Privatisations : et maintenant les routes
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Privatisations : et maintenant les routes

Réservé à nos abonné.e.s

Ballon d'essai, mode d'emploi. Depuis quelques mois, la rumeur monte : devant l'incapacité de l'Etat à entretenir les routes nationales, ce même Etat pourrait être tenté d'en privatiser certaines portions. La rumeur a commencé à prendre corps à l'automne, avec la fuite d'un rapport dans Le Monde (lequel rapport, si je lis bien l'article, ne concernait à l'époque que les "rocades d'accès").

Contre-offensive immédiate, par exemple ici relayée en avril par un "fact-checkeur" de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC. Mais enfin ! Ce n'est qu'une rumeur ! Privatiser des routes ! Qu'allez-vous imaginer ?

Résultat des courses à la fin juin : deux amend...

Il vous reste 67% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.