Télé publique : Zemmour, non merci !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Télé publique : Zemmour, non merci !

Il parait que Eric Zemmour est "interdit" sur les chaines de France Télévisions. C'est Pascal Praud qui le dit, promptement relayé par la fachosphère. Pascal Praud, vous savez, le salarié de Bolloré. Bolloré, vous savez, ce groupe qui n'en finit plus, depuis bientôt une semaine, d'inviter et de contre-inviter en boucle, de Morandini en Hanouna, tous les protagonistes, jusqu'au dernier, du dernier feuilleton Zemmour (si vous avez raté un épisode, notre savoureux montage-résumé est ici). 

Zemmour "censuré" à la télé publique ? De fait, le même tuyau nous a été glissé dans l'oreille par la maison Albin Michel, éditeur de Zemmour. Et vérification faite, pour cette nouvelle promo -et à la différence de ses publications précédentes, qui lui avaient valu des invitations sur les chaînes publiques-, le polémiste raciste n'a été invité dans aucune émission de la télévision publique.

Cependant, France Télévisions, que nous avons sollicitée ces deux derniers jours, refuse de confirmer l'existence d'une consigne générale. Sans doute par crainte d'être accusée de censure. Nous ne savons donc pas si ce sont les producteurs d'émission qui, en cette rentrée, on ressenti un ras'l'Zemmour généralisé, ou si une consigne informelle a été donnée. Dans cette cruelle incertitude, attendons-nous à voir monter dans les prochains jours, dans la fachosphère et ailleurs, la ritournelle praldienne (de Praud, n.p.) de la censure. Zemmour serait "bâillonné".

Disons les choses simplement : aucun média n'est obligé d'inviter un auteur plusieurs fois condamné, et faussaire historique patenté, pas davantage qu'en leur temps, dans un autre registre, ils n'étaient obligés d'inviter Dieudonné ou Soral. Au nom de quoi, d'ailleurs, cette obligation ? Eric Zemmour, chroniqueur sur RTL et au Figaro, médias marginaux comme chacun sait, est-il privé de moyens d'expression ? Le cahier des charges des chaines de France Télévisions impose-t-il d'inviter régulièrement Eric Zemmour ? La constitution française impose-t-elle d'inviter Zemmour ? Eric Zemmour dispose-t-il d'un temps de parole réservé, garanti par le CSA ? Occupe-t-il une fonction officielle ? Zemmour est un auteur parmi les centaines d'auteurs qui publient des livres à la rentrée. Que des chaînes françaises choisissent -au risque d'audiences moindres- de consacrer du temps d'antenne à d'autres auteurs, plutôt qu'à Eric Zemmour, est donc un non-événement. Tout ce que l'on peut en dire, c'est qu'une distinction se trouve ainsi tracée, en France, entre service public et audiovisuel privé. Attention, opinion personnelle : ce n'est pas la pire manière de marquer une différence.

Zemmour mosaïque




Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.