Macron en maraude, la posture et l'imposture
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Macron en maraude, la posture et l'imposture

Réservé à nos abonné.e.s

Il y a trois différents niveaux d'imposture, dans cette posture d'Emmanuel Macron penché sur la tente d'un SDF parisien, et qui s'est répandue hier sur les réseaux sociaux.

On peut d'abord juger indécente la sollicitude affichée envers les sans-abris, alors que le candidat Macron avait promis que plus personne ne dormirait dehors fin 2017, et surtout que le gouvernement a diminué de 57 millions sur quatre ans (dont 20 millions dès 2018) le budget des hébergements d'urgence (Libé précise néanmoins que le nombre de places a augmenté au cours de l'hiver 2017-2018. On n'a pas encore les chiffres pour l'hiver actuel). C'est le plus évident. C'est d'ailleurs sur ce thème que s'est notamment déchainé le hashtag #MaraudecommeMacron.

Il vous reste 72% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.