Quelques décentrements au centre de Paris
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Quelques décentrements au centre de Paris

Réservé à nos abonné.e.s

Somme toute, c'est bon signe, que les jeunes militants de Extinction Rebellion se fassent taper dessus de tous côtés. Du côté de l'ineffable cancérologue-exploratrice des mondes polaires en chambre Ségolène Royal, (qui appelle la police à taper promptement) comme du côté de certains Gilets jaunes, stupéfaits et aussitôt soupçonneux de voir la police ne pas taper assez fort.

Spécialiste des mouvements populaires et des insurrections, notre historienne préférée Mathilde Larrère elle-même, exprime des jugements contradictoires. A Reporterre, dans une interview titrée " le message politique n'est pas clair"...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.