Du SAC à Mitterrand, les barbouzes des présidents
Ma boite à souvenirs
Ma boite à souvenirs
chronique

Du SAC à Mitterrand, les barbouzes des présidents

Avant Benalla, d'autres pieds nickelés incontrôlables...

Réservé à nos abonné.e.s
"L'affaire Benalla", telle qu'on l'appelle désormais, est partout. Et ne manque pas de rappeler certaines heures sombres de la Ve République. Pour Arrêt sur images, notre chroniqueur Georges Marion revient sur quelques autres barbouzes, plus ou moins incontrôlables, plus ou moins arrogants, et plus ou moins maladroits...

En matière de maintien de l'ordre, les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets : sortir des règlements et des lois qui balisent la pratique policière légitime conduit rapidement à la catastrophe. Emmanuel Macron qui, vraisemblablement, ne s'est jamais penché sur la question, doit aujourd'hui amèrement regretter cette négligence lorsqu'il constate les remous que suscitent les aventures de son chargé de mission pour la sécurité, Alexandre Benalla, malencontreusement filmé en train de tabasser, le 1er mai 2018, à Paris, deux manifestants - nous vous racontions toute l'histoire, dévoilée par Le Monde le 18 juillet, iciCe vendredi, une procédure de licenciement a été engagée, alors qu'Alexandre Benalla a été placé en garde à...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.