Comment peut-on être féministe... Et voilée ?
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Comment peut-on être féministe... Et voilée ?

Questions à Ilham Moussaïd

Réservé à nos abonné.e.s
On peut donc être féministe et voilée? Depuis que l’équation d’un tel mystère m’a été soumise, à l’occasion de la candidature d’Ilham Moussaïd sur la liste NPA dans le Vaucluse, j’en médite les termes avec stupeur et m’enfonce dans des abîmes de perplexité.


Je relis les déclarations qu’on lui prête – "elle se dit féministe, laïque et anticapitaliste"- les confronte aux récits et photos qui la montrent aussi constamment que consciencieusement voilée, et ne peux conclure que sur l’hypothèse d’une équation à deux inconnues (pour moi): c’est à la fois le sens du voile et celui du féminisme qui m’échappent ici totalement.

Au diable la laïcité

Pour réfléchir plus tranquillement, j’évacue prestement, je le confesse, la question de la laïcité. On a fait du principe un usage tellement hypocrite, depuis des années, transfor...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.