22
Commentaires

A la découverte de Ask, nouveau réseau social polémique

C’est un nouveau réseau social qui prend de l’ampleur. Surtout chez les adolescents, même si peu d’adultes semblent en avoir entendu parler. Il concerne 1,3 million d’adolescents en France, et beaucoup plus dans d’autres pays. Mais il suscite la polémique : une adolescente britannique s'est suicidée début août après avoir été harcelée sur ce réseau, l'affaire est relayée ici ou ici dans la presse française. Selon une enquête du Monde, il semble propice à de nombreux dérapages. Qu'en est-il?

Derniers commentaires

sur tout les espaces sans contrôles, les jeunes passent leur temps à s'insulter. Pour eux ça n'as pas du tout le même sens que pour les vieux, c'est une autre génération.. Si ask.fm est controllé, ils iront tout naturellement s'insulter ailleur...
Oooooohhhhh, la petite poucette de Michel Serres s'est suicidée. C'est vrai? Qu'en pense-t-il? On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, c'est ça qu'il va nous répondre?

Ah oups, j'oubliais... Il aime pas les critiques.
je suis un utilisateur d'ask de 21ans (pour ma chaine youtube) et je ne suis pas embêté par ce genre de personnes du faites que j'ai paramétré mon profil en n'autorisant pas les question anonymes, les gens sont obligés d'avoir un compte et si on commence à me harceler, je peux bloquer l'individu en question.

Je suppose que ces individus se cachent derrière l'anonymat pour poser ce genre de question sans s'inquiéter de quelquonques "représailles" des victimes.
Pour prolonger un peu le sujet, on peut rappeler que Cameron est en train de s'appuyer sur ce genre de faits divers pour faire passer une loi sur les telecommunications tellement liberticide qu'on ne sait plus tres bien s'il faut en rire ou en pleurer.

Du coup, pendant qu'on est tous en train de s'interroger sur la-responsabilite-d'Ask.fm-dans-cette-horrible-affaire, les fournisseurs d'acces se voient a nouveau demander d'imposer par defaut un filtrage des communications a leurs clients. Pour votre securite, mais surtout celle de vos enfants.
Si je compte le nbre de fois que j'ai été "traité plus bas que terre" ce que j'ai souvent été ( à terre ),
poussière je serais ;-)
gamma
Il faut être déjà bien fragile pour se suicider après avoir reçu des insultes de la part de gens qui ne vous connaissent pas et que vous ne connaissez pas. De la part de proches, c'est autrement plus douloureux et destabilisant. Le lien entre ce réseau social et la fin tragique de cette adolescente me semble bien difficile à démontrer. Non, vraiment de mon point de vue, cette accusation contre ce site ne tient pas.
Parfois je me dis que j'ai eu bien de la chance d'être un ado juste avant l'éclatement d'internet et des phénomènes de réseaux sociaux. Quand je pense que "de mon temps" (hum hum) les adultes crachaient sur les mangas, les jeux de rôle et les jeux vidéo ! Comme tout cela me semble bien inoffensifs par rapport aux dégâts que peut provoquer sur la psychée des ados cette instantanéité de l'insulte anonyme.
Je suis aussi heureux d'avoir des enfants assez jeunes qui ne s'intéresseront à ça que dans une dizaine d'années (on croise les doigts) me laissant suffisamment de recul pour les encadrer et les prévenir face à toutes ces dérives. Internet est vraiment le meilleur et le pire de l'esprit humain.
Accessoirement je ne comprends pas pourquoi, plutôt que de nous bassiner avec "les 5 fruits et légumes par jour", nous ne puissions pas voir plus d'actions préventives dans les médias ou ailleurs. Il est essentiel de permettre à des parents parfois très mal informés et "désarmés" d'accompagner (sans interdire) leurs enfants dans leurs débuts sur le net.
Heureusement que toutes nos têtes blondes (et brunes) ne tombent pas dans des panneaux pareils.

Poser des questions par internet, je t'en fiche, moi !
Je ne sais pas comment vous avez réussi à tartiner sur ce truc, Laure...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.