Nos vies numériques - 2
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Nos vies numériques - 2

On a des tas d'amis

Réservé à nos abonné.e.s
Il se publie tous les six mois un article, un pamphlet, ou un chouettebidule dénonçant les redoutables méfaits des réseaux sociaux... Le rigolo de l'affaire est que le grand méchant "Fessebouc" (émissaire?) est à chaque fois l'objet de l'attaque, et le réseau où on la découvre et la partage, et où elle rebondit "likée" des milliers de fois avec une gourmandise qu'on jugera au choix totalement schizophrène, inconsidérément désinvolte, ou parfaitement impavide...

On a des tas d'amis, bien plus que dans la vraie vie.

La "vraie vie"... comme on dit, sans pouvoir dire pour autant que celle qu'on a sur les réseaux sociaux est "fausse".

Car c'est bien une vie qu'on a tout de même, connectés à distance à nos "amis" par centaines - et c'est ça déjà, qui fait tiquer, qu'on nous renvoie dans la face (de bouc) : des centaines c'est bien trop pour être honnête, c'est pas de l'amitié, c'est pas des vrais amis.

C'est vrai : le mot "ami" ne convient pas pour dire tous ces contacts à qui on est reliés, parmi lesquels la plupart de nos vrais amis (ceux qu'on fréquente dans la vie réelle), plein de gens crois&e...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.