30
Commentaires

70 000 fonctionnaires grecs embauchés ? L'étrange fuite de To Vima

Mais puisqu’on vous dit que les Grecs sont des tricheurs et des menteurs ! La preuve encore ce lundi avec la reprise dans le Figaro d’une information du journal grec To Vima : le pays aurait embauché 70 000 fonctionnaires alors qu’il s’était engagé, auprès de la Troïka, à réduire le nombre de salariés dans la fonction publique.

Derniers commentaires

Paul Mason (BBC News) a publié sur la Grèce une série d'articles (presque) aussi intéressants que ceux d'Anne-Sophie Jacques. Okeanews avait traduit l'un d'entre eux en français. Les autres valent aussi le détour, celui-ci en particulier, mais pas seulement.
Le Grec est fourbe et malhonnête. Presque autant qu'un chef de service macroéconomie du Figaro qui publie une info sans savoir d'où elle vient. C'est dire...
J'ai appris ce matin qu'en langage capitaliste, chercher un pays où l'on paye moins d’impôts se dit : recherche du multilinguisme, et qu'un employé aliéné se dit : un passionné de logistique...

Je me demande dons comment traduire ce message de la troïka a la Grèce que nous donne ASJ :
"vous n’avez pas tenu vos engagements, vous pouvez vous asseoir sur vos gels de baisse du nombre de fonctionnaires"
Un peu hors-sujet, mais néanmoins savoureuse, cette information des Echos : L'aide à la Grèce ne coûte rien à l'Allemagne (et fort peu à la France)
[quote=A-S J]Et, pour avoir vu les livres de comptes écrits à la main dans l’administration grecque, on peut en effet estimer que les règles dictées par les mémorandums (très simples sur le papier) peinent à être appliquées dans toutes leurs subtilités.
La tenue manuelle d'une comptabilité est certes un indice de retard technologique. Elle n'autorise en aucun cas à préjuger du professionnalisme ni de l'honnête des teneurs de livres.
Jusque vers 1980, la plupart des comptabilités étaient manuelles (en France comme ailleurs). La plupart étaient régulières, certaines truquées. Il en est de même aujourd'hui des comptabilités informatisées. Il est d'ailleurs beaucoup plus facile de truquer une comptabilité dématérialisée.
Bonjour
Qui a gagné les dernières élections législatives en faisant tout pour écarter Sziriza du paysage ? La ND de droite
Nous savons tous que l'électoralisme est pratiqué à grande échelle en Grèce.
A la question qui a recruté ces fonctionnaires, il y a une réponse très probable…
Depuis qqs temps, je ne regarde plus la téloche pendant les JT...
Mais le matin... Euronews. Si j'ai bien compris ce matin ce qui était dit sur EUronews, c'était que ce chiffre n'était "reconnu" par personne...
(c'est pas moi, c'est l'autre, c'est pas l'autre, c'est un autre, etc... ) Ils disaient aussi que Chypre était dans de sales draps chez Moodys... enfin brèfles, pas rose...
Et puis j'ai ensuite entendu France Inter... un peu plus "avec des lunettes roses"...
Mpfff...
Vu sur le jité [s]du larbin[/s] de Pujadas de ce soir : 4865 fonctionnaires de trop en Grèce, et y paraît que "ça fait causer" à Bruxelles...
Et dans toutes les salles de rédac.
Le ridicule ne tue plus.
Vu sur le jité du larbin de Pujadas
mais pourquoi te fais tu autant de mal ?
Le martyre de gavroche sert à quelque chose (René Char modifié)
mais pourquoi te fais tu autant de mal ?

Il faut connaître ses ennemis... C'est mon karma.. :-))
Mais j'ai dessiné une cible sur mon écran de téloche, ça aide.
Et après, pour me remettre, je prends l'apéro sur la terrasse, ça aide aussi...
Kefalas, Lachèvre, Lefébure, au rapport!
Tous ces sites internet construise une rumeur en reprenant cette info fausse sans aucune vérification. Ils se contentent de donner une source que le lecteur lambda n'ira pas lire et s'en lavent les mains. Le démenti sera lui aussi illisible.

La calomnie contre un pays étranger devrait être poursuivi en justice comme la diffamation contre une personne. Avec la peur de la sanction juridique quand ils racontent des âneries les journalistes reviendraient peut-être aux fondamentaux de leur métier : vérifier l'info avant de la publier.
Ras-le-bol des complotistes ! Anne-Sophie complice !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.