Les Moudjahidines 2.0, et leur sécurité islamique à trous
Man Hack
Man Hack
chronique

Les Moudjahidines 2.0, et leur sécurité islamique à trous

Et s'ils étaient des cyber-midinettes comme les autres ?

Réservé à nos abonné.e.s
Un logiciel de sécurité à trous, mais islamiquement correct ? Al Qaïda fournit des logiciels de sécurité informatique censés protéger les communications de ses affidés. Mais non content d'utiliser des algorithmes conçus pour protéger les communications du... gouvernement américain,"Mujahedeen Secrets 2.0", le plus connu d'entre eux, permet aussi, paradoxalement, aux services de renseignement de repérer ses utilisateurs plus facilement. Censé protéger leur vie privée, il leur permet surtout d'être identifiés comme moudjahidines. Un peu comme s'ils portaient des Nike avec portrait de Ben Laden.

On l'a vu avec les frères Kouachi (mis sur écoute pendant des mois, en vain), Oussama Ben Laden (qui n'utilisait ni téléphone portable ni Internet) : les fomenteurs d'attentats savent qu'ils sont surveillés, écoutés, et ne communiquent généralement qu'en se rencontrant physiquement, ou encore via des "courriers" humains auxquels ils confient leurs messages.

Morten Storm est un ancien délinquant danois converti à l'islam en prison, qui infiltra Al Qaïda au profit des services de renseignement danois, du MI5 britannique et de la CIA. Dans un ouvrage paru au Cherche Midi et dont L'Express vient de publier un extrait, "Agent au coeur d'Al-Qaïda", il raconte c...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.