378
Commentaires

2013, l'année brouzouf

Voici donc, comme chaque année, l'heure des comptes.

Derniers commentaires

Après la chute des abonnements pour @si celle des ventes de la presse écrite.
Bonne nouvelle tout de même: notre régime des retraites sera équilibré en 2035.
Les retraités pourront se réabonner.
C'est marrant, je n'ai toujours pas vu de vite dit mentionnant le nouvelle perle sexiste de Canard PC : un jeu dans lequel il faut trouver à quel personnage féminin de JV correspond la paire de seins en photo. [url]https://pbs.twimg.com/media/BQko9AlCUAAS_hZ.jpg:large[/url]
Mais je suppose que le copinage/partenariat avec ce torchon de beaufs sexistes n'a rien à voir avec l'absence de critiques sur toutes les merdes que sort Canard PC... ASI leur a bien fait de la pub pour leur dossier sur le sexisme dans les JV sans rien dire sur l'article sexiste présent dans le même numéro ([url]http://aldarone.fr/assets/2013-04-20-12.03.03-600x450.jpeg?e3f7c4[/url]), et n'a rien dit non plus sur leur édito qui chie sur la question de la représentation et des minorités en se prétendant drôle et politiquement incorrect (parce que refuser l'autocritique, c'est vrai que c'est vachement subversif ; [url]http://tinypic.com/view.php?pic=312wt95&s=5[/url]).
En revanche, ASI n'hésite pas à se servir du buzz pour faire la promo de son émission avec Mar_lard et Canard PC sur twitter... mais surtout sans rien dire sur les conneries de Canard PC hein (non parce que ça serait quand même con de faire de la critique des médias).
C'est vrai qu'avoir des angles morts pour un site d'analyse critique des médias, ça n'est pas du tout problématique.
J'arrive un peu tard, et je trouve un peu par hasard un écho de ce que je vis moi même avec ASI depuis 6 mois, un an. C'est vrai, j'ai presqu'arrêté de vous lire, je ne regarde presque plus vos émissions. Pourquoi, telle est la question. Ca m'amène à y réfléchir de vous écrire... Pendant trois ans, vous avez été mon site internet préféré, je déterrais vos archives pour regarder les vieilles émissions, consulter les vieux dossiers... Et puis sans forcément m'en rendre compte au début, je suis moins allée sur ASI, j'étais un peu irritée, puis de plus en plus. Surtout par les chroniques de DS d'ailleurs, qui ont toujours été mon thermomètre. Le comble a été son traitement de l'affaire des chevaux roumains il y a quelques mois, qui m'a littéralement mis hors de moi, j'en ai témoigné sur le forum.
Je crois que ce qui me fatigue le plus c'est le glissement vers la non neutralité doublée parfois d'un veritable amateurisme en terme de transmission d'information, qui frise avec le café du commerce. Bien sûr les chroniques de Ds ont toujours été engagées, mais je les aimais avant parce qu'elles me prenaient à contre-pied. Elles me forçaient à lire un problème autrement, à m'intéresser à un sujet auquel je ne prêtais pas attention. Aujourd'hui, je pourrais presque deviner le titre des chroniques en fonction de l'actualité. Ah, la méchante Europe. Ah, le vilain Apathie. Ah le pujadassisme a encore frappé. Ah lepouvoirdesmarchés. Evidemment, heureusement, il y a encore des exceptions, la chronique sur Stromae m'a littéralement mis les larmes aux yeux, et ça m'a fait plaisir de le constater. Comme si d'un seul coup je retrouvais un vieil ami. Et puis BIM une nouvelle petite controverse avec Quatremer histoire de bien pourrir tout ça.
Moi je ne pense pas que les abonnés ont déserté parce que Sarkozy a perdu. Personnellement, j'étais soulagée après l'élection, de me dire que ce contre sarkozyme étouffant allait s'arrêter sur le site. Mais en fait non. Le contrisme a continué. Encore, toujours et contre de plus en plus de choses. Pour que je verse quelques larmes sur une critique positive de Stromae, il fallait bien que toutes les autres eussent été bien noires...
Alors voilà ce que je reproche le plus à ASI aujourd'hui :
-une trop grande orientation politique, tout le monde n'est pas forcé d'être d'extrême gauche.
-Un contrisme insupportable, ensoleillez un peu les sujets, parlez nous de trucs positifs ! Là dessus on ne peut pas dire que vous différez des médias traditionnels, tout ce qui est négatif est beaucoup plus intéressant.
-Des trous noirs de l'information, doublé d'un parisianisme un peu trop nombrilocentré. Je suis française, j'ai été parisienne, et aujourd'hui j'habite Roumanie, et ça me saute aux yeux. Toutes les petites guéguerres médiatiques ont lieu la majorité du temps à Paris. Quelqu'un a souligné l'ébahissement Danielesque devant l'élection d'un député FN dans le Vaucluse, étant originaire du Sud, je souscris à la critique à 200%. C'est probablement subjectif mais j'ai l'impression qu'ASI devient étriqué, petit, fermé, dans sa bulle, ses petites guéguerres (comme l'histoire de l'embrouille avec Judith qui a voulu inviter l'équipe des nouveaux chiens de garde).
-L'exemple le plus frappant en est son traitement de l'Europe. A part les anicroches avec Quatremer, et les gueulantes bien mélanchonesques contre la méchante troika (tout ce qu'il y a donc de plus caricatural donc, information zéro) rien, le vide sidéral. Une réalité qui est pourtant déjà un désert médiatique et qui est juste au centre de notre vie politique même si tout le monde et nos politiques les premiers tentent de nous le faire oublier. Moi j'aimerai bien que quelqu'un s'oppose à ce que dit Quatremer (en pro, pas avec une gueulante et une embrouille sur trois mots d'un obscur rapport de l'UE, on peut dire ce qu'on veut, lui il sait de quoi il parle), pour avoir un autre prisme avec lequel regarder la réalité, seulement, moi pour qui l'Europe est un sujet central, il n'y a qu'auprès de lui que j'obtiens des informations.
- Un nombrilisme français parfois assez exaspérant. A votre décharge, les français en général sont ainsi, donc comme ils sont votre audience, ça n'est pas étonnant, et pourtant. Justement, pour moi votre site élargissait les horizons, repoussait les frontières, nous montrait des choses inédites, inconnues. Pourquoi ne pas enquêter sur le système médiatique de nos partenaires européens, sans aller trop loin par exemple ? Ou bien consacrer une émission par mois, ou un dossier de temps en temps sur un trou géographique médiatique français, en déconstruisant les a priori. Je ne sais pas, la Slovaquie par exemple, ou la Croatie qui fait tellement carte postale dans l'esprit des gens, et qui va rejoindre l'UE incessamment sous peu à l'indifférence générale. Vous pourriez même vous servir des asinautes pour mettre cela sur pied, nous sommes tous des fans de l'info, donc passionnés et informés sur des trucs divers et variés.

J'ai été passionnée d'ASI parce qu'il me montrait un monde différent, m'expliquait la vie, me formait à la critique, aux dessous de ce qu'on ingurgite. Mais à trop porter la critique en boudoulière, j'ai comme l'impression diffuse qu'elle est train de vous dévorer, et moi avec. Je refuse d'être dans les théories du complot (je ne dis pas qu'ASI en fait son fond de commerce attention) et au bout d'un moment, la critique parfois biaisée, sans rien d'autre, sans proposition, sans alternative, sans avenir me donne la nausée.
Je pense qu'ASI est une chance formidable dans le paysage médiatique, mais en ce qui me concerne, je trouve que la tendance actuelle n'est pas à son honneur. Bon courage pour la suite.
Une idée nouvelle de financement pour ASI : http://jcfrog.com/blog/deviens-mon-patron-un-nouveau-modele-economique-pour-les-e-artistes-independants-patreon/
J'ai pas relu tout les messages, peut être que quelqu'un a dejà fait la remarque, et puis j'arrive un peu tard, je ne sais même pas si je serai lu, mais je voulais quand même prevenir Daniel, qu'en allant sur le site de médiapart je me rend compte qu'il ne parle pas trop (pasdu tout?) de l'abonnement conjoint, eux..!
Dans ces conditions, cet abonnement conjoint ne peut pas permettre de ramener des abonnés supplementaire vers ASI...
Je pense que je fais parti des "déçus" de l'après Mai 2012. J'ai lâché mon abonnement pendant un bon moment (quelques mois, je ne sais pas), je crois que c'est en Septembre ou Octobre que je ne l'ai pas renouvelé. Je ne sais pas si je suis représentatif de quoi que ce soit, mais je peux peut-être avancer quelques autres raisons. Je me rends compte en relisant le post que je peux sembler un peu affirmatif, alors pour alléger, je précise que tout ce qui va suivre n'est que ma perception subjective des choses.

Certes il y a le fait que, comme d'autres, j'ai poussé un grand ouf au départ de Sarkozy, et que peut-être cela a calmé mon intérêt pour l'actualité. Mais il y a surtout ce que cette campagne a révélé du site et de ses convictions politiques. Peut-être que je me fais des films, mais j'ai bien cru voir un fort parti-pris pro FdG à maintes reprises. L'émission Todd-Philippot a aussi été un déclencheur de mon désintérêt pour le site. Todd est devenu une sorte de prophète pour le site, dont on ne saurait remettre une seconde en question les prises de position. La façon dont les modèles alternatifs étaient portés aux nues et la "pensée unique" (vous savez, celle que tout le monde partage mais que personne ne défend) pourfendue, avec l'eurobashing joyeux et de mauvaise foi, ont achevé de me convaincre que le site devenait partial.

Or, il était pour moi évident que l'on ne peut sérieusement critiquer les médias en ayant un fort parti pris envers des partis politiques quels qu'ils soient. Que l'équipe de rédaction ait ses idées, bien sûr, et heureusement. Mais cela n'excuse pas que l'on perde en objectivité.

Bien sûr, je suis revenu, parce que les émissions dont parlait la gazette m'intéressait, parce que certains articles m'intéressaient. Et parce que j'avais l'impression, de loin, que le site devenait plus objectif à l'égard de Méluche. J'espère que ça continuera. Je ne suis pas déçu en tout cas.
Bonjour,
mon exemple n'est peut-être pas fréquent mais je me suis dit que cela pouvait aider d'en parler. Comme beaucoup je pense, je suis occupé, je travaille du matin au soir l'hiver, je rêve de grand espace l'été et j'oublie régulièrement de me connecter à ASI pour me tenir au courant, pour le plaisir ou parce qu'un sujet me titille. Par contre, je ne rate pas la lettre du matinaute qui m'est envoyée tous les matins: facile à lire, rapide et ne demandant aucun effort ni du temps pour y accéder.
Je me dis alors que le principe est bon: envoyer aux abonnés qqs résumés de ce qui se dit sur le site, les sujets abordés, qqs retours des forums intéressants, l'accés direct aux chroniques. Celà permettrait un survol rapide pour les fainéants, les "têtes en l'air" ou les "trop occupés" qui les maintiendrait "liés" avec ASI et les pousserait à se connecter un peu plus et donc pour certains à ne pas se desabonner.
Cela vous prendrait un peu de temps pour le faire mais pas besoin d'un journaliste pour cela: un stagiaire un peu finaud suffit il me semble
C'est une idée sur une origine possible de la baisse des abonnement. A vous de voir.
En tout cas, vous faites des heureux, sachez le!
Voilà que je découvre cet article écrit le 23 mai dernier. Il a enfin remplacé celui qui tenait sa place pendant des mois sur l'émission qu'on n'a pas eu avec Xavier Niel contre Médiapart. Alors j'ai lu la mauvaise nouvelle : l'audience qui s'effrite. Et je me suis dit : si je me suis réabonnée et me réabonnerai, je fais partie de ceux qui désertent le site et y viennent de plus en plus rarement. Et pourtant, chaque fois que je viens, j'y trouve mon compte. J'apprécie ce qu'on peut lire et voir. Alors, je me suis demandée pourquoi ? Le manque de régularité des phares, oui, sans doute. A commencer par "d@ns le texte". J'ai décroché. Je n'ai pas vu les dernières. On ne sait jamais quand ça va tomber. Le temps n'est pas dégagé. Sur internet, ce qui est loupé se rattrape rarement. Car il y a beaucoup. Tout le temps.
Les émissions du vendredi ? Ça c'est régulier et je loupe quand même ! Les thèmes traités ? La façon de les traiter ? J'en sais fichtrement rien. Depuis hier, je cherche ce qui m'éloigne d'ici. J'ai bien trouvé un coupable, un site à la fois concurrent et ami sur lequel je passe pas mal de temps.

Arrêt sur images a débuté après ce qui a été vécu par beaucoup comme une injustice, un règlement de compte politique. En 2007, il était bien seul dans son créneaux. Tout était à inventer, et le petit poucet s'est lancé. Il a semé plein de petits caiilloux histoire de retrouver son chemin. Six ans plus tard, il le cherche toujours. Un facétieux lutin serait-il venu mettre le souk parmi les cailloux ? C'est bien possible. @si n'est plus seul. Un autre petit poucet a grandi et grossi à coté. Il est devenu bien plus gras aujourd'hui et de l'extérieur, on a vraiment l'impression qu'il y a du monde derrière (sans jeu de mots).
Or l'équipe d'@si souffre d'un mal structurel : sa taille. Quand il y a une défection, souvent, ce qu'il y a en dessous s'arrête : Ligne Jaune, Dans le texte, Au prochain épisode. Disparus ou quasi pour dans le texte, faute de combattants. De la taille découlent les moyens et les possibilités.
@si souffre donc selon mois d'étroitesse chronique.

A l'ère du numérique asi souffre également d'un autre mal qui a été déjà énoncé ici ou là : le manque d'interactivité. Il n'y a que le forum. Mais parle-t-on vraiment à l'équipe ? Des chats, y en a-t-il ? Des lives avec des questions en provenance des asinautes (même récoltés à l'avance) y en a-t-il ?
Aujourd'hui ce type de dispositif peut se faire avec des moyens réduits. Chez @si, on est consommateur, on participe peu.
Alors sans devoir fournir un espace club, comme chez qui vous savez, sans laissez les abonnés dicter le contenu des émissions, réfléchir à comment être plus proches ou plutôt plus impliqués sans se disperser est une piste à ne pas négliger.
La forumancière, la cyber-balade de la semaine qui préparait l'émission pourrait se mettre au goût du jour. Quelqu'un qui participe vraiment au forum et qui n'est pas là que pour faire le ménage. La cyber-balade quant à elle pourrait être participative, c'est à dire enrichie.

Après il y a le site. Comment dire ? 10 articles dans "quoi de neuf ?", ça fait beaucoup de neuf. C'est peut-être ça qu'il faudrait faire défiler plutôt que les émissions de la semaine (trois onglets très bien, mais pas la peine que ça bouge), surtout lorsque l'une d'entre elle date de plusieurs mois. "Nos dernières émissions" seraient plus juste. Enfin, dans ce domaine il peut y avoir beaucoup d'avis différents. Mais de mon point de vue, votre page d'accueil gagnerait a être allégée. Avec le dispositif de "l'essentiel de ces derniers jours", est-il besoin d'avoir un énorme "quoi de neuf" ? Il n'y a certes pas les mêmes choses, mais cette subtilité de langage m'échappe quand même un peu.
Les vites-dit on-ils besoin d'images qui fait grossir l'espace occupé ? Pareil pour les dossiers. Quant aux commentaires d’utilité publique, complètement déconnecté des forums ...
Le forum parlons en. Il est connecté aux articles dans un simple lien. Moi j'aimerai bien pouvoir naviguer de l'un à l'autre de manière plus aisée. Plutôt un onglet qu'un lien. On passerait de l'un a l'autre dans une même page. Ils seraient ainsi plus intimement liés.
Quant au contenus, vous avez de quoi depuis que vous y travaillez les organiser de manière plus attractive. Vos dossiers sont des listes ! Vous avez des vidéos, des vites dits, des enquêtes, tout est mis au même niveaux.
Les vidéos si elles sont plusieurs peuvent être mises dans un lecteur avec une liste de lecture, les vites-dits rangés dans un même espace, enfin bref, il y a tant de choses à faire ...
Sur l'économie, avec tout le boulot de Anne-Sophie et les émissions, vous avez de quoi offrir un espace sympa et pédagogique. Et oui, c'est du boulot. Mais si je viens encore ici, moi, c'est que j'y ai découvert des types comme Lordon, des personnages comme Judith, Anne-Sophie, Guy et des tas d'autres qui m'ont aidé à comprendre des choses, à m'ouvrir à des concepts qui m’échappaient beaucoup plus avant.

Après, ne faut-il juste pas s'interroger sur le concept "arrêt sur image", qui avait un sens quand la télévision avait une unité, éclatée depuis fort longtemps par le numérique. Finalement, les émissions qui m'ont le plus intéressée, c'est quand vous vous êtes arrêté sur un phénomène (la crise, le climat ...), plus que sur l'éternel arrangement avec la réalité des caméras des JT "mainstream" que vos abonnés ne regardent plus depuis bien longtemps. Se contenter d'une séquence - courte - de manipulation d'images par semaine (genre comment un cadre grossit ou rapetisse une foule, ou comment un commentaire va à l'encontre d'une image, sans aucune honte), bref, une boite à outils choisie, pour qu'on n'oublie pas ce qui nous a conduit à vous !
Quant à l'équipe, elle est certes petite, mais souffrez-vous pas de dispersion ? Faites des choix ! Vous ne pouvez pas apportez tout ce qui manque dans le ¨PAF (une émission musicale, une littéraire, d'autant plus que ça peut se rassembler sous une seule étiquette : la culture). Aidez nous à comprendre, creusez les alternatives. Présentez nous des nouvelles têtes. Ok. Mais choisissez une direction.
Et pour finir, la vidéo n'est pas qu'un outil à émission et une émission doit-elle être forcément une table (plus ou moins) ronde ? Vous avez le fond. Trouvez la forme... pour retrouver la forme (financière)...
Enfin bref : dépoussierez ! Et ce sera mon dernier mot [s]Jean-Pierre[/s] Daniel.
Asinaute de la première heure, mais en même temps rare dans les forums.

En effet je me pose des questions sur mon abonnement.

Vous trouvez l'irrégularité des chroniques et émissions "sincère" (en gros soyons contents quand elles tombent, ça veut dire qu'ils en ont envie!), moi je trouve surtout que je paye autant et je reçois moins, ou dans tous les cas que je sais de moins en moins, en début d'année, ce que je dois espérer pour le prix de mon abonnement. Est-ce que j'aurai 10 ou 5 emissions avec Judith? Est-ce que Sébastien Bohler sera là ou pas? Rafik ciné? Rafik séries? Rafik rien du tout? Etc...J'aurai le droit à 50 ou à 100 émissions? Parce que ça change beaucoup, pour un prix qui ne varie pas. Acheter pour 2 euros de pommes en espérant tomber sur un kilo, mais sans savoir si ce ne sera plutôt q'un demi, ben ça calme. Et je sais bien que, en partie, cette incertitude est inhérente à votre propre nature, à votre statut parmi l'ensemble des médias en ligne.

En ce qui me concerne tous ces abonnements "couplés" ne m'attirent guère. Vous pourrez en proposer 200, je ne regarderai que ce que ASI peut m'offrir, pour mon abonnement ASI. J'aime la ciritque des médias, je continue d'apprécier votre approche, même quand le résultat ne me paraît que moyennement satisfaisant. Je vous encourage à chercher des alternatives, certes, mais tout en gardant un oeil sur votre cahier des charges, celui qui m'a fait vous commencer à regarder dès 2002.

Le plus de 2012, pour moi, c'était léconaute, extrèmement intéressant, avec un angle d'explication et d'analyse différent de ce qu'on peut trouver ailleurs, et très accessible pour le néophyte que je suis...mais, si jamais Anne-Sophie décidait demain de partir ouvrir un site éco, ou que sais-je, du jour ou lendemain? Encore de la valeur ajoutée de perdue? Ne devriez-vous peut-être pas consacrer aussi du temps et des ressources à perenniser certains de vos atouts?

Conclusion: Je vous félicite quand-même, vous gardez l'esprit ASI. Mais en même temps je vous fais part de mes hésitations (et ce n'est pas une question de sous, je vous le garantit) et mes doutes quant à la suite...mon conseil: face aux difficultés et aux doutes, plus d'ASI, toujours pus d'ASI.

Bien à vous.
Bonjour,
Je ne suis pas sûr que l'alternance politique soit une explication. Ce qui me gêne le plus, c'est l'absence de régularité des émissions.
Sinon, 3,50 euros par mois, pour au minimum 4 émissions de qualité, c'est vraiment pas cher.
Vous pourriez peut être augmanter un peu l'abonnement ? sans dépasser la barre des 5 euros
bonjour
je viens de lire votre petit mot : il m'inspire ces reflexions :
tout d'abord vous etes beneficiaires mais avec une nécessité de continuer à augmenter vos abonnés , aussi je vais continuer à solliciter mes proches pour qu'ils vous rejoignent , et continuer à vanter vos mérites (si ! si ! )

autre chose c'est une anecdote d'avant la guerre : françois mitterand venait d'etre élu président et un journal satirique du mercredi continuait de faire normalement son boulot ( j'en suis un très ancien (et pas si vieux que ça !) abonné) et l'année suivant en publiant son bilan il a annoncé une baisse de ses abonnés (furieux de certains de ses articles ... he oui ...)
la suite ... he bien ,vous l'avez devant vous et dans les livres (de la petite) histoire ...

aussi vous avez tout mon soutient et mes encouragements à toute l'équipe

ha ! et aussi ... carpediem bien sur!

cordialement

(...)
Et moi, ce sentiment d'avoir "fait le tour", je l'ai ressenti à la fin de l'émission de F5, dans les dernières années. Puis, dans les premières années du site, l'excitation de construire un media nouveau m'a fait oublier que je connaissais le sujet par coeur, et qu'il ne me réservait plus beaucoup de surprises. Et maintenant, ça roule, plus ou moins bien mais ça roule, et l'envie d'ailler voir ailleurs que dans la bonne vieille critique des anciens médias, se fait chaque jour plus pressante.

Ailleurs : ne me demandez pas où, je ne le sais pas moi-même. Ailleurs. Dans ces cas-là, dans les cas où il faut prendre de grandes décisions radicales et terribles, des décisions de vie, je ne connais qu'une boussole, qu'une amie : l'écriture. Alors j'ai commencé à écrire, depuis quelques jours. Ca prendra le temps que ça prendra. Ca donnera peut-être la réponse, et peut-être pas. C'est sans garantie, ce machin-là. Mais c'est en mouvement.

Merci de leur exigence à tous ceux qui, ici, s'expriment avec franchise et bienveillance. C'est un apport inestimable.


Je cite en partie le commentaire qui se trouve ici
Je préfère y répondre, sur ce fil, car je pense c'est beaucoup plus adapté par rapport à l'objet de mon propos.
Par faute de temps et d'envie, je ne peux lire votre bilan (ni aucun autre des autres bilans). Mais c'est bien que vous soyez transparent à cet égard (et peut-être, qu'il serait préférable de le publier dans la (dernière) section réservée au site.

Quelques remarques, en vrac :

- c'est souvent lorsque l'on a privilégié une approche ou un angle de perspective dans un domaine que l'on ressent le sentiment "d'avoir fait le tour" ; à mon sens, rien n'est épuisable pour l'homme (surtout en matière de connaissance), c'est un éternel renouvellement et apprentissage ;

- il faut également prendre en compte la période et le fait que ceux que cela pourrait intéresser sont : en activité ; à l'école ; ou n'ont pas les moyens (ou alors, ne sont pas au courant des différents abonnements ou ce que cet abonnement pourrait leur apporter / en quoi - s'informer à travers ce medium - pourrait servir leur intérêt particulier) ; ni vraiment l'envie de s'informer (tout à l'heure, dans un café, le nombre de chômeurs - annoncé aux infos - était l'objet de la discussion... ce qui semblait être difficile à comprendre pour ceux qui en parlaient)

- par manque de temps et d'occasion, il m'est impossible de tout lire et voir

- le livre (à propos d'un envoyé spécial au Sarkozistan) était bien car : drôle ; la couverture attirait ; et le lecteur apprenait beaucoup de choses, très intéressantes ; deux lycéens, amusés, feuilletaient également votre bouquin, à cause de la couverture et du titre qui a suscité leur curiosité (je ne sais pas s'ils l'ont acheté)

- les vite-dits (de par exemple, Gilles Klein ou Alain Korkos) sont excellents (!) mais cest largement suffisant par rapport au temps disponible, information (qui nous a intéressée... on peut poursuivre ailleurs, sur le web et surtout des sites anglophones gratuits ce que l'on cherche que cela soit des images (originales ; différents formats ; plus d'infos etc.) ou des articles (originaux) sur le sujet ; il y avait (a ?) un site qui proposait de lire tous les articles du jour de tous les médias du monde dans leur édition papier ;

- je trouverais intéressant par exemple que Gilles Klein et Alain Korkos soient davantage mis en avant ou plutôt essaient d'autres approches dans leur traitement de l'information, par exemple : Alain Korkos qui interview des architectes, peintes, sculpteurs ou des professionnels de la fabrication de l'image etc. ; Gilles Klein, qui va directement interview tel ou tel autre média (surtout étranger) quant à leur choix de Une ou de traitement (préférentiel) de l'information. J'aimerais entendre ces acteurs et ce qu'ils ont à dire. Cela pourrait être des compléments à vos émissions (je n'en ai regardées que trois ou quatre au total, et encore une ou deux pas en entier) avec des teasings... Je pense qu'ils sont exigeants en tant que journalistes et jeunes (pas encore, complètement formatés...) et ne vont pas lâcher lors de leur interviews.

- c'est bien de voir ou lire des fois des traitements auxquels on ne s'y attendait pas : D.Porte qui analysait un reportage d'une télé dans les bureaux d'une agence de notation ; Judith Bernard qui émet un point de vue critique et argumenté sur un reportage d'Arte

- le parti-pris idéologique et politique, clair et assumé, ne (me) dérange pas... mais il ne faudrait pas que l'on puisse connaître déjà votre conclusion avant que vous ne commenciez à traiter du sujet ; il ne faudrait pas, non plus, l'appliquer sur tous les sujets et à toutes les sauces

- il est dommage que lors de vos articles ou traitements sur une émission de télé-réalité, le site français (Y!) où était repris vos informations à travers des reprises de presse d'autres journaux, le site était mentionné mais pas suffisamment mis en avant ou à la fin d'un article (souvent, l'internaute ne clique pas sur le lien qui le redirige sur un autre média...)

- je pense que le bouche à oreille (positif) est le meilleur et plus efficace pour décider d'autres à s'y engager ou à y adhérer - en particulier lorsqu'il s'agit d'un produit - de plus est de type "information/média" vendu sur internet ;

- le questionnaire, je n'ai y pas répondu : les réponses (et mêmes questions) ne correspondaient pas à ce que j'aurais répondu ; j'avais l'impression que c'était "orienté" ou plutôt, il n'y avait pas véritablement de réponse qui correspondait
Contente que vous fassiez un rapprochement avec Canard PC, je soutiens la démarche !
Le crises ou les baisses sont toujours une occasions de se remettre en question ce n'est peut-être pas si grave, la dernière de Daniel Schneidermann à donner ce site.

Un petit sondage auprès des @sinautes peux être intéressant pour savoir pourquoi ils se sont abonnés, par quel biais, pourquoi ils restant ou hésitent à se désabonner, etc...Rendre tout payant comme a été exprimé et me semble dangeureux, je me suis abonné personnellement pour participer modestement après avoir vu des émissions gratuites sur dailymotion.

Dailymotion justement, le problème du site est-il en partie celui de la visibilité ? Pas de compte youtube même pour mettre quelques extraits et contrôler votre image sur ce site et y faire connaître l'étendue de tout le site par un lien. Une plus grande visibilité sur les moteurs de recherche (en boostant sa visibilté dans les occurences) et réseaux sociaux est aussi peut-être à travailler.

Visibilité, médiapart à été évoqué mais ce site attire du monde par ses scoops (que les autres médias ne peuvent ne pas voir), qu'il les faits durer (le feuilletonnage n'est pas un mal) et l'exposition médiatique de Fabrice Arfi ainsi qu'Edwy Plenel; @si est un site de décryptage donc pour le buzz par le scoop ça va être dur (sauf si Daniel prend l'exemple de Lux Ferry* dans le grand journal) et quant à voir Daniel Schneidermann aller michetonner (sans volonté d'être péjoratif de ma part) pour le bien du site je demande à voir....

Le partenariat avec Canard PC ça a du bon (le jeu-vidéo étant aujourd'hui le grand danger pour la jeunesse après les jeux de rôles ancien épouvantail), pourquoi pas avec un mook, qui sont aussi de l'information alternative (d'ailleurs alternative économique à été cité plus haut aussi).

Pour le site en lui-même, une refonte totale du site coûte cher mais l'optimiser beaucoup moins : les dossiers par exemple en hiérarchisant les papiers mis à l'intérieur, le forum en mettant en discussion les thèmes d'émissions et suggestions, faire peut-être plus de flux audio ou vidéo (lire en long texte sur ordi c'est dur pour certains), héberger quelques blogs (des @sinautes veulent parler de musique, ils pourraient se lancer, tenter des expériences) gratuitement accessible aussi...

Faire des émissions plus régulières que ces derniers temps est très important, je n'aime pas trop la comparaison mais les magasins qui ont des horaires d'ouvertures aléatoires, les clients au bout de trois/quatre fois abandonnent. Emissions aléatoires ou remplissage le choix est dur...Et des émissions moins fréquentes mais plus diversifiées en thème ?

L'idée plus haut de faire des appels aux dons pour des émissions à été évoqué, pourquoi pas aussi mettre la possibilité de faire payer une émission ou une série d'article.

Pour ce qui est des thèmes d'émissions, je me rappelle d'une chronique de Bernard Maris dans Charlie Hebdo intitulée "la vie des grands fauves" présentant les influents du monde économique, et pourquoi pas faire des portraits de bons clients médiatiques; pour exemple j'ai beau chercher j'ai du mal à trouver quelque chose sur l'apport de BHL à la pensée alors qu'il est philosophe ? et en miroir faire une émission avec des personnes beaucoup moins médiatisées comme Alain Damasio.
Une autre suggestion d'émission sur le traitement médiatique des grandes figures ou notions de l'histoire en France, il y a pas mal de choses à en dire, relier historiographie et médias (Ha ! Henri Guillemin pour sortir du roman de la France) prête à polémiques mais est très intéressant.

Voilà, voilà bon ça doit être un peu long donc m'arrête ici, et pour détendre l'atmosphère : un petit problème de doublage pour faire rire tous ceux à l'esprit potaches du site, sacré winnie !

*le X à la place du C dans Luc est une faute de frappe mais elle était trop belle; je la conserve.
Bonjour,

Après avoir parcouru les réponses, quelques compléments:

Je suis d'accord avec un certain nombre d'idées évoquées plus haut: se recentrer sur des thèmes qui me semblent (et à d'autres @sinautes semble-t-il) fondamentaux, tels que les problèmes d'énergies, l'Europe, les possibilités de sortie de crise, la politique internationale... Comme d'autres ici, je suis plutôt dans le noir en train de chercher des solutions, pour bâtir une société et un avenir plus rose, et j'avoue que pour l'instant je n'en trouve pas beaucoup. Les émissions et chroniques de l'éconaute, fournissent un début de réponse... Bien plus que les émissions sur Nabilla, ou le dernier buzz en date que j'ai déjà oublié (et que tout le monde aura oublié dans 1 mois, de toute façon). D'une façon générale, je trouve qu'@si est meilleur quand il propose des alternatives (d@ns le texte, d@ns le film, l'éconaute) que quand il se construit juste en commentateur/critique sans proposer.

Comme nous en sommes aux idées de financement, je voudrais surtout revenir aux idées de financement participatif, ou "crowdfunding", qui à mon avis sont une bonne approche. En gros: vous proposez une émission sur le Honduras, par exemple, vous chiffrez le coût, et vous annoncez sur le site "pour faire telle émission avec tel cahier des charges il nous faut tel budget, avec tel budget on envoie un journaliste là-bas pendant tant de temps"... Et vous attendez les dons. Si les gens sont intéressés, le projet est financé et donc possible. Idem pour proposer que l'éconaute retourne en Grèce, ou fasse un reportage en Allemagne, ou pour proposer tel autre projet dont vous n'êtes pas sûr qu'il trouvera son public...

L'idée me vient entre autres d'un site qui parle de jeux de société/plateau/stratégies, et qui est en pleine réflexion justement pour se lancer dans ce type de modèle: voir ici Martin Viedberg qui présente le projet, et ici pour les détails... Et, au fait, vous qui vous intéressez aux modèles alternatifs sur le net, pourquoi ne pas les inviter pour en discuter ?
Bonjour,
je n'ai pas lu tous les commentaires, alors peut être mon idée est déjà discutée.

Cela part du constat que certains sites ont besoin de financement et passe ou vont passer par un systeme d'abonnements. Seuls, ils n'ont que l'audience de leurs lecteurs habituels.

Pourquoi ne pas imaginer un kiosque à journaux éléctronique, avec revue de presse pour apater le chaland par exemple, une sorte de pepiniaire de site d'infos ?

Je pense à cela car le trés bon site sur l'actu grecque http://www.okeanews.fr/#axzz2UUqEMXV2 passe en payant et j'ai peur qu'il n'y resiste pas

L'union fait la force

Bonne journée a tous
Je viens de lire les réactions et cela me terrifie.....
Je pensais que les abonnés étaient plus... ou moins....
Mais je vieillis.
En tous cas, je continuerai à m'abonner même si on respire mieux en dehors de l'air(e) Sarkoziste.
A propos, j'apprécie beaucoup Alternatives Economiques qui est la seule revue économique à ne pas postuler que le libéralisme est la seule voie possible . Je pense que les réactions bizarres viennent de gens qui ne l'ont pas lue.
Courage à l'équipe, les abonnements reviendront quand on s'apercevra que rien n'a vraiment changé.
"Elisabeth Lévy, je pense que c'est elle qui débat avec Clémentine Autain sur un site. Je n'ai jamais regardé. "
Vous n'avez rien loupé, Ab.
Sinon, Julot, ça m'étonnerait vraiment beaucoup beaucoup, que DS ait voté Méluche.
Presque aussi sûr que les races humaines différentes n'existent pas.
gnhhhéhéhéhé
La sensibilité c'est bien gentil, mais il y a un ordre des choses et qu'on le veuille ou non, on prend position.
Ce qui n'empêche pas d'avoir du recul.
ASI sur internet est né d'un engagement. Un positionnement contre.

Puisque on en est à l'heure des suppositions, la mienne est qu'ASI ne pourra fédérer un public s'il ne cherche pas à le réunir autour d'une vision lisible de la société, une vision clairement identifiable.
C'est apparemment exactement le contraire de ce que pense DS, pour qui la neutralité est la raison d'être du journaliste. Une neutralité à filtre variable, en témoigne les chroniques, mais une neutralité revendiquée.
Pourtant, existe t-il dans le champs médiatique un seul média qui puisse être qualifié de neutre?
Les médiacrates ne s'en cachent même pas.
La popularité d'un Mélenchon, d'un Pierre Carles parmi les Asinautes est indéniable. Ce décalage entre la pensée des Asinautes et celle du capitaine est à mon avis un blocage à la pérennisation de se site.
Chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais à un moment, ce n'est- pas ma faute si sur un site qui propose une critique des médias, on voit tous les gauchistes patentés rappliquer.
DS ferme les yeux sur cette évidence au nom de vieilles querelles et cherche toutes les échappatoires possible...
Changez de titre si vous ne voulez pas critiquer!!!!!
N'ayant pas pris le temps de lire tous les commentaires, je vais peut-être avancer une idée ayant déjà été proposée...

Mais tant pis, je me lance quand même:

Ce que je trouve assez frustrant, c'est d'avoir autant d'informations pour voir les travers présents et de se sentir aussi désarmés pour imaginer l'avenir.

Pourquoi ne pas créer une nouvelle émission tournée vers le futur?

A côté de "Arrêt sur images", dédiée à donner de la perspective à l'actualité, on pourrait avoir quelque chose d'orienté vers la prospective. Par exemple traitant des chemins possibles de sortie de crise économique (Lordon nous en a souvent donné des avant-goûts), d'alternatives politiques (Chouard et bien d'autres), de questions énergétiques et géopolitiques (quelqu'un d'autre en a parlé) voire technologiques en s'appuyant sur le partenariat nouveau avec Canard PC.

Il ne s'agit pas de faire de @si le média officiel d'Attac : il est parfaitement possible et souhaitable d'avoir des débats très contradictoires sur ces sujets. Cela rentre à mon sens parfaitement dans le cadre des missions d'@si que de mettre en lumière ces sujets peu traités (et en général de façon unilatérale) dans les grands médias.

Sur ce, je retourne à ma posture contemplative du forum.

Jb
Peut-être cela a-t-il déjà été dit ici ou ailleurs mais un champ qui passe sous le radar systématique de tous les médias et depuis toujours, c'est l'Europe. Une chronique, une émission entièrement dédiée à l'Union européenne et à ses mécanismes manquent aussi cruellement ici.
Question subsidiaire : existe-t-il des équivalents d'@si dans d'autres pays ?
Bonjour Daniel,
j'aime beaucoup asi depuis la période fr5, toute jeune cela m'a appris à intégrer avec distance les propos médiatiques.
Mais il y a des fois où le niveau baisse dramatiquement. Je ne me rappelle plus quelle émisson c'était où tout d'un coup Laure nous a annoncé avec un grand sourire que vous alliez passer la séquence nabila. J'ai du me jeter sur mon ordinateur afin d'y échapper. J'ai éteint l'émission sans même la finir. Je n'ai pas la télé à cause de toutes ces merdes que l'on nous vend à longueur de temps comme étant la modernité géniale et je n'attends pas d'asi de décrypter ce qui ne mérite aucun décryptage et passe en boucle sur tous les media traditionnels. Encore moins de me montrer ce que je n'ai absolument pas envie de voir et je crois que nous sommes nombreux dans ce cas précis.
Ensuite peut-être devriez vous aller jusqu'au bout de la réflexion que vous avez initiée avec votre "liste de Cohen" et consacrer toute une série d'émissions au traitement médiatique réservé aux fameux "cerveaux malades" ce serait autrement plus instructif que nabila. En tête de liste vous pourriez analyser comment vous-même aviez traité de Dieudonné sur la 5 sans l'inviter à participer à votre émission.
Vous pourriez aussi éviter de couper la parole à vos invités ou à vos chroniqueurs. Déjà c'est malpoli et si l'émission doit durer deux heures c'est tant mieux.
Quelqu'un dans le forum a pointé le coté un peu trop parisien du site, je ne peux que souscrire à cette remarque. Par exemple la stupeur qui vous a saisi lors de l'élection d'un député fn dans le Vaucluse en disait très long sur votre méconnaissance de la réalité française. En dehors de Paris existe un beau pays qui s'appelle la France et que vous devriez visiter autrement que pendant les vacances ou lors de délocalisation occasionnelle et non renouvelée à Hénin-Beaumont.
N'en demeure pas moins qu'asi est un hâvre de réflexion. L'émission de Rafik est une des meilleures qu'il m'ait été donné de voir dans ma courte vie. Plus particulièrement celle avec Pacôme Thiellement, une merveille qui ne peut exister que grâce au format si particulier d'asi. Voilà ce que j'attends de vous: vérifier l'info, en faire le suivi, me donner à voir ce que j'ignore, confronter les points de vue et me pousser à me remettre en question. Même quand le sujet n'a pas l'air terrible, l'émission parvient quasi toujours à m'apprendre quelque chose et pour cela je vous remercie. Les articles sont toujours très bon et fouillés et le panorama offert par Gilles Klein est superbe. Et bravo à Anne-Sophie pour son travail impécable sur l'économie. J'aime beaucoup ses petites blagues qui détendent l'atmosphère lourde due à cette matière.
Il semblerait de plus que vous ayez pris en compte les remarques sur l'usage intempestif de l'anglais au lieu de nôtre langue nationale, j'ai moins mal aux yeux quand je vous lis ces derniers mois. L'effort est à poursuivre.
Fidèle à asi je resterai tant qu'asi restera fidèle à lui-même.
Un truc important à mon avis est de notifier les réponses à ses messages sur le forum, en utilisant l'icône mail en haut à gauche. Comme sur reddit. Maintenant c'est vraiment compliqué de voir que quelqu'un a répondu à un message. Ça donne aussi envie au gens de venir plus souvent pour voir les réponses.
Bilan, compte de résultat. Très bien, sincérité, transparence.

Mais l'annexe ? Vous êtes toujours fâché avec l'annexe ?
> Daniel Schneidermann
Une suggestion, un peu tardive, et qui d'ailleurs a peut-être déjà été envisagée ici (pas eu le temps de lire les quelques 150 commentaires précédents): voilà, je pense qu'il faudrait rendre tout le site et tous les articles en accès payant, à l'instar de Mediapart, par exemple.
En effet j'ai vraiment le sentiment que l'ensemble de votre travail mérite d'être rémunéré, y compris les Vite dit et , peut-être surtout, les chroniques de Daniel (sans forfanterie, parole; j'avais d'ailleurs suggéré qu'elles soient vendues à Rue 89 - d'où il faudrait les retirer si @si devenait tout payant). De toutes manières les abonnés actuels ne se désabonneraient pas (au contraire) si tout le site était payant, et très probablement, certains lecteurs occasionnels, les picoreurs curieux, finiraient par prendre un abonnement. Enfin je le sens comme ça. Et puis le mi-gratos mi-payant sans revenus publicitaires, c'est quand même pas évident.
Bon faudrait développer un peu, mais ça vaut peut-être le coup d'y réfléchir, non?
Petite question par simple curiositée.

Combien avez vous d'abonnés "gratuit" pour les journalistes & co ?

La tendance diminue ? augmente ?
Je suis fasciné d'appartenir à ce point au "coeur de cible" puisque je suis abonné a @si, mediapart et je lis Canard pc depuis des années. Rajoutez des accords avec le Monde diplo, Ciel & Espace et Poker 52 (hum bon ok...) et vous avez tout le panel des médias pour lesquels je paie.
Si je peux me permettre, toutes les sociétés cotées fournissent de telles informations. Et, les SA,SAS (donc à fortiori les SASU) et SARL sont tenues par la loi de déposer leur bilan et leur compte de résultat à la greffe du Tribunal de commerce (il n'est pas difficile de leur en demander un exemplaire). L'argument "cela relève du secret" me semble, dès lors, un peu faible.

Concernant les dividendes, si bien sûr tel est le cas en l'espèce, je ne remets pas en cause la liberté de chaque entreprise de distribuer un divididende. Je m'interroge seulement sur sa pertinence :
1/ Est-ce un salaire, distribué sous forme de dividendes pour des raisons fiscales, auquel cas, c'est assez paradoxal au regard de la ligne éditoriale d'@si ?
2/ Est-ce une redistribution, auquel cas, est-ce pertinent dans une société dont le résultat d'exploitation a lourdement chuté et la trésorerie s'est fortement dégradée ? Est-ce le bon moment pour "prendre son magot" ? Ne peut-on pas lire sur @si nombre d'articles qui se désolent que des entreprises en difficulté versent des bonus ou des dividendes à leurs actionnaires ?
Bonjour,

Je remercie @si pour ce louable effort de transparence, et je me permets, en retour, une petite question. Si on examine le résultat de l'exercice 2011 (51 082€), et l'augmentation du report à nouveau en 2012 (+45 162€), on constate un décalage de 5 920€. Or, cette somme n'a pas été affectée aux réserves, ce qui signifierait qu'elle aurait été distribuée sous forme de dividendes. Est ce bien le cas ? Si oui, peut-on la qualifier d'un salaire (fiscalement avantageux pour son bénéficiaire) ? Sinon, cela me semble bien paradoxal au regard de la situation de la trésorerie et de la hausse du compte courant d'associés ?!

Il serait d'ailleurs très intéressant de pouvoir étudier le tableau de flux de trésorerie, si celui-ci a été établi.

En vous remerciant et vous souhaitant une bonne continuation !
Vous êtes épatants les @sinautes !!
 
On appuie sur le bouton et Hop, des idées super jaillissent.
 
Vous n'oubliez qu'un truc, même les plus anciens abonnés (ces derniers survivants des origines qui méritent la médaille de l'indéfectible fidélité ou plus justement de l'indécrottable naïveté ) : nous pouvons proposer toutes les idées que nous voulons, même celles déjà formulées il y a 1 an, deux ans, trois, ans.... une idée n'est valable que si le Capitaine DS l'a déjà.
 
Il est des murs qui ne s'abattent pas. Il est des murs qui n'ont pas d'oreilles.
 
Il est vain (vide et vaniteux) de discuter avec quelqu'un qui n'est pas disposé à réviser son avis.
 
Amusez-vous, imaginez, rêvez qu'une nouveauté, qu'un changement sera initié par vous, cela ne vous coûte que vos illusions.
Je suis abonnée depuis le début, et toujours très satisfaite de l'évolution.
Une chose que j'ai déjà mentionné lors des bilans prédédents qui nous demandaient aussi ce qu'on voudrait voir: j'aime particulièrement les débats avec des intervenants (journalistes ou pas) européens qui vivent en France et ont du recul pour mettre en perspective nos débats de sociéte souvent trop franco-français. La journaliste belge dont j'ai oublié le nom et qui devait devenir chroniqueuse régulière était très intéressante, un journaliste italien correspondant à Paris .... Bref, j'apprécie le plus souvent un point de vue multiculturel car ça enrichit le débat.
Une émission régulière avec des invités plus ou moins régulier européens vivant en France ou des français vivants à l'étranger, serait pour moi une bonne idée.
Un autre angle. Celui de la francophonie. Tous les ans sur FranceInter, il y a une semaine ou en tous cas une journée je crois où les émissions habituelles ont des reportages et des intervenants suisses, belges et canadiens. Je trouve toujours très intéressant de voir comment des problèmes communs (les personnes âgées, le handicap. L'homosexualité....) sont traités ailleurs.

Bonne continuation!
dans le fond : séries TV, JV, systèmes financier... vous êtes dans notre temps !

par contre coté site web (la forme), il commence à faire veillot... à refaire quoi ;) avec une formation seo pour vos journalistes...

ps: idem pour le plateau
Puisque personne ne pose la question, au risque de mettre les pieds dans le plat: qu'est-il arrivé à Sébastien Bohler?
Bonsoir,

Afin d'ajouter ma modeste pierre à l'édifice, voici une petite idée de nouveauté : un trait d'humour franchement assumé, un papier tout à fait farfelu dans cet ordre d'idée ou un dessin bien senti.

Sinon je profite de ce forum pour vous signaler ma profonde admiration, et mon soutien sans faille. Je suis, en effet, étudiant et votre site m'apporte un bagage culturel indéniable et m'accompagne (c'est bête à dire, mais…) dans mon apprentissage de la vie. Merci.
Je trouve que vous la jouez petit bras, parce qu'après tout, vous avez créé un concept vraiment novateur. Peut-être un peu par hasard d'ailleurs.
Mais il existe, l'émission de télé s'est transformée en site internet avec un contenu dense, des articles, des chroniques, des émissions diverses et variées. Et des forums à la hauteur.
Il s'est avéré que le site en partie militant a résisté à la chute de Sarko et de son état UMP. Il continue d'attirer parce qu'il correspond à un besoin, même s'il est relativement confidentiel.

Si, comme ça se dessine, l'avenir est sur Internet, alors ce sera sous une forme sensiblement différente de celle de la télé actuelle. Ce sera d'une façon qui sera sans doute assez semblable à @SI. Le site se révèle viable, même s'il n'a pas la taille critique pour révolutionner la toile en profondeur.
Mais les bases sont saines, que ce soit d'un point de vue esthétique, de rigueur journalistique et déontologique.
C'est une première pierre, une pierre bien petite mais bien solide, une pierre angulaire. Elle peut grandir et constituer LE nouveau média internet.
Pour cela, il faudrait développer le concept, faire des séries d'émission. Votre idée de trouver des gens passionnés est louable, et féconde, mais une certaine régularité pourrait constituer des repères forts pour des personnes qui voudraient remplacer les programmes télévisés habituels, en partant sur des principes sains.
Loin de Pujadas et de TF1.

S'il faut que quelqu'un prenne cette place qui attend qu'on la prenne, autant que ce soit @SI.
Car le pire serait que des gens comme Niel s'y précipitent et phagocytent le système.
Comment financer ? Je propose d'aller voir Mediapart qui se trouve assis sur un bon paquet d'euros. Et qui a intérêt lui aussi à occuper ce créneau qui s'ouvre de plus en plus. Ou ça doit se trouver par crowdfunding.

C'est facile pour moi de vous conseiller des folies, de faire pour vous des rêves de grandeur dans un monde délivré de l'information communication qui nous étouffe tous ainsi que la démocratie.
Mais je pense que si on a l'impression de suffoquer, le mieux est de monter à la surface pour prendre l'air, de sortir par le haut.

Et vous en avez la carure, DS.
Mais c'est vous qui voyez....
Et si vous décidez d'y aller, je pense que nous serons nombreux à y aller avec vous....
Moi aussi je suis un abonné satisfait.

Certes, Rafik et Maja me manquent cruellement, mais ça ne m'empêche pas d'apprécier tout le reste.
En ce qui concerne Didier Porte, même s'il est moins présent ici, je peux facilement me consoler avec ses interventions sur Mediapart et sur RTL (qui valent leur pesant d'or, ne serait-ce que pour les réactions indignées de Stephane Bern quand il comprend enfin certaines des allusions).

Tiens d'ailleurs, une idée qui ne mange pas de pain: pourquoi ne pas donner le lien vers chaque nouvel épisode de Mediaporte dans un Vite Dit?
On pourrait imaginer que Mediapart fasse la même chose de son côté lorsque Didier fait une chronique dans @si.

J'apprécie énormément le rapprochement avec Canard PC.
Au passage, à chacune des émissions sur les jeux vidéos, je me demande si Daniel est le meilleur choix pour les présenter.
Je vois bien l'intérêt d'avoir un animateur impartial, extérieur au domaine des jeux vidéos. Mais d'un autre côté c'est plus compliqué d'avoir des relances pertinentes si on ne maitrise pas le sujet, non?
(rhoo je vais me faire descendre, pour une fois que la capitaine répond sur le forum)

A propos des forums, ça trolle dur ces temps ci.
Il y a pas mal de jours où l'ambiance y est si glauque que je ne m'y attarde pas.
Mais on y rigole bien quand même.
Parfois, des trolls réac se trollent entre eux. Dans ces moments, on se sent comme un animateur de documentaire animalier qui à voix basse pour dire son émerveillement sans effaroucher les bêtes.
Les forums d'@si c'est Ushuaia, et nous sommes tous Nicolas Hulot! :)
Bonjour,

D'abord je voudrais dire à Anne-Sophie Jacques que ses articles sur l'économie sont géniaux. Ils sont super denses, documentés et très bien écrits.

Et votre site web est vraiment bien. Ne changez rien. C'est vraiment un des plus beaux.

Voilà. Ensuite même si je ne contribue jamais aux forums, vu qu'il s'agit de la popularité de votre site je vous envoie un mot :

Une idée comme ça : je parle souvent de vos émissions autour de moi et ça me fait penser que Médiapart avait fait récemment un clip relativement efficace pour montrer comme ils étaient classes (avec des bruits de machine à écrire, vous voyez lequel ? Et des extraits de télévision où Sarkozy et compagnie démentaient, puis juste après : leur mise en examen, etc.). Quand je racontais l'affaire Cahuzac à mes collègues qui la suivaient de loin, je leur envoyais un mail avec des liens vers des articles et aussi cette vidéo. Je ne crois pas qu'il y ait grand chose sur arrêt sur image pour jouer ce rôle. Genre deux minutes efficaces de décryptage du journal télévisé pour montrer ce qu'est un chien de garde avec un bon montage.

Sinon en ce qui me concerne je fais parti de votre catégorie d'abonnés à moitié intéressés (je veux dire une émission sur deux) par les émissions du vendredi quand elles touchent à l'image en général : Pif Gadget, l'art (je me rappelle d'émissions sur un photographe), le buzz, les jeux vidéos facebook.

J'aime bien les émissions qui aident à la compréhension du système médiatique (et je soupçonne que c'était votre cahier des charges à France 5, plus que "les images", parce que j'avais l'impression d'être beaucoup plus souvent intéressé à cette époque). C'est-à-dire celles qui montrent les rouages, les contraintes, les renvois d'ascenseur, le manque de pluralité, les différences de traitement, le champ lexical pour parler d'un sujet, les journalistes mis en face de leurs responsabilités, etc. Et donc de façon orthogonale aussi celles qui font le point sur un sujet qui a été traité d'une façon particulièrement partisane, l'économie en général, la politique étrangère, etc. Où vous invitez des gens pour débattre ou des membres du gouvernement défendre leur point de vue face à un contradicteur.

Ça vous pouvez y aller, même en dehors de tout contexte d'actualité.

Vous allez voir France Inter, vous leur demandez pourquoi ils ont un débat économique de cinq minutes par semaine entre deux intervenants aux points de vue divergents, et par contre tous les jours un seul de ces deux intervenants peut exprimer son point de vue pourtant admis comme orienté par l'existence de ce débat le vendredi, sans contradicteur à une heure de grande écoute. Paf, ça sera passionnant, bourré de mauvaise foi, jubilatoire.

Ou vous leur demandez pourquoi ils invitent presque des économistes sponsorisés par des banques d'affaires sans l'annoncer à l'antenne.

Vous pouvez aussi recenser les multiples interviews où un journaliste contredit l'invité et un débat s'engage, se terminant par une intention de fact-checking professionnel ("bon d'accord, on vérifiera de notre côté et nous y reviendrons une fois prochaine pour nos auditeurs") qui n'arrivera jamais (évidemment suspicieux lorsque l'invité avait raison).

etc.

Merci.
Mode optimiste forcené ON
Le nombre d'abonnés va augmenter et les 328K€ de provision seront bientôt
tranformés en saine et dynamique trésorerie.
Mode optimiste forcené OFF
Je comprends que vous soyez inquiet de la baisse du nombre d'abonnés, du chiffre d'affaires et du bénéfice, mais franchement, des sociétés qui font un bénef de 10765€ il y en a des tas qui en rêvent, et vous avez le temps de voir venir avec les fonds propres que vous avez.
Ce qui n'empêche pas de nouvelles initiatives bien sûr.
[quote=la rédaction]Il faut croire qu'une partie de ceux-là, en mai 2012, se sont soudain sentis moins de raisons de nous suivre.

Et si vous le leur demandiez? J'ai failli ne pas renouveler en janvier, et ce n'était pas, pas du tout parce que j'avais perdu ma raison de vivre avec la fin du sport anti-sarko, bien superficiel à mes yeux, même si rigolo. Mon motif, c'était plutôt plusieurs émissions du vendredi décevantes par le choix de leur sujet, et aussi les 9.15 qui me semblaient s'attacher à des trucs superficiels et déjà sur-traités par les médias (comment critiquer la surexposition d'une connerie sans y participer?).

Le 9.15, c'est bien, c'est un rendez-vous quotidien qu'on attend, mais s'il est décevant il l'est d'autant plus. Les émissions du vendredi sont parfaites comme format et comme timing, juste avant le week end on a le temps de les regarder tranquillement et le format 15 mnX4 ou 5 est bien aussi si on a pas le temps ou la concentration pour tout regarder d'un coup.

Les "vite dit", c'est un peu dommage car ils sont rarement passionnants, or c'est un format excellent pour que les abonnés vous fassent de la pub. Je le fais... chaque fois que ça vaut le coup, c'est à dire ... pas souvent. Je vous faisais aussi de la pub en utilisant les abonnements d'essai pour amis, mais je ne crois pas vous avoir fait gagner ainsi des abonnés. Peut-être, plutôt qu'un abonnement d'un mois, le droit de faire "cadeau" d'une émission ou d'un article, mais plus souvent.

Mention particulière à la chronique des éconautes, c'est de la vraie "formation continue" et en plus sous une forme attractive. Le format chronique régulière est bon, en plus du sujet on a un vrai lien avec une personne. Même si la chronique d'Alain Korkos est moins dans mes centres d'intérêt, elle doit jouer le même rôle pour ses habitués.

Les dossiers: l'idée est parfaite, mais j'ai pas encore bien compris le mode d'emploi: comment savoir s'il y a un dossier sur un thème, comment y accéder. Je suis sans doute pas douée, mais ces trucs là doivent être accessibles aux pas doués.

Enfin, le forum: ne changez rien, mais tenez en davantage compte et répondez aux interpellations, même désagréables.
L'essentiel de l'actif est constitué par des valeurs mobilières de placement 743 kE sur 1 117 kE, ce qui veut dire que ASI est très dépendant des placements financiers. Sans parler des 32.500 Euros en immobilisation financière et 33.000 Euros en disponibilité à la banque, ce qui porte le total à plus de 800 kE.

D'ailleurs, sans résultat financier (23000 E), le résultat net serait déficitaire.

A mon avis, l'éconaute de service va bientôt nous chanter les louanges de la bourse et prendre les intonations de Dominique Seux pour expliquer les bienfaits de la finance !
Pas mal cette idée de partenariat avec canard PC, ça ravira les amateurs de jeux vidéo et de critique des médias, comme moi. Mais, il ne faut pas se tromper, ce n'est pas avec des partenariats aussi multiples qui soient que vous allez péréniser votre modèle. D'abord, il continuer à travailler à la diffusion, le mix gratuit payant est à ce titre très bon, mais ça ne suffit plus. L'essentiel, c'est le contenu et la qualité de ce que vous proposez. Si vous persistez dans le regard du Monde, de Liébration qui ne prennentn en compte que le format, le style pour attirer de nouveaux lecteurs, vous êtes voués, comme eux, à disparaître en n'ayant pas compris que c'est sur le contenu qu'au final on est jugé sur le long terme, la forme attierea au mieux des abonnés temporaires, comme ces antisarkozystes qui trouvaient refge ici avant l'élection de Hollande. ceux qui sont restés savent bien pourquoi ils sont encore là.

@sinaute depuis le début, et journaliste, j'ai été déçu par une importante partie des thèmes choisis cette année, qui s'ils n'étaient pas dans l'immédiate actualité tout le temps n'était pas pour autant spécialement de côté : le buzz, grillo, la taxe google, dany boon, le publireportage lagardère. Vous avez pour chacun de ces sujets oublié une dimension centrale : le politique, au sens large. On n'est resté qu'a analyser l'image et c'est dommage.
C'est une remarque que je réitère depuis le début, mais la critique des médias ne peut pas être réellement en dehors d'une critique du système qui produit les médias. J'aime bien @si mais de ce côté, Acrimed a un travail beaucoup plus à fond, avec des moyens beaucoup plus dérisoires ( 2 salariés, un secrétaire de rédaction et un secrétaire administratif).

Egalement, je lis mais apprécie de moins en moins la chronique du matinaute. Sans doute est-ce dû à mon mode de vie qui n'est pas dans l'instantané quotidien malgré une consultation du site plusieurs fois par jour. Mais, non, ça ne va pas. Là, encore, on reste dans la surface des choses. Comme pour les chroniques et les émissions, plutôt ne pas produire que de produire quelque chose de bancal, trop rapidement fait.

Pourtant, parce que je souhaite continuer à faire émerger une presse indépendante, à défaut d'être dissidente, je reprendrais l'abonnement quand celui-ci arrivera à échéance. Mais j'espère que pour cette nouvelle année, vous allez traiter des sujets actuels passés dans "le trou noir de l'information".

Alors des pistes :

- un système de dons préalable ou après publication pour faire financer extra abonnement des émissions sur des sujets spécialement demandés par des @sinautes sur des sujets précis (perso je suis près à vendre mes stock options pour que même trois ans après on parle du Honduras).

- des vidéos courtes d'éducation populaire à la lecture de l'image, un peu dans le style de certaines anciennes chroniques de l'émission format TV, pourquoi pas intégrées à l'émission hebdomadaire, mais des techniques pour lire quand l'info vend ou quand elle désinforme.

- replacer certaines chroniques comme celle de D. Porte, que j'aime bien mais qui doit à mon sens ne pas se contenter de vidéos sur des sujets au hasard mais les penser de manière plus globale. Voir comment celui-ci pourrait sortir du rôle simple d'amuseur public pour entrer dans la dynamique du site aussi, même dans le peu de temps où il est là.

- un regard au delà des médias dominants, en allant voir avec le regard d'@si ce que font la fédération des vidéos de pays et de quartier, TV Breizh, Fakir, le Dijonscope, HorsChamps, Article 11, la Télé Libre, Z, ... Comment ils travaillent, quelle place aux lecteurs, comment ça marche de faire vivre une télé avec des bénévoles, quelle dimension politique, poétique dans leur travail. Sortez du format, continuez à allez aux sources mais celles de ceux qui font de l'information même s'ils ne sont pas dans le prisme de l'actu.

- des réunions publiques avec d'autres gens qui critiquent les médias sur des sujets, parce que vous ne vous confrontez pas assez à ceux qui vous critiquent je trouve. D'ailleurs, pourquoi pas une critique du média @si sur @si ? Si les conditions objectives de la télé ne le permettaient pas, reproduiriez vous la structure qui vous a fait pourtant fait disparaitre ? Cela tient non pas à la bonne volonté mais à la structure économique du média.

- Comme certains le pointait, nous aimerions des éclaircissements sur la répartition financière au sein du média. Il n'y a pas de honte à avoir augmenté son salaire, des milliers de salariés se battent tous les jours pour ça. mais comme disait l'autre, le journaliste porte au moins autant que l'homme politique une responsabilité dans la fabrication de l'opinion publique (qui n'existe pas, certes).

- Donnez une place plus importante aux abonnés, aux contributeurs réguliers du forum (pas moi, donc) dans l'élaboration de votre média, ponctuellement, ou régulièrement. Tant pis si les parisiens sont favorisés.

Allez courage camarades, ce n'est qu'un début, continuons le média !
Au fait, j'ai deux questions dans l'oreillette :
- Pourquoi la société Loubiana a toujours pour actionnaire unique Daniel Schneidermann alors que ce monsieur avait promis, lors de la création du site, qu'il avait vocation a associer l'ensemble de l'équipe à sa petite entreprise ?
- deuxième question : quelle est le salaire de DS et quelle est la part qu'il a prise dans l'augmentation de la masse salariale ?
On est transparent ou on ne l'est pas...
Vous êtes trop poli pour le dire, Daniel, alors c'est moi qui vais le dire :

C'est à nous, lecteurs, abonnés fidèles globalement satisfaits, de faire votre pub.

La recommandation est le sésame des publicitaires de nos jours (voir le fonctionnement de Facebook sur la base de "Jean Dupont aime ça").

Vous nous avez donné des outils : on peut offrir un abonnement d'essai à des amis, on peut voter pour des articles et les partager lorsqu'ils sont en accès libre.
Il faut que tous les @sinautes qui n'aimeraient pas voir @SI disparaître s'emparent de ces outils et en fassent le meilleur usage auquel ils peuvent penser.

Personnellement, je m'arrange pour caser @SI dans les conversations chaque fois que c'est judicieux. La réaction est souvent : "oh, tu lis @SI ? Ça coûte combien ?" et quand je leur dis le prix, ils sont étonnés. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à marteler auprès des personnes susceptibles de s'abonner, que c'est simple de s'inscrire, que c'est pas cher et que c'est très très intéressant.

Bref, chers @sinautes, sans tomber dans le fan-club absolu ni y passer ses journées, chacun de nous peut faire beaucoup pour que le site que nous aimons (si si, sinon on ne serait plus là ;) perdure et se développe !
Bonjour,

d'abord pour vous dire que je continue à aimer ASI... Il me semble que l'année dernière, il y a eu aussi quelques "coups" journalistico-littéraires (DS notamment) et que cela a sans doute rapporté un peu d'argent et aussi de la notoriété...

Depuis ce début d'année, je trouve qu'il y a moins sur ASI (Maja bouhbouh bouh..) et d'autres journalistes sont moins présents. Peu à peu les RDV du vendredi deviennent assez banal. Je trouve. Et beaucoup trop à la traine de l'actualité...Je n'ai pas bcp d'argent, donc je peux m'abonner à ASi (à moitié prix) mais pas forcément à d'autres trucs qui parfois me semblent mériter... Bref la concurrence rôde. Donc oui assez intéressant de faire des co-abonnements... ASI est trop parisien aussi...J'aimerais plus d'accent du Sud ou même des corons...au Nord.

L'image... Des images il y en a partout... Un spectacle de rue, c'est aussi de l'image. De l'image éphémère certes ..Mais qui restera peut-être plus longtemps dans la mémoire qu'une photo glacée dans un magazine ou floutée dans un reportage...

Le concept même d'ASI est peut-être sur la sellette. Analyser une image, les gens d'un certain âge savent le faire. Ils n'ont pas besoin de pré-maché. Et les plus jeunes ne connaissent pas forcément ASI. D'où l'idée de s'intéresser aux jeux vidéo j'imagine...


Bon voilà c'est mon ressenti... J'aime toujours autant ASI ;-)
Comme plusieurs d'entre nous l'ont écrit, une émission sur la manière dont est traitée, par nos médias, la question de l'énergie serait vraiment la bienvenue. Mais comment faire sans laisser pointer le bout de l'oreille sur un choix brûlant [s]potentiellement explosif[/s] (pour ou contre le nucléaire)? On voit bien qu'une version approfondie et honnête du journalisme ne peut vraiment rester "neutre", puisque, immanquablement, elle met en lumière des informations qui induisent des choix politiques. Traiter un sujet, en éviter un autre, en traiter un troisième en n'allant pas vraiment au fond... sont déjà des choix partisans.

Une frustration: après le coup de pub (énormes et horribles tumeurs sur de pauvres rats) offert à Séralini par les médias avides de sensationnel horrifique, que reste-t-il de son travail? Vous aviez invité Corinne Lepage (excellent choix) et deux journalistes scientifiques dont l'apport principal aura été de discréditer durablement leur discipline (ce qui n'est pas rien). Et puis, après un dernier billet de laure Daussy, silence. "Réfuté officiellement", vraiment? Ou plutôt refusé par des instances officielles, ce qui est quelque peu différent. Et les études plus approfondies demandées par ceux qui dénigraient l'étude pour son insuffisance? C'était juste pour noyer le poisson? Toujours ces feux de paille qui disparaissent aussi vite qu'ils ont flambé, vous y échappez par vos dossiers de suivi, mais là je suis restée sur ma faim.

Tiens, une autre question, celle des "lanceurs d'alerte", toujours aussi mal protégés, et bien souvent durement punis au contraire de leur courage. Dans le procès de prothèses mammaires, il s'est avéré, ai-je entendu entre deux portes, que tout le monde dans l'entreprise était plus ou moins au courant. Pas un n'aurait craché le morceau?

Ma foi, vous aurez compris que l'@si de mes rêves est loin, très loin dans un hypothétique futur...
[quote=DS]Il est vrai que plusieurs de nos chroniques se sont pas mal raréfiées, cette année. La chronique de Didier Porte, ou l'émission D@ns le texte, ne sont pas aussi fréquentes qu'on le souhaiterait. Les émissions de Rafik et de Maja se sont interrompues dans la fleur de l'âge, pour des raisons personnelles diverses.

Pourtant salaires + charges sociales augmentent de 50 000 euros (pendant que le CA diminue de 6 000). Vous nous refaites la fable du rameur et des barreurs ?
[Je repose une question à laquelle je n'ai jamais obtenu de réponse, l'exercice de transparence ayant apparemment ses limites.]
Pourquoi la société LOUBIANA qui édite ASI a-t-elle comme activité déclarée Programmation informatique (6201Z) ?
Les autres membres du SPIIL ont des codes d'activité qui semblent davantage correspondre à ceux de médias d'information :
- Édition de journaux 5813Z (MEDIAPART )
- Autres services d'information n.C.A. 6399Z (RUE 89 STRASBOURG)
- Édition de revues et périodiques 5814Z (SLATE - société E2J2)
- Édition de journaux 5813Z (ATLANTICO - Talmont Media)

Questions subsidiaires :
- en vertu de quoi une société de "programmation informatique" aurait-elle droit à un taux de TVA réduit ?
- les journalistes employés par une société de programmation informatique ont-ils droit à la carte de presse ?

Il y a sûrement d'excellentes raisons à cette classification surprenante, mais on n'a jamais daigné me les exposer.
Canard PC c'est très bien, d'autant que le type qui vient souvent pour les émissions et vraiment intéressant.
Par contre, le lien avec ASI...
Bon j'imagine que je n'ai pas une vue d'ensemble. En tout cas, il se trouve peut être des abonnés qui comme moi sont choqués par la façon dont notre société fonctionne. Ils se disent que les médias doivent être des portevoix, le lieu où le constat s'établit...
Personne ne fait ça sérieusement et avec des moyens. La muselière médiatique ne s'arrête pas à Sarkozy.
ASI est un site de critique des médias? Vous cherchez des idées de partenariat?
ACRIMED, Pierre CARLES.....
Ceci n'est pas seulement une critique, c'est surtout un avis.
[quote=Sur le même modèle, d'autres rapprochements suivront, je l'espère. Certains sont déjà en discussion. Inventons des formes nouvelles, des partenariats inattendus ! Ces rapprochements, nous le croyons, sont une piste prometteuse pour la presse indépendante en ligne.]

Côté indépendance, rien de plus simple :
- Le Monde Diplomatique
- Politis
- Fakir
- Bakchich
- latelelibre
(Liste non exhaustive...).

Quant aux partants, on peut émettre l'hypothèse non évoquée mais pas forcément farfelue qu'à côté de ceux qui n'ont plus peur de Sarkozy et de sa mainmise sur le système médiatique (ceux qui se sont laissés aller l'ont bien voulu) ou qui déplorent à juste titre la raréfaction de telle ou telle rubrique on en trouve qui ne soient tout simplement pas satisfaits de la manière dont sont gérées certaines affaires en haut lieu, de l'interaction quasi inexistante avec les abonnés (Judith Bernard, Anne-Sophie Jacques, Rafik ou Alain Korkos entre autres, chacun à leur façon, se distinguent régulièrement par leurs échanges avec leurs lecteurs) ou de choix éditoriaux guidés par l'actualité de la semaine au détriment de sujets de fond (combien de papiers sur le mariage gay en comparaison de ceux sur l'ANI par exemple ?). Ceux-là sont peut-être minoritaires (ou pas), mais ils existent.
Et puis, la critique des médias pour critiquer, si ça ne débouche pas sur un véritable désir de changement des règles du jeu, c'est un peu vain et ça finit par tourner en rond et à vide. C'est une niche qui a ses limites.
Mais, comme dirait l'autre, quand on n'est pas content, on va voir ailleurs et si la majorité s'y plait c'est le principal, après tout.
Je voudrais pour ma part aborder un sujet sensible, celui de la publicité.

@si a toujours fait le choix de se passer de recettes publicitaires, pour des raisons notamment d’indépendance. C’est un choix que je partage totalement (je déteste la publicité.)

Mais, nous avons tous constaté que si @si a réussi à se passer des recettes, il n’a pas réussi à échapper à la publicité. Depuis plusieurs mois, toutes les vidéos du site sont précédées de spots pour Volkswagen, Canal +, SFR. Il y a même eu une nouveauté lors de l’émission sur l’extrême-droite, avec un bandeau qui apparaît toutes les 5 minutes.

Donc, de deux choses l’une, soit vous réussissez à faire disparaître la publicité, soit vous faîtes payer les annonceurs, à condition (et là est l’essentiel), de nous garantir que cela n’altérera en rien votre indépendance.
Personellement je suis toujours aussi satisfait des emissions d'@si. C'est tellement rafraichissant de pouvoir assister a de vrais débats de fonds. J'ai renouvellé mon abonnement pour cette année et tant qu'@si proposera son format d'émission, je serais de la partie.


En vous envoyant tout plein de datalove ( à défaut d'un chèque d'un million de brouzoufs que je n'ai pas ). <3
Bonjour, je suis un abonné depuis... le bigbangblog! J'aime votre sincérité et honnêteté. Continuez. Moi en tout cas je m'abonnerai toujours!

Il y a un domaine que vous n'explorez pas, c'est celui de l'énergie.

Je suis de ceux qui pensent, que la crise de 2008, a été (et est toujours) une crise énergétique.
La réflexion financière est intéressante mais auto centrée. Les subprimes sont en partie une conséquence, de tensions sur le pétrole.

Les domaines de reflexions sont nombreux:
1) le pic oil passé en 2006? ou futur grace aux pétroles non conventionnels? Et quand 2050? (organes officiels? ou maintenant ASPO?)
2) Qu'est ce que l'énergie? Et quel est son lien avec le PIB?
3) Les ordres de grandeurs...
4) Conséquence du pic oil sur la société au sens large (Un exemple: le divorce "pour tous" ne serait il pas par exemple une conséquence de l'abondance, momentanée, de l'énergie?)
5) le traitement médiatique, qui parle? pour dire quoi? est ce qu'on dit la meme chose en France et en Allemagne? Quel est le pouvoir d'EDF dans le discours francais (coucou Jancovici)?
6) énergie et guerres?


Vous voulez des débats passionants?
Invitez ensembles Jancovici (Manicore / Ademe) et Cochet et branchez les sur le nucléaire (ca n'a a ma connaissance jamais été fait!)
Invitez ensembles Hulot et Rabhi!
Un débat explosif?
Jancovici et Danielo (objectif terre, voir ca par exemple : http://objectifterre.over-blog.org/article-jean-marc-jancovici-et-le-solaire-117874491.html)

Vous pouvez creuser le programme desertec, déserté par les francais...

Tout est à faire dans ce domaine!
Il faudra au moins 10 émissions pour en comprendre les tenants et les aboutissants.


La crise énergétique va, sans doutes, transformer nos vies, demain.
Et si on se demandait qui, et comment nous informe?
Bonjour,

Je trouve que l'idée d'abonnement conjoint est très interressante car on multiplie vite les abonnements quand on veux soutenir les sites que l'on aime.


Quelques idées de sites qui pourrait être d'abonnements conjoints :

- pcinpact
- lesnumériques
En tant que nouvel abonné fraîchement inscrit, je me permet de poster mon premier commentaire sur le forum en réaction à votre bilan 2012.

Je me suis inscrit à @SI suite au débat sur les jeux vidéos avec Julien Chièze, Usul, Ivan Gaudé et Gael Fouquet. Je suis tombé dessus un peu par hasard et je l'avais trouvé à la fois passionnant, bien foutu et surtout, j'étais satisfait d'avoir ENFIN trouvé un réel débat autour du jeu vidéo (ce qui aujourd'hui relève de l'exploit avouons-le).

Conquis par cette vidéo (autant par la forme que par le fond), je navigue rapidement sur votre site pour voir de quoi il en retourne et ni-une ni-deux, je m'inscris. Depuis, j'attends impatiemment le vendredi soir pour regarder votre émission.

Tout ça pour dire que, en réponse à votre question : Où nous pouvons remplir une mission que personne d'autre ne remplit , je pense qu'avec ces débats, vous contribuez largement à remplir cette mission selon moi. Et cette idée de rapprochement avec Canard PC dans le domaine des jeux vidéos est une excellente idée ! Je ne dis pas ça parce que je suis un grand amateur de jeux vidéos mais aussi parce qu'aujourd'hui, ce média est sous-traité et sous-considéré.

Je ne peux donc que vous encourager dans votre démarche et d'insister sur le fait que vos émissions/débats sont aujourd'hui un saladier d'air frais à l'ère de l'information toujours plus dense, rapide et malheureusement souvent pauvre en contenu.
Un chroniqueur pour la peinturlure, une chroniqueuse pour la littérature, une tentative vers le cinéma... Les domaines artistiques ne sont pas négligés sur @si. Mais rien sur la musique, sur les musiques.
Lorsqu'on aborde cette discipline sur le forum, c'est souvent dans les chroniques d'Alain K. Mais cela reste très ponctuel, très marginal.
Pourtant je suis persuadé que son traitement toucherait un large public d'@sinautes. Reste à définir sous quelle forme...
Merci pour les comptes, je vais aller jeter un oeil pour faire genre je comprends les bilans comptables !

Une suggestion, à laquelle vous avez surement déjà pensé vous-même: un abonnement conjoint avec Alternatives Eco...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.