Au bonheur des riches... et de la télévision ?
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Au bonheur des riches... et de la télévision ?

Quand la séduction l'emporte sur la sédition.

Réservé à nos abonné.e.s
France 2 diffusait mardi 1er octobre un documentaire d’Antoine Roux en deux parties, «Au bonheur des riches», écrit avec Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon. Plus subtil que prévu, plus ambivalent aussi… Et finalement plus flatteur pour les grandes fortunes que pour l'esprit critique. (Le docu est toujours visible ici).

Un seul T, dans Télérama, concédé les lèvres pincées : c’est qu’il y a là dedans, selon Hélène Marzolf qui l’a chroniqué, quelque chose d’un peu lourdaud, d’un peu insistant – "trois ou quatre idées forces, martelées de toutes les manières possibles par la voix off": "l’ensemble, très répétitif, aurait tenu en un volet. Et face à des séquences plus illustratives qu’analytiques, l’on regrette le manque de regard extérieur, qui aurait musclé le propos"...

Des images plus illustratives qu’analytiques ?

Regardons la mise en scène du prol...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.