Mes premières heures à Fessebouque : la visite de la page de David Abiker
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Mes premières heures à Fessebouque : la visite de la page de David Abiker

Réservé à nos abonné.e.s
Quand je parlais de partir à la conquête d'amis de mes amis, je ne croyais pas si bien dire. Depuis hier, je suis plongé dans les amis. Je n'ai jamais tant baigné dans les amis. Non seulement le site a ouvert...

picto ...pour ses fans...

...une page sur Fessebouque, (institutionnelle mais relax, avec vue imprenable sur le vélo de François Rose, et photos des coulisses du plateau), mais hop, dans la foulée, comme il faut donner l'exemple, et pour mieux comprendre comment fonctionne le grand bidule, j'ai même ouvert une page personnelle.

Oui, je sais, j'arrive après tout le monde, environ deux ans après. Règne d'ailleurs dans les lieux une vague impression que c'est déjà fini, que ce n'est plus "l'endroit où il faut être", que les vrais branchés sont partis ailleurs, sur Twitter ou Dieu sait où, en laissant sur place de vagues avatars, impression qu...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.