65
Commentaires

A Davos, le président islandais plaide pour la faillite des banques...

"Pourquoi considère-t-on que les banques sont des saintes-chapelles de l'économie moderne ?" À Davos, le président islandais plaide pour des banques à périmètre réduit. Plus ce secteur est puissant, plus il capte ingénieurs, mathématiciens, informaticiens qui pourraient faire valoir leur talent dans les secteurs innovants. Malgré la forte densité de journalistes présents, aucun media français n'a repris ses propos.

Derniers commentaires

Pourquoi ne pas mettre la vidéo traduite en Français ? elle est ici :

VIDEO en FRANCAIS
Je n'ai pas regardé si ce que vous avez dit sur l'Islande (ou tout ce que le président islandais a dit lui-même) est concerné, Anne-Sophie, mais quoi qu'il en soit, voici un lien fort intéressant vers un article en anglais d'un magazine islandais, dénonçant des erreurs dans le "mythe de la révolution islandaise" raconté dans d'autres pays. C'est un article qui était adressé à Naomi Klein, mais qui est bien sûr utile pour tous.
Je pensais justement à ça, la dernière fois que j'ai rencontré mon conseiller financier qui s'obstine à essayer de me vendre des trucs dont je ne veux pas. Yen avait qu'il fallait souscrire et alimenter "avant 75 ans", d'autres après, puis comme j'avais besoin d'un prêt il m'a conseillé des trucs que j'ai eu du mal à comprendre et encore plus à mémoriser. Il nageait là dedans comme un poisson dans l'eau, et moi je me disais "tout ce temps de cerveau compétent à emmagasiner ce genre de conneries, qui ne servent qu'à grappiller un peu plus de fric ici ou là (un peu pour moi, beaucoup pour eux)".

Lui était très fier de son savoir, et je crois bien que je l'ai vexé en lui laissant entrevoir, malgré moi, à quel point je trouvais ça inutile et con. Par contre, pour mon dossier de prêt à taux zéro... je crois bien qu'il joue la montre. Comprends pas pourquoi, quelqu'un a une idée?
Travaillant actuellement dans la banque avec une formation de mathématiques appliquées, et cherchant justement à me réorienter vers des secteurs plus "innovants", le message du président islandais me touche particulièrement.

Pour la France, une autre dimension est à prendre en compte : la dévalorisation de la recherche. Un bon nombre de collègues ont fait une formation scientifique dans les années 90 et, ne trouvant pas de travail dans leur branche, se sont réorientés vers la banque.
Une vidéo d'animation, réalisée en 2006 par un artiste canadien, connaît un franc succès sur le net depuis la crise financière. Et pour cause : Money as debt explique, de manière très ludique, le mécanisme par lequel les banques privées créent "de l'argent qui n'existe pas".

Cette phrase est extraite de la présentation par la rédaction d'@si (Justine Brabant, plus précisément) d'une des nombreux articles consacrés au film l'Argent dette.
Malgré toute ma bonne volonté, j'avoue qu'y'a un truc que j'ai pas encore compris : si les banques prêtent un argent "qui 'existe pas", qui sera lésé si cet argent n'est pas remboursé ? Autre manière de poser la question : que signifie l'étrange formule qui revient souvent, notamment sous la plume d'Anne-Sophie Jacques : Qui détient la dette ?. .
Je me disais que je commençais à comprendre certains mécanismes de l'économie. En particulier, j'étais en train d'apprendre que, contrairement à ce que j'avais cru longtemps, l'argent que les banques prêtent n'est pas l'argent que les épargnants épargnent, mais de l'argent qu'elles créent virtuellement, des sous fictifs Et voila qu'on me dit en même temps que la dette est détenue. Je suis au bord du nervouss brekdoune.
Bravo à ce président qui a osé dire que le roi était nu.

L'Islande n'aurait jamais ou faire ça si elle avait appartenu à l'Europe.

(Non, non, je n'ai pas l'intention de rejoindre le FN)
Pourquoi les médias ne parlent jamais de Davos ou de Bilderberg ?
Parce qu'attention aux conspirationniiiiiiiiiiiistes qui se feraient (encore) des idées quant aux endroits où se discutent les enjeux économiques d'aujourd'hui et de demain !
Bonjour
Un bon bol d'air frais venu du nord !!!
(copié-collé du forum où le lien a été donné)

Tin, après on s'étonne qu'aucune média ne parle de l'Islande, ou alors pour dire que leur politique est "inadaptée à grande échelle".
Ils ont tout compris depuis un moment, cela risquerait de réveiller les peuples européens..
d'où le consensus médiatique sur le sujet.
Il;en faudrait des centaines, des billets de ce calibre sur le sujet.
Un point de vue iconoclaste sur ce sujet, ça fait du bien.

On peut discuter la partie "ne sauvons pas les banques" de ce discours.

Par contre, la partie "captation de cerveaux" est on ne peut plus vraie. Ancien étudiant en prépa dans les années 90, j'ai connu beaucoup de camarades, souvent parmi les meilleurs, qui ont choisi de s'orienter vers la finance même après des écoles d'ingénieurs on ne peut plus scientifiques. Un grand gâchis.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.