Le "populisme", c'est quoi ?
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Le "populisme", c'est quoi ?

Enquête sur un mot piège...

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que le terme «populiste» circule dans la parole publique comme une invective dont le sens serait admis par tous, il n’est pas inutile de se demander d’où nous tenons ce sens prétendument évident: la une du Monde de dimanche dernier sert de point de départ à une petite enquête lexicale qui fait apparaître que l’usage public de la notion s’est établi, depuis une décennie, dans un horizon sémantique éminemment discutable, que Le Monde, dans ses colonnes, se garde bien de discuter.

Voilà que les «populistes!» sont partout… Mélenchon était abonné depuis un moment à ce procès-là, et avec lui tous les contestataires de l’ordre politique en place, mais voici que le reproche grimpe jusqu’à toucher le sommet du pouvoir : le président Hollande, avec sa nouvelle lubie de la transparence imposée à ses ministres, se retrouve souillé de la même infamie, sa stratégie pointée du même doigt accusateur : «populisme?».

UneMonde

Une du Monde daté de dimanche 14/lundi 15 avril 2013

Le point d’interrogation que Le Monde a la charité de laisser traîner ne fait gu&eg...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.