Les drôles de missiles de l'ambassade d'Israël en France
Man Hack
Man Hack
chronique

Les drôles de missiles de l'ambassade d'Israël en France

L'affaire Orange, et ses blocages collatéraux

Réservé à nos abonné.e.s
La semaine dernière, la journaliste indépendante

Warda Mohamed, collaboratrice d'Orient XXI et du Monde Diplomatique, me contactait pour me demander de l'aider à identifier qui se cachait derrière une campagne de boycott d'utilisateurs de Twitter accusés d'être des... "salafistes", des "islamistes", des "djihadistes" et des "ennemis de la République". Elle soupçonnait le dir' com' de l'ambassade d'Israël en France. Ce qu'il fallait démontrer.

Mise à jour : suite à la parution de cet article, et de celui d'Orient XXI, le compte Twitter et la liste noire ont disparu, sans que l'on sache qui a procédé à leurs suspensions, ni pourquoi. Vous trouverez une copie .pdf du compte suspendu en cliquant sur ce li...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.