quand même ! Allez rassurez moi, j'ai rien compris et je délire....

var matin a TOUJOURS été du côté du manche, malgré le long règne de maires mafieux!... il a seulement été tiédasse sous le joug du front nationale. et si on parlait maintenant de son nouveau propriétaire, monsieur xavier niel?

Y’a dégun, ici...


en qualité de témoin, assisté de son avocat

Il fallait la trouver, cette manipulation. Du génie. Avocat, je présume que l’on parle du fruit ?

Peut-on affirmer que Falco, rompu, est un maire qui a tourné vers eux ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.