Libye, premières questions urgentes sur une guerre dans l'urgence
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Libye, premières questions urgentes sur une guerre dans l'urgence

Réservé à nos abonné.e.s

Cent dix missiles tirés en quelques heures, le majestueux appareillage annoncé du porte-avions français "Charles de Gaulle", un avion survolant ce dimanche matin la "résidence caserne" de Kadhafi à Tripoli: la campagne de Libye s'est lancée samedi dans l'urgence et la précipitation. On n'a pas fini de voir, aux écrans des 20 Heures, les avions français décoller des bases de l'Est.

Disons-le, cette guerre, du point de vue international, est légale, et menée en vertu d'une résolution très large du Conseil de sécurité autorisant les pays participants à prendre "toutes mesures nécessaires" pour protéger les popul...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.