Le "Guardian", monarcho-sceptique, mais pas régicide
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le "Guardian", monarcho-sceptique, mais pas régicide

Réservé à nos abonné.e.s

Il aura fallu cinq jours. C'est après tout un délai de décence...décent. Il aura fallu cinq jours après la mort d'Elizabeth II, mais six jours avant ses funérailles, pour que le Guardian ose ouvrir le débat sur l'avenir de la monarchie britannique. 

L'éditorial du journal, naguère étiqueté comme "républicain" (il avait proposé en 2013 une version de son site expurgée de tout matraquage médiatique relatif à la naissance d'un "royal baby") n'appelle certes pas à la déposition de Charles III et à l'avènement immédiat de la République. L'éditorial, que l'on imagine avoir été pesé et soupesé par tous les filtres possibles et imaginables au sein du journal, se borne à contester des privilèges anachroniques, comme le droit de veto di...

Il vous reste 72% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Famille royale : censures au "Guardian" et au "Telegraph"

Des blagues aux États-Unis engendrent des coupes après publication dans les deux quotidiens britanniques

Influenceurs "terroir" : comment ils font le jeu de Bardella

Ils ne parlent pas des élections. Pourtant, volontairement ou non, leurs vidéos préparent le terrain pour le RN

L'audience à tout prix, mode d'emploi par "Femme Actuelle" et "Voici"

Fausses identités de "journalistes", pages Facebook zombies et sous-traitance des contenus chez Prisma

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.