Campagne Macron : les vraies-fausses photos de presse de Soazig de la Moissonnière
article

Campagne Macron : les vraies-fausses photos de presse de Soazig de la Moissonnière

Offert par le vote des abonné.e.s
Ses photos "cool" et "sympa" du candidat Macron ont inondé les médias pendant toute la course à la présidentielle. Seul hic : lors de la campagne, Soazig de la Moissonnière était rémunérée par En Marche pour ses photos. Ou comment le service de com' d'un candidat est parvenu à faire passer du publireportage pour du photojournalisme.
lemonde
leparisien
LHuma-oct2016
lacroix-soazigdelamoissoniere
Lepoint
lesinrocks
lexpress
franceculture-lars2017
soazig-merkel
Partager cet article Commenter
16
16 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Campagne Macron : les vraies-fausses photos de presse de Soazig de la Moissonnière

Ses photos "cool" et "sympa" du candidat Macron ont inondé les médias pendant toute la course à la présidentielle. Seul hic : lors de la campagne, Soazig de la Moissonnière était rémunérée par En Marche pour ses photos. Ou comment le service de com' d'un candidat est parvenu à faire passer du publireportage pour du photojournalisme.

Commentaires préférés des abonnés

Escroquerie va finir par être le mot caractérisant ce président.

Tromperie, malhonnêteté, etc. C' est le Macronisme...

Soazig de la Moissonnière a compris très tôt qu'elle ne serait jamais Dorothea Lange ou Diane Arbus.

Devenir la photographe officielle du Président fut alors sa seule ambition, son horizon indépassable.

Un job fort rémunérateur pour des clichés de comm(...)

Derniers commentaires

ou est le probleme, ici depuis 2012 DS soutient tout ce qui peut empecher JLM d etre elu, sans meme être payer par l oligarchie..Les meilleurs employés sont ceux qui sont ennemis de vos ennemis. franchement que ses photos est été truquées ... waouh voila l affaire, il me semble que bcp de politique de gauche en ce moment se trouvent en prison , et ca ca craint. La seul utilité maintenant d @si, repérer les traces de photoshop, sinon pour denoncer la proximite  entre journaliste et pouvoir, on a vraiment pas besoin d aide  depuis l ORTF on connait, merci.

Les photos ont été retouchées, en plus.

(Mais là, DS ne fera pas de comparaison avec l'URSS…)

Pour qui ouvrait les yeux et tendait l'oreille, tout le système Macron n'aura été que trucages, petites ou grandes malhonnêtetés, trahisons assumées, bidouillages à tous les niveaux. Mais qui voulait vraiment voir ? Maintenant, il faut assumer.  Le plus truqueur des présidents est à la barre et tous ceux qui l'ont aidé dans cette conquête délétère entendent bien en toucher les dividendes. Quatre ans encore. Il y a en effet de quoi enrager.

Comment se fait-il que quasiment personne ne parle de cette histoire ?!?!

Si jamais il en est qui ont cru un seul instant qu'on fait du beurre sans barattage...


Comment ont-ils pu s'expliquer que du jour au lendemain, ce petit fils d'homme inonda toutes les chaînes radio de son nom, tous les écrans et toutes les unes des magazines et journaux ? 


On reste rêveur devant tant de naïveté au point qu'on se dit qu'il faudrait faire des Olympiades de la crédulité, notre pays serait sur le podium

Le pire: Tout le monde s'en doutait peu ou prou , mais chacun de prétendre "je ne savais pas (que c'était à ce point ?)".


C'est hallucinant cette histoire...

Ah que c'est beau le journalisme "embedded" mais qui se dit "indépendant" tout en étant rémunéré par Macron. Tel celui de Dorian Gray, le portrait de Macron porte la trace de tous ses méfaits.



Y'a pas photo, le 5 mai il va falloir refaire le portrait de Macron.

Soazig de la Moissonnière a compris très tôt qu'elle ne serait jamais Dorothea Lange ou Diane Arbus.

Devenir la photographe officielle du Président fut alors sa seule ambition, son horizon indépassable.

Un job fort rémunérateur pour des clichés de commande d'une affligeante banalité.

Tromperie, malhonnêteté, etc. C' est le Macronisme...

lu dans l'article du monde :

Le 1er septembre, le « contrat de prestation de services » qu’elle signe – pour une durée indéterminée et avec effet rétroactif au 28 mai.

Pénélope peut encore signer un contrat avec effet rétroactif ....


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/05/03/campagne-de-macron-une-photographe-remuneree-des-fin-mai-2016_5293808_3224.html#CTJ8k9DZVvhrul5Z.99

Escroquerie va finir par être le mot caractérisant ce président.

C'est ce qu'on appelle un strike ! 


Leur stratégie a parfaitement fonctionné sauf chez Libération apparemment.


Dommage que les comptes de campagne aient été rendus accessibles aux investigateurs...

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.