Passoires thermiques : la planète, OK, mais pas tout de suite !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Passoires thermiques : la planète, OK, mais pas tout de suite !

Réservé à nos abonné.e.s

J'ai eu un moment d'égarement. Je racontais l'autre jour m'être senti solidaire de la secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, opposée sur un plateau de LCI à un clown climato-sceptique. Vous avez été plusieurs, ici et sur les réseaux, à me rappeler (justement) à la lucidité. Tous ces habiles débats ne sont qu'illusion. Ils ne font que masquer la nature profonde du macronisme écologique (comme d'ailleurs avant lui, du hollandisme écologique, ou du sarkozysme écologique, pour ne prendre que les deux derniers) : sauver la planète, OK, mais chaque chose en son temps. Il y a d'autres priorités. Dernier exemple en date : la rénovation de ce qu'on appelle les "passoires thermiques", les logements mal isolés, ...

Il vous reste 72% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.