68
Commentaires

20 h 19 : et le JT de France 2 montra un blessé

Commentaires préférés des abonnés

Ils ont choisi le seul blessé qui n'est pas gilet jaune. Pas d'empathie pour l'ennemi.

Oh mais bon sang !!!!

Ils en sont encore à parler des violences de ci de ça et na, na et na


Enfin ! tout cela est terminé, les Gilets Jaunes ont obtenu ce qu'ils voulaient !

Bon, il y a eu de la casse mais aussi chez les policiers, ces pauvres poupées n(...)

Ce qui peut choquer aussi, c'est la différence de traitement des "violents". 


Ceux qui sont assermentés ont droit à un enquête préliminaire de  leur hiérarchie  s'il vont trop loin  devant des caméras ou des portables qui les oblig(...)

Derniers commentaires

Bien dit Daniel. Bon billet..


Vous voyez? Les préjugés que vous aviez sur RT France la "télé de Poutine" deviennent réalité... sur FranceTV la "télé de Macron"... On ne parle pas des blessés graves, de Zineb Redouane à Marseille, on ne montre rien. Pas un reportage, pas d'interview des témoins, pas de bilan. Même chose sur les chaines des milliardaires.


Ces omission sont intentionnelles. On est dans le registre des fausses nouvelles de la télé d'état. Et en plus on paye. Peut-être une bonne raison pour différer volontairement le paiement de la redevance ou même d'avoir un mouvement pour refuser de la payer tant que les rédacteurs en chef et tous les  Delahousse, Lapix et Cie ne sont pas remerciés. Ça commence à bien faire.

Grand Débat Nazional : "souhaitez vous le maintien de notre police politique ?"

bientôt une opposition gilet jaune canal historique et  gilet jaune canal habituel, enfin peut être porteront ils des gilets différents. 

Encore un grand moment à propos de la critique des médias dans c dans l'air.

Et un moment de gloire macroniste avec le reportage Vème sur la 2.

Il serait bien maintenant d'analyser le traitement qui est fait du FN par les médias, car la complaisance commence vraiment à se voir.

Plusieurs comptes Twitter pour voir la liste, des photos ou des vidéos des blessés.

Sotiri Dimpinoudis ou David Dufresne

Comment informer le grand public TV qui ne va pas sur les réseaux ? des tracts, des affiches partout ?

pendant que vous blablatez sur les forums, le président va au contact des français pour régler les problèmes; d'ailleurs il vient juste de déclarer : 


"Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent", a-t-il lâché dans le huis clos du conseil municipal, rapporte l'AFP et "le Figaro". 


vous voyez bien qu'il veut apaiser les esprits ! 


;-))

Votre traitement du mouvement est vraiment exemplaire. J'ai l'habitude de vous lire, c'est donc que j'aprécie d'ordinaire le travail d'arret sur images, mais depuis le début de ce mouvement vous m'impressionez vraiment: vous fournisez un travaille plus fouiller que jamais et on sent bien que l'annalyse est poussée encore un cran plus loin que d'habitude. Il parait que les moments de crise en disent beaucoup sur la vérité des institutions et bien alors il faudrait dire aux "journalistes" qui se plaignent de la haine que beaucoup leur portent, soit-disant à cause de la critique médias, que c'est justement un travail comme le vôtre qui dit la vérité de l'existence du journalisme dans notre pays. Et sans vrai journalisme, il ne serrait pas possible d'en fournir un simulacre, donc ce que révèle la crise, c'est que sans l'existance historique de gens fournissant un travail du même genre que le votre, les médiats du régime n'aurraient rien à singer. Ils liraient donc simplement les déclarations du pouvoir, ils ne pourraient pas faire croire et se faire croire qu'ils fournissent un travaille d'investigation car ils n'aurraient pas d'exemples de signes extérieurs du travaille de journalisme. Il faut donc dire à Monsieur Aphatie que si la critique médiat n'existait pas, c'est que le journalisme n'existerait pas (en effet on critique le journalisme en comparaison de normes qui ont été créer par le travail antérieurs de journalistes dont on as estimer qu'il était bon) et bien son métier n'existerait pas. A sa place, j'enverrai à ASI tout les ans une boîte de chocolats pour la noël!

Oh mais bon sang !!!!

Ils en sont encore à parler des violences de ci de ça et na, na et na


Enfin ! tout cela est terminé, les Gilets Jaunes ont obtenu ce qu'ils voulaient !

Bon, il y a eu de la casse mais aussi chez les policiers, ces pauvres poupées ninja tellement rembourrées et armées jusqu'aux dents que leur seule action possible est de tirer à vue dans la brume des lacrymogènes


Non non maintenant, on parle débat sur toutes les ondes, le Grand Débat

Il est lancé sur tous les sujets sauf peut-être un ou deux qui fâchent. On ne va pas recommencer à se disputer!


Non on va débattre de tout jusqu'en mars, vite votre idée dans la boîte à idée qui ressemble à une urne funéraire ou une urne électorale, tout ce qui y rentre est parti en fumée


Question enfumés, on l'a été : avec l'OPA des riches sur l'élection nationale grâce aux vaillants 9 milliardaires et leur joujou extra qui fait Macron à tous les coups


Et cette OPA va accouché d'un "débat démocratique" sous l'égide d'un groupe de 5 indépendants. Il y aura juste deux mecs du gouvernement pour veiller à la transparence et au bon déroulement. Tu vois le genre, deux nobles qui supervisent des révolutionnaires qui rapportent ce qu'on dit les manants

On n'a pas vu non plus les images révoltantes (le mot est vraiment de circonstance) de ce pompier gilets jaune qui se fait flash-baller et grenader alors qu'il tourne le dos aux crs. Il tombe face contre terre inerte. Il a subi une opération pour hémorragie cérébrale et été placé actuellement en coma artificiel.  

Hier, sous couvert -Duralex sed ...- d'humour, la fameuse grenade Boomerang fut évoquée.


Et la voici donc frappant cruellement à la mâchoire un jeune homme qui, selon les "désopilantes sources"

-n'était pas un supposé dangereux GJ

-était peut-être GJ, allez savoir ?

-n'était même pas sur les lieux alors que sa mâchoire l'était bien, elle

-mais que faisait-il dans cette galère ?

De plus, le constat de la police quant à la dite mâchoire est sujet à caution (Lemmy: "Ça va bardé...")

En effet, la police est un nid de furieux contestataires: méfiance, méfiance, ...   


Mais seuls les pôvres Zinkompris Journalisses  zé les malheureux mainteneurs de l'ordre sont des blessés utiles pour le bien public - Cythère.  




Quant à la "brouille" entre deux GJ... pfff... ils nous font le coup depuis le début, les sommer de prendre position pour mieux les tacler parce que leurs positions ne sont pas semblables. Les choisir comme représentants pour se réjouir qu'ils soient désavoués. Daniel , vous regarderiez pas un peu trop les infos?


De plus en plus souvent, on a des GJ qui reconnaissent être en désaccord partiel avec les autres, mais "on est ensemble, quand même". Et ça c'est précieux. 


"Frotter et limer sa cervelle contre celle d'aultruy": c'est de Montaigne, ça date pas d'hier.

Oui, j’avais regardé une vidéo de Eric Drouet répondant aux questions des internautes et il mentionnait qu’il y avait deux avis, le siens qui focalise les manifestations sur Paris et celui de la partie adverse qui pensait qu’il valait mieux se concentrer sur la province. Vous m’apprenez donc qu’ils sont irréconciliables, dommage, ils pouvaient soit faire les deux en même temps, soit par intervalle. Qu’ils se dépêchent de trouver un terrain d’entente s’ils ne veulent pas voir les professionnels de la politique prendre le dessus...

La 'scission' serait un sujet à creuser en effet. Pour l'instant, d'après les dires d'Eric Drouet, il s'agit davantage de se protéger juridiquement en prévision de ses prochaines convocations. Y a-t-il d'autres divergences ? Sans doute. En tout cas on ne peut que constater que le traitement judiciaire et répressif n'est pas sans effet sur le comportement de chacun et que c'est bel et bien une arme entre les mains du pouvoir.

Tout ça me rappelle ce que l'on a connu en 68 et après à l'ORTF (je vous parle d'un temps, tra la lala...) Mais maintenant y a les réseaux et les directs Insta

Ce qui peut choquer aussi, c'est la différence de traitement des "violents". 


Ceux qui sont assermentés ont droit à un enquête préliminaire de  leur hiérarchie  s'il vont trop loin  devant des caméras ou des portables qui les obligent à ne pas nier l'évidence.


Alors que les suspects de violence dans le camps d'en face, passent en comparution immédiate et prennent très cher ( car présumés coupables puisque non assermentés )

Puisque les radios d'état donnent des informations incomplètes, pourquoi continuer à les regarder. Quand je ne suis pas satisfaite d'un fournisseur, j'en change. 

Je m'informe sur internet et je suis au courant depuis plusieurs jours de la blessure de ce jeune strasbourgeois.

La meilleure nouvelle pour vous aussi daniel que les deux ne sois pas d'accord. Quand des bobos ne sont pas d'accord, c'est un debat, quand c'est des prolos c'est une scission , et y'a que les bobos qui peuvent ne pas s'aimer, nous ont se doit d'être une masse, identique, ayant les mêmes aspirations, comportements ,et surtout la meme facon de reagir aux pressions, on est pas des individus, on est une masse. Vous excusez les erreurs des universitaires , Todd, Lordon (j'en profite, apparté, les neuroscience c'est super, mais comme toute connaissance pas tout le temps, et ca devalorise la psychanalise, vu que Lordon y fait reference , dure d'apprecier les neurosciences pour lui).. mais nos erreurs a nous, les gens, ne sont pas acceptable, comme  a l'ecole ont permet aux enfants de bobos de e tromper, pas a ceux de prolos..  ont se doit d'être parfait. Et bien non, on l'est pas, et comme j'ecoute Lordon et Todd malgres leurs œillères bourgeoises,  je pardonne a Pricillya et a  Eric d'avoir peur, de se tromper, et meme de dire en face ce qu'ils pensent meme s'ils se trompent.  C'est vrai que l'hypocrisie bobo, "je te plante un couteaux  dans le dos", ou je t'insulte si t'es une femem , est de votre milieu, nous ont est plus couragueuse avec les mecs, et qd ont se trompent c'est bien sure en public, pas lors de repas feutrés et au chaud . 

Je me permets de donner le lien d'un article de Bastamag (ça va Bastamag, c'est pas trop LREM ?) datant de juillet 2016 : https://www.bastamag.net/David-Dufresne-Le-maintien-de-l-ordre-a-la-francaise-n-existe-plus


Ca permettra peut-être à certains d'arrêter de se croire au milieu du matin du grand soir, sévèrement réprimé par les nervis fasssistes d'un pouvoir tétanisé par la peur, et de se rendre compte que le "maintien" de "l'ordre" en France est dangereux, inefficace et malsain dans ses objectifs depuis bien des années...

Il faut que je remette la main sur un article comparant la doctrine française à ce qui se fait ailleurs, c'est édifiant.


PS Quand les JT évoquent depuis novembre des centaines de blessés parmi les manifestants, ok sans zoomer sur les cas particuliers et mettre en accusation la police, c'est pour sous entendre qu'ils se sont tous seuls fait tomber des pavés sur les orteils ?

Ils ont choisi le seul blessé qui n'est pas gilet jaune. Pas d'empathie pour l'ennemi.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.