Chut, les murs !
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Chut, les murs !

De quoi le tapage commémoratif est-il le nom ?

Réservé à nos abonné.e.s

Lundi 9 novembre était donc tout entier voué à la commémoration réjouie de la chute du mur de Berlin. Et comment ne pas se réjouir, en effet, du retour à la liberté de tout un peuple? Il y avait bien là matière à festivités...

Chute du mur

Mais on se demande si le joyeux tintamarre rejouant le jour où sonna le glas du totalitarisme à la soviétique ne tirait pas sa puissance jubilatoire d'un certain amalgame où toute dissonance devait s'abolir.

Une telle unité médiatique - unité est le mot, pour dire le numéro de Libé tout entier voué à la commémoration (ce qui n'amusa pas forcém...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Régis Debray et sa casquette, d@ns le texte

Il revient, et il n'est pas content

L'hommage unanime à Lévi-Strauss évacue ses critiques contre l'islam

Des citations dérangeantes de Tristes Tropiques n'apparaissent guère dans les nécros. Comment les interpréter aujourd'hui ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.