161
Commentaires

14 juillet : jets de pétards (mouillés ?) entre Joly et l'UMP

Des propos "irresponsables", "inconscients" et "consternants", une attitude "pathétique" : avec sa proposition, longuement mûrie, de suppression du défilé militaire du 14 juillet, la sauvageonne Eva Joly a permis à quelques responsables UMP de meubler d'amabilités diverses le pont du 14 juillet. Dans le lot, quelques sous-entendus xénophobes (François Fillon en tête) sur sa double nationalité franco-norvégienne. Bien joué, Fillon ! Même Marine Le Pen, à propos de cette polémique, n'y avait pas pensé toute seule !

Derniers commentaires

Tres bien ce papier mais quel rapport avec le "décryptage de l'actualité des médias" ?
Je comprends que Fillon défende l'armée et ses services annexes : en 2009 son épouse (ayant vraisemblablement gardée son passeport anglais) avait pris un Falcon Comme le rappelle le Canard Enchaîné, "La République est bonne fille, même en temps de crise, car l'heure de Falcon coûte environ 5 000 euros. Soit une facture de 10 000 euros pour cette mission de la plus haute importance". En décembre 2007, le Point avait évalué l'heure de vol d'un Falcon à 4500 euros, les estimations concordent donc. Le Canard Enchaîné ne s'est pas procuré l'agenda de la femme du Premier ministre mais l'hebdomadaire a estimé qu'elle n'était pas à 3h près : "Elle aurait pu monter dans un train, environ 130 euros l'aller-retour, (...) Paris-Morlaix, soit 3h42".

frambuesa
Bonjour à tous,

Je n'ai hélas pas eu le temps de lire tous les commentaires, prenant le train en route !

Peut-être quelqu'un a-t-il déjà rappelé que lors du 14 juillet 1789 et de la fameuse prise de la Bastille, les militaires — ceux-là même que l'on célèbre aujourd'hui ! — tiraient sur le bon peuple de Paris... Militaires tournés plus facilement du côté du pouvoir que du côté du peuple. Ça, c'est pour le petit rappel historique à M. Fillon qui se targue de bien connaître l'histoire de France sous prétexte qu'il y est né !

Maintenant, même si je ne suis pas dupe du bon petit coup médiatique d'Eva Joly, qu'y aurait-il donc d'anormal — voire d'amoral — de proposer un défilé citoyen ; ce dernier serait plus en phase avec les considérations de l'époque révolutionnaire. Car, redisons-le ici, c'est bien le peuple qui faisait la révolution ce jour-là, et non les militaires venus de toutes l'Europe pour défendre les intérêts royaux (corps des armées autrichienne et suisse notamment).

D'ailleurs, aujourd'hui, si nous célébrions réellement la république, nous le ferions le 22 septembre 1792, date de la proclamation de la République (1er vendémiaire de l'an I). Mais les gouvernants refont l'histoire et s'attachent plus aux symboles qu'aux réalités historiques !

Quant à l'argument du bon français qui connaît son histoire et du mauvais qui ne la connaît pas, l'on vient de montrer que M. Fillon et beaucoup d'autres ne faisaient pas partie de la première catégorie, mais bien de la deuxième !

Et si l'on ne peut se permettre de parler des militaires parce qu'il meurent en Afghanistan, je n'aurai qu'une seule question : pourquoi sont-ils là-bas ? la faute à qui ? Le peuple ne pourrait être tenu pour responsable d'une décision qu'il n'a même pas eu entre les mains.
Et pour ceux qui s'inquiètent pour la Nation, ou le patriotisme... une nation existe de fait par un partage de valeurs communes. Par exemple le JT de 13h de TF1, les feux de l'amour de France 2 (nous sommes fiers de notre service public !), ou encore les mêmes valeurs humanistes que nos amis dictateurs africains rouges du sang des torturés et des morts. J'ai peut être oublié l'amour des générations futures, avec un fonctionnement au tout nucléaire toujours pas remis en cause.
Un partage fondamental qui est celui de la langue (celle de Zadig et Voltaire, parce que Molière ça date 1 peu kan mém).

Quand au patriotisme c'est pour les cons. Ceci dit je ne voudrait pas paraitre rude, on est tous le con de quelqu'un, du coup c'est aussi constitutif de la Nation.

J'aime réécouter à ce sujet, une chanson de Tri Yann : http://www.youtube.com/watch?v=aMOTO87uPKo

Parole de chanson La découverte ou l'ignorance :
[quote=Tri Yann]
Le breton est-il ma langue maternelle ?
Non ! Je suis né à Nantes où on n'le parle pas.
Suis-je même breton ???... Vraiment, je le crois...
Mais de pur race !!!... Qu'en sais-je et qu'importe ?
Séparatiste ? Autonomiste ? Régionaliste ?
Oui et non... Différent...
Mais alors, vous n'comprenez plus :
Qu'app'lons-nous être breton,
Et d'abord, pourquoi l'être ?

Français d'état civil, je suis nommé français,
J'assume à chaque instant ma situation de français.
Mon appartenance à la Bretagne
N'est en revanche qu'une qualité facultative
Que je peux parfaitement renier ou méconnaître...

Je l'ai d'ailleurs fait...
J'ai longtemps ignoré que j'étais breton...
Français sans problème,
Il me faut donc vivre la Bretagne en surplus
Et pour mieux dire en conscience...
Si je perds cette conscience,
La Bretagne cesse d'être en moi.
Si tous les bretons la perdent,
Elle cesse absolument d'être...

La Bretagne n'a pas de papiers,
Elle n'existe que si à chaque génération
Des hommes se reconnaissent bretons...

A cette heure, des enfants naissent en Bretagne...
Seront-ils bretons ? Nul ne le sait...
A chacun, l'âge venu, la découverte... ou l'ignorance !

Etre patriote c'est quoi ? Lutter contre la cinquième colonne ? Se pâmer devant un drapeau qui a été brandi pour les pires atrocités de notre histoire, mais également ces moment les plus glorieux... Qui nous concernent vraiment ? (Un petit fils de Nazi doit-il se sentir héritier de ce moment de son histoire ? Ayé, mon Godwin !).
Haïr l'ennemi extérieur ?
Se contenter de vivre décemment selon ses convictions, en respectant l'autre et soi même ne suffirait-il donc pas ?
Et puis changer les paroles de la Marseillaise aussi, ça serait pas mal. Un truc qui parle d'amour pour une fois (je pense que c'est tellement peu courant que ça ferait peur aussi à nos ennemis, voir aux équipes adverses dans un stade. Voir pleins de français se faire des bisous et des poutous pendant leur hymne national. Ou au moins très déstabilisant : un vrai patriote est sensible à ce genre de détails.

Ceci dit, je ne crois pas en l'abrogation de l'armée, ce serait je pense stupide. On ne se prépare pas à la guerre (qu'on souhaite ne pas voir arriver) la veille d'un jour qu'on n'attendait pas. L'armée a son utilité, ne serait-ce qu'en dissuasion. Et si j'aime les bisous, certains ne sont pas d'accord.
M'enfin aucun candidat n'a proposé cela. Juste la suppression d'un étalage de militaires en plein Paris... On ferait mieux de donner un peu plus de moyens aux militaires que de dépenser des sous pour la parade, pour s'afficher aux côté de dictateurs qu'on soutien (bah oui, vous savez les valeurs de liberté que la norvégienne ne comprend pas, quelle gourde ! Faut dire qu'elle cumule un peu, femme + "française étrangère"... Coluche aurait pu dire qu'on est tous français, mais certains plus que d'autres !)

Ou établir un service civile obligatoire tiens, histoire de mixer un peu les couches sociales pendant un an, et être utile pour pas cher (puis ça ferait baisser le chômage des jeunes, même artificiellement :p). Jeannot avec Kader, de corvée de patate :-)

Enfin ceci dit c'était à prévoir : Joly hérisse le poil de beaucoup.
C'est une femme indépendante, qui revendique une lutte contre la corruption (qui gangrène la France... C'est pas parce qu'on ne verse pas de Bakchich au policier que la corruption ne rôde pas à tous les étages, de la plus petite mairie qui fait faire un rond point, aux membres du gouvernement dont on peut lire des choses intéressantes dans le Canard).
Moi aussi ça me fâcherait.

Le PS pathétique comme toujours, embarrassé comme tout lorsqu'il s'agit de parler de drapeau français, de patrie (ou tout du moins de nation), de délinquance...
L'UMP... égale à elle même.

Ca promet 2012.
"Je rêve d'une France sans défilé militaire ..." c'est bizarre comme les journalistes et les politiques ont oublié la forme employée par Eva Joly pour questionner la célébration du 14 juillet !
D'autre part dîtes moi si je me trompe mais la prise de la bastille s'est bien faite par le peuple contre la royauté et les nobles entrainant la nuit du 4 aôut pour la suppression des privilèges ? Nos chers édiles auraient-ils peur d'un manifestation citoyenne qui puisse exprimer leurs revendications et remettre en cause leurs exorbitants privilèges?
En Algérie lors du putsch des militaires ( généraux de carrière) ne sont-ce pas ces appelés de la conscription ( le peuple, les citoyens) qui se sont opposés à eux en masse (même si des militaires de carrière sont restés fidèles à la République) et ont fait échoué cette tentative notamment avec ces officiers et sous officiers appelés formés à l'école de la République ( et que ce gouvernement démantèle honteusement) ?
Pour moi tout ça se tient et donc merci à Eva Joly d'avoir osé aller contre ces idées que l'on veut nous faire avaler en nous obligeant à nous remémorer les idées de la révolution française.
La France qui bombe le torse face à celle qui redresse la tête...
hi hi ça va être fun les prochains mois avec tous ces renvois à la frontière : "Eva Joly ? Quelle retourne en Norvège !"
bon OK c'est Castaldi mais j'ai pas trouvé l'avis de Bigard sur la question !

bon ben moi je veux être prem's alors et je demande qu'on renvoie le petit hongrois dans son pays ; j'ai jamais vu un immigré de la deuxième génération faire autant de mal à mon pays : remplir les prisons et les camps de rétention et vider le service public, écoles, hôpitaux, c'est-à-dire vider ma France de tout ce qui en faisait son essence et sa fierté pfff je me dis qu'il y a eu un bug dans l'intégration et que les valeurs de mon pays n'ont pas été bien intégrées par cet individu là !...

eh bien moi je suis d'accord avec E. JOLY et pour un défilé citoyen où le peuple retrouverait les pavés pour y creuser ses propres sillons, bien moins baignés de sang que les leurs !!
et je vois pas l'intérêt d'avoir un défilé du 14 Juillet avec comme invités tous les dictateurs de la planète venus admirer les armes avec lesquelles ils vont pouvoir massacrer leurs peuples : http://www.lefigaro.fr/medias/2008/07/14/20080714PHOWWW00094.jpg !!!
Trop de commentaires, pas le temps de tout lire...

Au début j'ai pensé "elle est complètement folle de dire ça dans ce pays".

Maintenant, je pense et trouve ça génial.

Une démonstration par l'absurde elle a soulevé un débat de fond sur les symboles de république française (le défilé, le drapeau, Marianne Etc...)

Ce n'est peut être pas les symboles qui sont remis en question, mais, peut être le fait que ceux ci sont devenu des dogmes... En fait, que NOUS en avons fait des dogmes...

Quand à son manque de compréhension de l'esprit français on peut suggérer qu'une bonne partie des français sont privés des urnes notamment les normands, qui sont tous encore un peu vikings dans leur tête (Nord-Man = Homme du Nord.)

C'est aussi un coup de pied dans la fourmilière des idées reçues qui est donné alors que Sarkozy et son gouvernement ont essayé par trois fois d'instaurer les fameux débats publics sur la laïcité, l'identité nationale etc...

Sans succès!

Voilà donc ce que Madame Joly a provoqué, car il semblerait vraisemblablement que les historiens et les philosophes ont pris le relai...

Et les "jeunes" (vieux et moins vieux, je veux dire jeune dans leur tête hein) ne sont pas dupes, et Eva Joly pourrait bien avoir réussi un Hold Up médiatique...
Français, Fillon, bien Français; alors la mauvaise éducation de ses enfants doit venir de sa femme, anglaise ...
Souvenez vous, le fils fillon, arrêté,- vite relâché, rassurez vous- pour avoir tenté de renverser un 2 roues sur plusieurs km, PAR JEU, avec des copains dans le 4x4 de papa.
Qu'a-t-il reçu comme éducation aux valeurs françaises le fils Fillon?
Je viens de lire un excellent article de la tribune de genève sur le sujet .tout est dit avec un regard suisse, un régal. www.tribune de geneve eva joly et son drakkar.
Tout à fait d'accord avec cette proposition décapante d'Eva Joly. Le temps est venu de s'émanciper du patriotisme et du nationalisme ranci symbolisé par la fête du 14 juillet. Il faut aujourd'hui une défense européenne, gage de paix entres les états et vecteur de réduction des dépenses militaires. Nous avons grand besoin de solidarité, d'ouverture aux autres, de limitation et de contrôle de la finance, d'une réflexion autour de l'organisation du travail, etc. au lieu de se replier sur de vieilles valeurs désormais inadaptées au monde contemporain.
Chère Madame Bruni-Sarkozy,

C’est avec moult effroi et consternation que je découvre le festival de propos nauséabonds contre l’une de vos compatriotes d’origine Norvégienne, candidate à la Présidence de la République.

Aussi je me permets de vous écrire en priant Sainte Rita pour que le président de la République, le gouvernement, l'UMP dans son ensemble, ainsi qu’une partie de la population ne s’abatte sur vous avec la même haine franchouillarde suite à vos récents propos sur la France et les Français. Sans parler de mes craintes relatives à votre bi-nationalité.

En effet, en 2008, déjà Première Dame, vous déclariez au Daily Mail :

"Les Français sont pitoyables ! Toujours de mauvaise humeur. Tout le contraire des Italiens !"

"Les Français sont toujours négatifs. Ils sont fous à propos de leur langue, si bien qu’à chaque fois qu’ils voient quelque chose qui n’est pas en français, ils en font une grosse colère"

"Je ne suis pas du tout française, je n’ai pas de passeport français, j’ai un passeport italien. J’aime le tempérament des Italiens et la gastronomie italienne"

"Paris est une ville affreusement polluée, un centre-ville insupportable"


Vous comprendrez alors qu’en relisant vos tendres propos au sujet du peuple "pitoyable" qui vous offre les ors et fastes de la République, je puisse être inquiet du lynchage qui vous attend. Qui plus est après que votre tendre mari ait déclaré quelques mois plus tôt :

"Si certains n'aiment pas la France, qu'ils ne se gênent pas pour la quitter !"

Par ailleurs, je crains également qu’un deuxième lynchage ne s’abatte sur vous à la veille du futur "débat" sur la bi-nationalité, puisque vous êtes naturalisée française de très fraîche date, tout en ayant conservé votre nationalité italienne.

Enfin, c’est avec consternation que je découvre en Une de toute la presse et sites internet ces dizaines de photos de votre ventre, prises à l’insu de vot’ plein gré par d’affreux paparazzi, et ce bien que vous ayez insisté pour que votre grossesse reste une "affaire privée et intime".

Je ne saurai donc conseiller à la Présidence un renfort immédiat de la sécurité aux abords de Brégançon comme du Cap Nègre, afin que votre maternité ne puisse donner raison aux mauvaises langues qui n’y voient qu’un instrument bassement électoraliste.

J’espère aussi que le palais de l’Elysée au cœur de Paris n’est pas trop "affreusement pollué" pour votre futur bébé à naître. Que le lit "king size" payé par les français "pitoyables" à bord de votre Airbus A330 vous permet d’agréables moments. Puis que les Ors et fastes de la République seront toujours à la hauteur de votre amour immodéré pour la France et les Français.

Bien cordialement.

Milou
(ou français "pitoyable", à moins que "pov’ con", c'est selon...)
Indépendament du respect que l'on peut avoir pour l'abnegation du simple soldat, la phrase "...retourner en Norvège" est de trop.

La construction Européene n'a-t-elle pas été voulue par nos ainés afin que cessent de s'affronter les pays d'Europe ? Qu'est devenu en 2011 cet idéal de fraternité, conséquence lucide des horreurs des deux guerres mondiales du 20eme siecle ?

"Retourne dans ton pays" ?
Bof, pas terrible comme ambiance :)
Est-ce vraiment nécessaire de faire l'inventaire de ces tombereaux de boue (pour être poli) ? Je vote Joly, c'est sûr.
Cette "affaire" (qui permet aussi de ne pas trop évoquer quelques menues péripéties du monde comme il va) nous donne quelques indications sur la façon dont Eva Joly sera (dis)qualifiée dans la campagne électorale :
- pour la droite : l'étrangère,
- pour le PS : la "naïve inconséquente"
Bravo Eva ! La droite à bien joué son rôle rien à attendre d'autre. L'agression était prête depuis longtemps il fallait la faille, ils l'ont eu et ils viennent de passer pour ce qu'il y a de pire . Comme d'habitude le PS un paquet de guignols en dessous de tout. J'ai même eu l'impression que seule la honte d'avoir bavé sur E. Joly au début les à fait revenir à une critique plus feutré.
Je trouve qu'avec sa remarque, et le commentaire sur les pays qui ont conservé cette pratique du défilé militaire (la Chine, la Russie, etc.), Joly explose un symbole, le rend tout à coup non-contemporain, donne un coup de vieux par là même à la Sarkozie, qui, décidément, avec son mode autocratique de désignation du candidat présidentiel et les guerres maladroites que son président déclenche, ressemble de plus en plus à une mémé raide et compassée.

Joly a aussi dénoncé le fait que la fête nationale du 14 juillet n'était pas une commémoration militaire, mais celle d'une révolution. Donc un défilé d'indignés conviendrait mieux, d'indignés, puisqu'il n'y a plus de révolutionnaires dans la démocratie loukoum.

http://anthropia.blogg.org
Vraie phrase "antimilitariste", ou posture de la part d'Eva Joly ?

Le Canard de cette semaine a malgré tout relevé cette phrase de la même :

"Cela peut paraître dur, mais je crois que dans l'intérêt de la collectivité, chaque citoyen doit supporter de pouvoir être suspecté de temps en temps à sa juste mesure..."

Le palmipède fait remarquer à juste titre qu'en 1793, ça s'appelait "la loi des suspects"...

C'est sans doute pour ça qu'à l'Assemblée, cette semaine, la loi sur le fichage généralisé a été votée par 6 députés ...

Bref, tous suspects. Ben ça promet...
Sociologiquement Eva Joly , comme Mélenchon, ne seront pas élus à la présidence de la république en 2012, quand bien même une multitude de français aux vertus généreuses voteraient pour les deux en même temps. Cependant leur positionnement, face aux vieux ringards gauche socio-démocrate et droite ultra-libérale décomplexée, vont apporter une belle bouffée d'air frais pré-révolutionnaire et faire monter l'audimat des média et faire baisser le front national.

Le véritable chamboulement mondial s'imposera aux consciences quand viendra, un peu moins de trente ans après l'URSS l'effondrement des USA. Sûr, si le bonheur ce n'est pas que du bonheur, ce moment historique et douloureux offrira une chance de dépassement à ce système pourri.
C'est habille de la part d'Eva Joly, elle sait pertinemment ce qu'elle fait. Elle connait le poids et l'impact des mots, et sais les utiliser comme savent le faire les juges. Et leur "clients". Des anciens juges, des anciens avocats, des anciens prévenus, le monde est petit...

Une petite vanne et tout le monde grimpe au rideau, triste spectacle.
« selon le député de la Droite populaire Lionnel Luca : "Je ne sais pas ce qu'elle aurait fait en 1944-1945, peut-être qu'elle aurait supprimé le défilé des chars de la deuxième division blindée du général Leclerc. (...) Ce serait bien qu'elle apprenne l'histoire de France, je pense que cela lui serait utile"»

On lui dit à monsieur Luca que le 14 juillet n'a pas de rapport avec 1944-1945 ?

Ça fait longtemps qu'on aurait dû déplacer ce défilé de mâles à une autre date. Le 30 février, par exemple.

Y'a juste un truc qui va me manquer si on remplace le machin -mais un défilé militaire était-il nécessaire pour cela ? - ce sont les remarques
de notre Guide Spirituel National :
hier, face à un pompier de Paris, notre franco-hongrois demande : « vous vouliez devenir pompier ? ».

Non, je voulais coudre des tongs, moi, c'était mon rêve, mais, bon, je passais par là et on m'a demandé de faire de la gymnastique sur les Champs-Élysées, j'y peux rien!
Supprimer le défilé du 14 juillet...nan mais ça va pas nan?

Tous les dictateurs que $arko invite en tant qu'amis du peuple français (mais oui!), hébergés et festoyant à nos frais, vous croyez qu'ils veulent voir défiler le peuple? Vous voulez faire fuir les dictateurs c'est ça? On est un des plus grands marchands de canons au monde, et faudrait faire défiler des enfants à la place? Même pas déchiquetés les enfants? Un peu, au moins un bras, quelque chose?...Non, entiers et debout? Mais dans quel monde vous vivez merde?

Éphémérides
Je suis stupéfaite et atterrée par la déclaration d'Olivier Henno du Mouvement Démocrate (je suis - j'étais? - adhérente MoDem). Après avoir contesté les déclarations "peu judicieuses" d'Eva Joly en démontrant que cette fête n'avait rien de militariste (?), il balance une phrase qui vaut son pesant de boules puantes:
Olivier Henno, responsable de la Sécurité au sein du Shadow cabinet, a réagi vendredi 15 juillet à la proposition d'Eva Joly consistant à remplacer le défilé militaire du 14 juillet par un défilé citoyen.

"Ce défilé, commémorant celui du 14 juillet 1790, n’est pas un défilé militariste mais une référence à l’histoire. Cette référence est celle à la Fête de la fédération, fête qui vît le Roi prêter serment à la Nation et à la Loi. La fête Nationale française n’est pas une référence à un événement militaire, mais une référence à une soumission du pouvoir à la loi.

S’il s’agissait d’ouvrir le défilé à certains corps de la fonction publique, chose déjà faite avec la police ou les pompiers, certaines propositions pourraient être plus judicieuses. Les défilés de jeunesse réveillent des images sombres."

Olivier Henno
Et la référence à une soumission du pouvoir à la loi dans notre régime présidentiel, faut le dire vite!
http://www.youtube.com/watch?v=yMqZlHHzcM8
Bravo pour votre post , et surtout pour sa conclusion ironique. vous visez juste. Cela dit , quelle régression .Eva Joly imagine une autre manière de célébrer le 14 Juillet .elle est dans son rôle , écolo , antiautorité....et tout de suite cela provoque des réactions très violentes. Serions nous en 1913, au moment de la montée du nationalisme? Nous vivons en paix avec nos voisins ,les guerres ont ruiné la France et l'Europe , pas de quoi pavoiser.Et puis l'histoire de la Résistance tendrait à montrer que l'exaltation du militarisme ne garantit pas la valeur militaire ou un comportement courageux.Au contraire , ce sont souvent ceux qui ne parlent pas d'héroisme qui en font preuve.Et puis , à propos de Norvège ,sans être un spécialiste ,il me semble que le roi de Norvège ,Haakon, a été beaucoup plus courageux ( il s'est exilé à Londres ,je crois) que certains dirigeants français.
Ce n'est pas la 1ère fois que Fillon dérape. En fait tout est conscient dans ce qu'il dit.

Dans une interview sur Europe 1 de François Fillon par Jean-Pierre Elkabbach le 01/09/2008... sur la guerre d'Afghanistan.

"Oui, le conflit va durer, parce que les causes de ce conflit sont très profondes (...) C'est l'opposition entre le monde musulman et une grande partie du reste de la planète, c'est le conflit israélo-palestinien, c'est les déséquilibres économiques et sociaux qui règnent dans le monde. Ce ne sont pas des sujets qui vont être effacés comme cela d'un coup de baguette magique." (François Fillon)

Source : Fillon RACISTE de droite. Un anti-musulman primaire...

Il l’a dit !
=> Les talibans ne sont que des tortionnaires de femmes, ceux qui se font exploser dans la foule pour tuer le plus possible d’innocents. Ce sont pourtant des islamistes, des intégristes fanatiques ?
Mais non pour Fillon, il faut désigner dans son ensemble "le monde musulman". Qu’en déduire ? Que chaque musulman est un ennemi potentiel ?

C’est cette religion elle-même qui génère le terrorisme et la barbarie moyenâgeuse. Voila ce qui est sous-entendu par Fillon.
C’était bien du reste le sens des "caricatures de Mahomet". Fillon trahit via ce soit-disant "lapsus" dit ce que tout le monde pense en sourdine : la nocivité intrinsèque de l’islam en tant que tel.

Musulman = assassin ? Ou lâche-t-il un clin d’œil appuyé aux électeurs du Front national ?
Et cette phrase de Fillon a fait si peu de bruit dans les médias... Toujours est-il que ce genre de déclaration, irresponsable et stigmatisante, n’est pas de nature à éteindre le feu qui n’a cessé, depuis les émeutes de 2005, de couver dans les banlieues.

Maintenant on s'en prend à Eva Joly non pour son programme mais on l'attaque sur sa nationalité.

Eva Joly représente bien la grande tradition écologiste. René Dumont était lui aussi anti-militariste et militait contre la dette des pays du Tiers Monde déjà...
Demandez aux Algériens ce qu'ils pensent de ces militaires qui paradent en tablier de boucher rouge oranger et avec des haches... comme ceux de la Légion.

Fallait aussi entendre les commentaires de ces journalistes : "tel avion intervient en Libye", "tel navire de guerre bombarde la Libye" etc...

[large]Merci Eva Joly. Je ne vous oublierai pas.[/large]

SEMIR
"Le jour du 14 juillet
Je reste dans mon lit douillet
La musique qui marche au pas
Cela ne me regarde pas

Je ne fais pourtant de mal à personne
En n'écoutant pas le clairon qui sonne
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux"

Et les braves gens, en réaction aux propos d'Eva Joly, quand on lit leurs propos agressifs, xénophobes et dignes d'un QI à 2 chiffres, on peut se dire que, s'ils trouvent une corde à leur goût, ils lui la passeront au cou.
On ne peut pas contester aux militaires l'homogénéité de leurs choix : pour des défilés de merde, une musique de merde.
Un antidote.
Vive Madame Joly qui nous donne à respirer ! respirer ! oui à un 14 juillet authentiquement républicain, avec la participation des citoyens, et pas ce défilé de mentons tendus, dont les chefs ont souvent, ou trahi leur pays, ou été tellement incompétents qu'ils ont nous mené à des catastrophes ! Sus au culte militariste, digne des régimes fascistes !
Personnellement, ce que je trouve sidérant dans cette historie, est que les propos de Fillon aient fait l'objet d'un URGENT dans le monde.

(du coup, et grâce a la popup de mon téléphone, j'ai même eu droit a la réponse de fillon avec même de connaître les faits en question)
Sa « mauvaise réputation » est faite, quoique...

http://www.dailymotion.com/video/x2kfvo_georges-brassens-la-mauvaise-reputa_music
Cette droite qui met en doute la nationalité d'Eva Joly a été jusqu'à proposer une loi visant à retirer la nationalité française des naturalisés qui commettraient des crimes

Du point de l'histoire, il y a un précédent d'un gouvernement ayant mis en pratique loi visant à priver des français de leur nationalité:

Le gouvernement de Vichy.

Pour une fois, la réaction la plus sensé est provenue de Mélanchon. Il a dit que la meilleur force de dissuasion de la France était son peuple, pas son armée. J'aimerais qu'on se le rappelle.

Denis Moulin, bi-national et fier de l'être.
Pourquoi aime-t-on tant les défilés et commémorations militaires, en France ? La réponse, pour moi, est dans la dernière phrase de cet extrait d’un livre :

« Le Onze Novembre. Avec les écoliers rassemblés sous le monument aux morts, écharpe à ras ton nez rougi, touillant du bout de la galoche le gravier gris du cimetière, dans le silence des regards baissés, tu entendais sans bien comprendre le clairon corner lentement la lugubre sonnerie « Aux Morts ». Ce monument couvert de noms en colonnes, sagement gravés au sang (et pourquoi parlait-il d’enfants morts, il y avait là comme une antinomie ; tu l’aurais peut-être comprise si tu avais su qu’avant de mourir, ils criaient parfois maman). Ce monument ceint de quatre obscènes obus liés par d’énormes chaînes marronnasses, montrant une mère muette les yeux dans les mains, tête penchée sur le cadavre de son petit soldat de bois mort couché raide en sa capote de pioupiou. Ce monument entouré d’hommes au regard fixe pour ne pas être perdu, jeunes alors, qui vieilliraient à la même place, un peu ridicules d’encore cacher leurs larmes derrière une moustache tremblante face à des gens dont l’indifférence polie croîtrait avec le temps, allant jusqu’à les supposer responsables d’une guerre qu’ils avaient faite malgré eux. Ils portaient des médailles forgées du métal qui avait tué leurs frères de la boue. Ils portaient des drapeaux dont le rouge rappelait leurs pantalons garance, qui fournirent si belles cibles aux balles ennemies et si bon argent aux filatures de l’arrière. Ils portaient l’auréole d’une gloire tressée par des pouvoirs soulagés de ne pas devoir rendre aux morts des comptes de l’ignominie qui avait brisé leur jeunesse, brisé celle de leurs amours statufiées en éternelles veuves de guerre, brisé la vieillesse de leurs parents soudain orphelins, brisé l’enfance de leurs petits condamnés à grandir sans la force d’un père. »

Voilà. Un peu de pommade endort-mais-ne-guérit pas sur les soldats, sur leurs familles, et le tour est joué. En matière d’ignominie, ce qui se passe en Afghanistan est pas mal : pour suivre Bush dans sa folie guerrière (et pour rien, l’Etat français a fait tuer 64 soldats. Et ça aussi :

« Tu ne compris que bien plus tard le silence des hommes du village ou de la famille dès qu’on évoquait La Guerre, dont tu n’avais eu d’échos qu’assourdis : murés dans la douleur, déchirés entre le désir de chasser encore les ombres revenant chaque nuit et la peur de perdre à nouveau leurs voisins de souffrance, taraudés par l’idée que nul ne pouvait comprendre, et qu’au fond, tout le monde s’en foutait. Tu ne les entendras jamais parler des mutins de 1917, ni eux ni personne, d’ailleurs, qui le sut. Ceux-là, morts pour tous, morts pour rien. Pour rien ? Non, pour l’honneur des ganaches. »

Aujourd’hui, pour l’honneur de Sarko et sa bande et de ceux, au ps, qui cautionnent cette entreprise suicidaire. Je n’ai jamais apprécié Chirac, mais son refus d’aller tuer et nous faire tuer en Irak est à porter à son crédit. Intéressez-vous un peu à ce que vivent les "vets" des dernières guerres d’Irak. Deubyâ et Tony, eux, dorment comme des bébés.
En dehors du débat qui s'installe entre ces personnalités, quelle place à la célébration de la nation Française?
Une redéfinition s'impose à l'heure où les idées ne triomphent plus et où la seule vision d'avenir semble résider dans une célébration d'un passé méconnu (amalgames douteux sur l'origine de la fête...).
Si l'idée d'un défilé citoyen me semble un peu trop fabriqué, l'idée que les habitants de la France se réapproprient cette fête serait assez intéressante. Cette idée aurait le mérite d'englober tout les Français dans un projet commun.
Autrement que par la célébration d’entités militaires utilisées à des fins destructrices depuis tant d'années.

haa le doux temps où des dictateurs étaient invités à assister à cette démonstration de virilité semble s'évaporer au grand damne des "patriotes"...
Perso je mettrai les caissièr(e)s de supermarché devant pour le défilé, peut-être les postiers après, les paysans, des trucs utiles quoi. Je veux bien mettre les militaires aussi, mais pas en première place.
Ma chère Eva,
Votre idée est sympathique, mais manque de réalisme.
Réfléchissez : l'avantage avec les militaires,, c'est qu'on peut les avoir pratiquement gratos pour le spectacle. Ils ne savent pas dire non. Ils sont éduqués pour ça. (à l'extrême limite, si vraiment on ne peut pas faire autrement, on fusille).
Ne prenez pas le risque de faire défiler des civils. Ils sont foutus de se mettre en grève pour une augmentation ou réclamer une prime .
Et je ne sais pas si vous avez une idée ce que coûtent les heures supplémentaires (manque de bol, la Fête nationale tombe systématiquement un jour férié).
Bah
Tout le monde est dans son rôle.

Les verts demandent à ce que la politique post-coloniale de systèmes d'alliances et de coups de main militaires qui permet de contrôler les ressources, n'apparaissent plus de façon aussi honteuse.

La droite, elle, désire que la martialité du seul pays d'Europe qui a encore une armée à peu près potable et l'utilise, apparaisse le 14 juillet.

La presse aime les petites phrases qui ne coûtent rien et occupent l'esprit et les articles.
Remplacer le défilé des militaires par le défilé des citoyens... Parce que les militaires ne sont pas des citoyens ?.....


Je ne suis pas un très grand fan de "la musique qui marche au pas" mais je trouverais regrettable la disparition de ce défilé - lequel, comme quelqu'un l'a fait remarquer, n'empêche d'ailleurs nullement d'imaginer d'autres types de célébrations en plus -, et en tout cas il y faudrait des arguments autrement plus convaincants que la langue de bois creux de Mme Joly, que je trouve assez affligeante sur ce coup-là (les seniors défilant soudés dans la joie de la défense de nos valeurs, oulalah... j'aimerais au moins pouvoir en rire...).

Maintenant, en face, il est clair que les contre-arguments de la droite (ceux cités, en tout cas) volent au ras du fumier voire plus bas. Aller ressortir l'anti-France, il y en a vraiment qui n'ont honte de rien. De la part de Guéant ou Luca, à la limite, on n'est pas vraiment surpris de telles effluves nauséabondes, mais on pouvait oser espérer Fillon un poil plus fin que ça tout de même...

Bref, de mon point de vue, pas grand chose à sauver de [s]ce débat[/s] cette confrontation.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Heu, entre la gay pride et le 14 juillet, le but n'est pas le même. Les militaires sont rarement discriminés. et eux n'ont pas eu leur Stonewall.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C'est exactement ce qui est très bien analysé dans le Monde Diplomatique. On ne se bat pas contre le capitalisme autrement qu'en bloquant les flux. La nouvelle résistance n'est plus dans la marche mais dans l'immobilité.
Si vous avez un lien vers un article, je suis preneur SVP
Le Diplo "papier" de juillet.
merci

Début de l'article ici : http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/ROUSSEAU/20762
Début de l'article ici : http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/ROUSSEAU/20762
Vent de fronde en Europe
Le mouvement des immobiles

De la place Tahrir à la Puerta del Sol, les mouvements sociaux de ces derniers mois ont mis en échec l’injonction permanente à circuler qui caractérise la ville néolibérale.
Par Max Rousseau


A voir, à lire, le point de vue paraît intéressant. Pour l'instant, j'avais surtout des théories qui appelaient à bloquer les flux. Bloquage qui peut demander, même si cela peut paraître paradoxal, une certaine mobilité, en passant, par exemple d'un réseau physique à un réseau virtuel (bloquer une route le jour, pirater un site la nuit)

message aux rg : notre chef s'appelle Daniel
Ce n'est pas la première fois que j'évoque la lutte de la Coordination des intermittents et précaires, qui me tient particulièrement à cœur. Il faut savoir qu'au plus fort de la lutte, la CIP-IDF, dans un de ses textes, appelait à bloquer la société entreprise. Ce qu'elle s'est évertué à faire au travers de ses nombreuses actions.

Heu, entre la gay pride et le 14 juillet, le but n'est pas le même. Les militaires sont rarement discriminés. et eux n'ont pas eu leur Stonewall.


Et je ne crois pas que ceux qui défilent à la Gay pride se font payer leur déplacement par l'Etat, des 4 coins de France (y compris d'outre mer), je ne crois pas qu'ils se font payer l'essence pour leur "char" et que construit pour la plupart à partir de vieilles voitures ou vieux tracteur, ils ne doivent pas consommer comme un Leclerc et encore moins comme un Rafale.

Economie et écologie sont aussi à prendre en compte dans la proposition.

Et Fillon qui nous parle des valeurs, des traditions de la France : Faire briller les yeux de ceux qui agitent leur petit drapeau en claquant inutilement quelques millions d'euros (a-t-on une idée précise du coût complet de cet évènement ? Déplacement des militaires, du matériel roulant et volant jusqu'à Paris, défilé, sécurité du défilé et de l'estrade présidentielle, entretien de la chaussée, nettoyage des lieux après l'évènement : CRS, Ville de Paris, Défense, tout ça c'est de l'argent public qu'on balance par les fenêtres. Du pétrole que l'on crame ! Nos chères valeurs française !
Ajoutons à cela le racisme de son propos, bel image de la France et de ses traditions.
En même temps si c'est une tradition, pas touche ! Quel argument ! Au PMU on aurait applaudi, mais venant du Premier Ministre, j'en suis triste (mais si peu surpris)

Comme certains dans les différents commentaires, je pense que pour célébrer notre armée, il y a déjà quelques dates et surtout que le nationalisme (à défendre ou non) ne doit pas être réduit à l'armée et que l'on devrait plutôt célébrer la solidarité (Fraternité ???)

Par contre je suis un peu déçu du 9/15 et de certains commentaires sur le sujet. Eva Joly a fait un commentaire sur le défilé, l'UMP (en particulier, d'autres lui ont emboité le pas) en a fait un non débat quicachelesvraisdébatsqu'ondevraientavoirmaisqu'onpréfèreéviter.
Je ne suis pas militant EELV mais j'apprécie juste ce genre d'idée, qui n'est pas le noyau d'un programme politique (je n'espère pas pour eux) mais un exemple qui dit "ce qui est peut-être inutile, doit-on le conserver ?" Ce débat qu'il est devenu, on le doit surtout à quelques politiciens, communicants et journalistes...
... et j'ajouterai que pendant ces mi-Carêmes, on oublie de faire des rassemblements militants (comme sur la place Syntagma à Athènes)...
Vous avez aimé les débats sur "le mariage gay", "la dépénalisation du canabis", "la réouverture des maisons closes", "l'interdiction de la burka" ?

Vous adorerez le nouveau débat crucial : "Faut-il faire un défilé militaire de 14 juillet ?"
Pendant la campagne des primaire d'EELV sur les forums les partisans de monsieur Hulot la traitaient déjà de "juge norvégienne", depuis hier les mêmes reprennent quasi mot pour mot les propos de la pen on de ses affidés de l'ump.
Ils nous font chier avec leur défilé militaire, la fête nationale c'est la fête d'un pays, pas des gens qui ont choisi troufions comme métier.
"Retourne dans ton pays, sale étrangère" : l'argumentaire de la droite vole haut.

Les gens découvrent que 30 ans après leur création, les Verts sont le seul parti pacifiste, non-violent et antimilitariste ? Ou c'est le fait que la proposition vienne d'une sous-catégorie de français, selon la bande de réactionnaires qui aboient, qui les interpelle ?

En tout cas cette histoire a le mérite de bien démontrer où est le progressiste, où sont les conservateurs (avec le non moins puissant argumentaire "ça a toujours été comme ça alors c'est bien, il faut continuer"), où sont les réactionnaires.

Dernier mot, le 14 juillet, c'est la fête de la fédération, qui elle-même commémorait le 14 juillet 1789. Et comment la fête de la fédération s'est-elle déroulée ? y avait-il des chars, des militaires pour montrer que notre pénis national était plus gros que celui des vilains boches ? non il s'agissait de grandes tablées, de réunions avec tous les élus locaux, de la musique, un enthousiasme qui fédérait toute la population, bref, quelque manifestation nationaliste qui ressemble à celle que propose Joly.
je rajoute qu'un défilé citoyens rendant hommages à leurs militaires mort au combat a tout de même quelque chose de tout a fait justifié.
une chose est sûr je préfèrerait voir ça plutôt que des militaires se dirigés vers l'estrade de nos dirigeants.... ça un gout qui me déplait.
En Norvege,où l'armée n' est certes que défensive, les norvégiens défilent dans chaque village et ville tous ensembles dans une ambiance de fête . Beaucoup portent même pour l'occasion leurs vêtements traditionnels. De plus, les bacheliers ( Russ, habillés en rouge avec des Tags des décorations de toutes sortes et des petits mots qu'ils se sont dessinés les uns aux autres sur leur "uniforme russ ) sont, d'ailleurs connus pour faire ce jour là une fête à tout casser avant de passer leur bac. Donc, je comprends que le sérieux et la tristesse de la fête nationale française aient pu choquer madame Joly. J'ajoute que j'adhères parfaitement à sa proposition qui aide à la cohésion des villages et villes norvégiennes.

Rosa trio
Eva Joly n'a pas tort.

Quand je vois les avions de chasse survoler la campagne au ras des maisons près de chez moi, je me dis, tiens, vingt mille euros partis en fumée ...

Surtout quand on voit les brillantes performances de nos militaires en Afghanistan ou en Libye...

En fait, il serait urgent d'aller vite fait reprendre la Bastille. Euh... le Fouquet's ... Non. Le Siècle... L'Assemblée Nationale ? L'Elysée ?
Ah si. La Bourse. Et puis Bruxelles, aussi.

Bref. Tout est à recommencer.
Norway: twelve points!
C'est ça les fameuses "valeurs de la gauche" dont Terra Nova parle comme si la "gauche plurielle" PC-PS-Verts qu'on voit à l'oeuvre par intermitences depuis 81, en etait la propriétaire attitrée.

On clive les français sur des sujets du genre :
- "les gens qui sont prets a risquer leur vie pour nous ne meritent pas de defiler sur les Champs le 14 juillet",
- "que des gens dans l'armee soient prets à mourir pour nous proteger ou defendre nos interets ne sert a rien car on vit dans le monde des bisounours",
- "l'idee nationale, loin de pouvoir etre un formidable vecteur de cohesion dans ce pays qui en aurait tant besoin, n'est qu'une vieille chose ringarde, colonialiste, xenophone, egoiste",
- "l'immigration ne maintient pas les salaires au plancher dans les metiers non delocalisables et peu qualifies",
- "notre situation de chomage de masse n'est pas agravee par l'immigration",
- "faire venir des gens des pays pauvres travailler pour nous pour pas cher est la meilleure aide qu'on puisse apporter au developpement des pays pauvres"
- etc...

Et apres :
- on montre a quel point on est attaché a la democratie, en aplaudissant que tous les pouvoirs qui permettraient a un gouvernement français de sortir la France du marasme economique, soient confies a une institution non democratique qui s'appelle l'UE
- on montre a quel point on est socialiste, en restant muet voire favorable, a l'exercice ultra liberal que l'UE fait de tous ces pouvoirs
Bof .... Il y a juste que si on veut solliciter les suffrages de ses concitoyens en vue d'une élection aussi fondamentale, il y a mieux à faire que d'attaquer le sujet sous l'angle pittoresque et très secondaire du défilé du 14 juillet.
Il est curieux de noter que tout élu ou candidat qui veut avoir l'air réformateur sans se préoccuper de réformer vraiment s'en prend à ce défilé. En 74 ou 75 Giscard le fit passer de la République à la Bastille et fit porter des foulards de couleur aux hommes de troupe. Considérable innovation, sans lendemain.

Bref tout ça est un non-sujet.
C'est curieux. C'est peut-être juste moi et mon regard superficiel, mais j'ai l'impression qu'il y a rarement eu autant de candidats décents (qui vont tous perdre, certes) à une présidentielle française...
Joly "n’a pas une culture ancienne des valeurs françaises", juge Fillon (titre d’une brève du NouvelObs).

Je suggère à M Fion de n’utiliser son orifice que dans les toilettes et de ventiler abondamment l’espace pour éviter que le quidam suivant ne meure de honte et d’asphyxie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.