Critiques croisées sur Extinction rebellion
article

Critiques croisées sur Extinction rebellion

Réservé à nos abonné.e.s
L'association écologiste, radicale mais non violente, occupe depuis trois jours la place du Châtelet, au centre de Paris. Elle est attaquée à la fois par ceux qui lui reprochent, justement, sa radicalité, et par ceux qui la trouvent trop modérée, tant dans ses discours que dans son mode d'action. ASI fait le point sur ces critiques, avec réponses des militants.

Le mouvement écologiste Extinction rebellion (XR), se voulant tout à la fois radical et non violent, se voit ces derniers temps reprocher l'un et l'autre. Et même de ne pas être réprimé par la police. Dans le cadre d'une semaine de lutte organisée à l'échelle internationale, les militants et sympathisants parisiens de l'association ont bloqué le centre commercial Italie 2, samedi 5 et dimanche 6 octobre, puis ont posé leurs quartiers lundi sur la place du Châtelet, au centre de Paris, où ils bloquent depuis certains axes de circulation, jour et nuit. Des actions illégales mais sans violence, dans la veine de ce que prône Extinction rebellion depuis sa naissance, en 2018, au Royaume-Uni. 

Des "groupes violents" à "réprimer rapidement"

L'i...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.