57
Commentaires

A Pékin, la meilleure chanteuse n'était pas assez télégénique

Lin Miaoke, la délicieuse petite fille que l'on voyait chanter à l'écran, lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin, n'était pas celle qui chantait vraiment, c'était du play-back. L'autre petite chanteuse n'avait pas un visage assez gracieux aux yeux des autorités chinoises.

Derniers commentaires

delphes> entièrement d'accord avec vous sur "1984". A lire, re-lire, aprendre par coeur et faire passer.

A propos de ces histoires d'âge, je n'ai pas entendu les gens mentionner le fait qu'en Chine, l'âge n'est traditionnellement pas décompté comme en Occident. En âge traditionnel, cela vieillit (si l'âge traditionnel chinois est de 15 ans, alors l'âge occidental peut être 13 ou 14 ans...)
les gymnastes chinoises qui n'auraient pas l'âge ?

premièrement : je ne vois pas vraiment où est le problème ; elles ont gagné, quel que soit leur âge (jeannie longo continue bien à concourir, à son âge, vous vous rendez compte !)

deuxièmement : c'est le NYTimes (je crois) qui pointerait du doigt des articles de 2007 où une petite Chinoise aurait 13 ans ; d'ailleurs, la plupart de ces articles sont en train d'être modifiés...

Big Brother is watching you !!!
décidément, 1984 devient de plus en plus lecture d'utilité publique !!!
on ne connait pas non plus qui fait la voix de shakeqi pendant ses discours.
Avez vous remarqué qu'en France les écrivaines invitées chez Durand, PPDA ou FOG sont toujours très jeunes et très jolies? Mais bien sur, il ne faut voir là qu'un heureux hasard! Par ailleurs, vous savez je pense que dans les parapluies de Cherbourg, le nom de la personne qui fait la voix de Catherine Deneuve n'est que rarement cité.
J'ai un enregistrement de la vidéo de la cérémonie et j'ai regardé à nouveau l'épisode en question.
La chanteuse a l'écran a des mouvements de respiration parfois très bref mais qui collent toujours à la bande son. On la voit notamment respirer une fois par le nez de façon légèrement plus bruyante que par la bouche et ça colle encore parfaitement.
Donc soit la synchronisation comprend la respiration soit la fille à l'écran a eu la consigne de n'émettre aucun son excepté la respiration ? Cela impliquerait que la respiration originale ai été supprimé de la bande.. pourquoi pas. Sinon c'est vrai que sur le point d'orgue final, on dirait que la chanteuse a l'écran reste la bouche ouverte de peur de la fermer trop tôt. En tous cas je n'aurais jamais deviné.
Les jeux du cirque sont ouverts et tout le monde en veut pour son écran plasma full HD.
Le spectacle se doit d'être à la mesure de l'événement, comme un show, car c'est bien d'un spectacle qu'il s'agit.
Bolllywood fait ça très bien et personne n'a jamais trouvé à y redire, car si les acteurs stars
donnent la réplique, aucun ne chante, sinon en play back.
Le mot " feu d'artifice " contient en lui même sa propre définition.
Si cette invention chinoise s'est encore améliorée en ouverture des jeux au profit d'une meilleure
retransmission, ces "artifices" étaient lancés en même temps que les vrais, embrouillant les pistes du réel
dans celles d'un imaginaire rêvé.
Mais que demande au juste le spectateur lambda ?
Entre le direct et le différé, le play-back ou un montage post production, ce sont ici les lois universelles de la télévision qui fait référence.
L'audace aura été de pousser les genres dans ce mélange fiction réalité, avec l'excellence comme objectif,
comme cette fameuse campagne pour une paire de collants qui nous présentait une jeune femme toréador synonyme de perfection.
Cette dite perfection était des mains, des jambes, des fesses, un visage, appartenant à une personne différente.
Ce ne sont pas ces manipulations qui sont odieuses, mais les réactions de nos journalistes naîfs
croyant voir une réalité dans la transmission d'un spectacle.

Le rêve est toujours plus beau en technicolor.
A vos marques...
BERK,BERK,BERK.!!!!!!
je suis plutôt déçue qu'ASI s'abaisse à proposer la même analyse que les médias traditionnels concernant cette soit disant affaire de trucage. parce que le sujet est franchement sans intérêt, que les autorités chinoises n'ont probablement pas déclaré à la "pauvre petite chanteuse" qu'elle était moche ni à celle qui faisait le play back qu'elle était juste "jolie;" voici donc encore une fois une de ces explications simplistes dont on se contente, avec une espèce d'unanimité à déclarer la chanteuse "moche" (je ne trouve pas qu'elle soit moche d'ailleurs) et que c encore un coup de ces méchants chinois pas gentils avec les petits enfants.... on va bientôt nous dire qu'ils sont cannibales et qu'ils exterminent les chinois qui ont des dents insuffisamment aiguisés, et une auréole bouddhiste-dalaïste-tibétaine autour du crâne?
franchement il y a suffisamment de choses à critiquer dans chaque régime, sans qu'il soit nécessaire d'extrapoler sur tout et n'importe quoi.
Ce qui me vient a l'esprit dans cette affaire de "trucage" c'est que:

-La Chine, oui, a probablement souhaité être parfaite dans cet exercice car le moindre accroc aurait été monté en épingle et prétexte a se gausser.
donc ils prennent la meilleure voix et le plus joli visage. Mais c'est un peu too much, n'exagérons pas c'est pas non plus élephant-girl la divine chanteuse
Mais pourquoi penser que le moindre aurait il été raillé? Racisme anti chinois primaire ou lecon d'humilité à un pays totalitaire.... je n'aipas vraiement la réponse, sans doute un peu des deux


- Deuxièmement, je me marre quand même doucement de voir les gens trouver honteux les trucages et simulations de la cérémonie d'ouverture...
Parce que ils sont dans la droite ligne du reste de l'évenement . L'ensemble des JO a été dévoyé est n'est plus qu'une exacerbation du médiatique du financier du politique, et loin derrière du sportif.
Dopage, naturalisations arrangée de sportifs, présence de professionnels en lieu et place des amateurs...
non finalement, les trucages de la cérémonie sont a mon gout bien moins honteux que ceux du reste des JO....
web renzo
J.L. Bianco a été interviewer ce matin sur France2 dans l'émission les 4 vérités et cela n'a pas été mis en ligne comme c'est l'habitude : évidemment il a critiqué sarkozy ayant un comportement de carpette. De la cause à l'effet. Voici mon avis sur le sujet :

Carpette, c'est génial et c'est bien trouvé car cela colle à la réalité.

Carpette, oui face à Kadhafi, face à l'ambassadeur de Chine, face à Busch, face à Obama. Oui une vraie carpette à nettoyer au karcher et ensuite à la jeter là on l'on tire la chasse.

Carpette, ça fait du bien d'entendre cela. J.L. Bianco médaille d'or de l'authenticité politique.

Malgré 2 demandes d'explications à France2, je n'ai eu aucune explication.

N.B. : Jean Louis Bianco est un soutien fidèle de Ségolène Royal.
Un journalisme d'investigation à charge contre la chine

Mise en avant d'un détail :

Rappelons qu'il s'agit quand même d'un spectacle qui frôle la perfection, avec toute la magie nécessaire pour le réaliser. Pour cela il y a un certain nombre de trucages, les hommes ne volent pas dans les airs sans être attachés. Le playback est une façon de garantir la perfection sans faire peser la responsabilité de la réussite du spectacle sur une enfant de 7 ans.

Je ne pense pas Yang Peiyi soit déçue d'avoir été choisie parmi 1.350.000 de chinois pour prêter sa voix à cet événement. A la limite se sont presque les médias qui brisent le rêve de ce spectacle en dévoilant ses secrets de fabrication.

Si l'on parle de ce trucage, c'est que le public et les médias recherchent la petite faute pour critiquer la Chine, je ne me rappelle pas que l'on ait autant parlé du trucage de l'allumage de la vasque Olympique de Barcelone. Pour rappel, la vasque de Barcelone devait être enflammée par une flèche enflammée projeté par un athlète. En réalité la flèche est passé largement au dessus de la vasque qui s'est allumée par un moyen artificiel, mais l'angle de prise de vue à fait illusion. On peut voir différentes vidéos sur internet qui montrent ça. Il est symboliquement décevant de savoir que la vasque n'a pas été allumée avec la flamme, mais cela reste un détail sans importance se cela ne fait pas la une des journaux.

Cachons l'essentiel :

Très fort pour critiquer la Chine, les medias continuent à mentir en faisant croire qu'il y a eu une répression sanglante à Lhassa, ils prétendent qu'il n'y avait pas de journalistes témoins des émeutes le 14 mars. En réalité les agences de presse et les médias ont caché le travail des journalistes présents à Lhassa lors des émeutes, ceux ci affirment qu'il n'y a pas eu de répression sanglante :

Georg Blume (Der Spiegel) : "Une chose est sûre : concernant les protestations des Tibétains, on ne peut pas parler d'une répression sanglante - comme lors du massacre de Tiananmen en 1989"

James Miles (CNN) : "Je n'ai pas entendu de rafale de mitraillette. Je n'ai pas eu le sentiment d'une répression armée massive comme lorsque je couvrais l'écrasement des manifestations de la place Tiananmen en juin 1989 à Pékin."
peut-on faire quelque chose de pire que de dire à une petite fille qu'elle n'est pas(assez) jolie ? ( je passe sur les tortures, exécutions, censure, ...c'est hors concours)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.