Président des riches, enfin la preuve !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Président des riches, enfin la preuve !

Réservé à nos abonné.e.s

Donc, de l'intérieur, le quinquennat Hollande a bien ressemblé à ce qu'on en percevait de l'extérieur : une succession de capitulations devant les dominants et leur idéologie, une lente désagrégation intellectuelle et, à partir de l'attentat de Charlie Hebdo, l'étouffement intellectuel et politique devant le danger des mitrailleuses des djihadistes. Sans parler de la guirlande de rivalités, de crocs en jambe, de dissimulations, de trahisons -mais c'est le cas de tous les groupes politiques. C'est ainsi qu'apparait ce quinquennat dans la saisissante série de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, publiée depuis le début de la semaine par Le Monde. Après que leur propre livre, Un président ne devrait pas dire ça, a tué net François Hollande, la...

Il vous reste 83% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.