Perquisition Mélenchon : un souvenir d'il y a trois semaines...
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Perquisition Mélenchon : un souvenir d'il y a trois semaines...

Réservé à nos abonné.e.s

"Vous avez la preuve que Mme Belloubet a donné l'ordre de ces perquisitions ?" demande Léa Salamé à Alexis Corbière, au lendemain de l'orageuse perquisition dans les locaux de la France insoumise. Ah, chère Léa ! La preuve ! Bien sûr que non. Quelques souvenirs, en revanche. Pas très anciens : c'était il y a à peine un mois. La presse se faisait l'écho d'une information : Emmanuel Macron avait personnellement recalé trois candidats à la succession de François Molins au poste de procureur de Paris. Il avait récusé trois candidats issus de la procédure habituelle de nomination. "L'Elysée prend la main sur les procureurs" titrait Le Monde. "Macron veut poser son parquet"titrait Libé. "Macron veut choisir lui-même ses procureurs", titrait ...

Il vous reste 77% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.