Les Grandes gueules, que de la gueule !
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Les Grandes gueules, que de la gueule !

Réservé à nos abonné.e.s

Confession du jeudi : je ne suis pas un auditeur régulier des Grandes gueules de RMC.  Horaires peu adaptés à mon rythme de matinaute, coupures pub à la mitrailleuse, rythme speed. Pas ma came. Depuis quelque temps, je voyais néanmoins buzzer des extraits des interventions d'un syndicaliste de Sud Rail, Anasse Kazib.  Tiens tiens ! Inattendu, me disais-je. Mais après tout, dans une période de lutte sociale, il est normal qu'on entende sur le plateau la voix d'un travailleur en lutte. 

C'est fini. Enfin, il est vraisemblable que c'est fini. Même si RMC, pour l'instant, ne le confirme pa...

Il vous reste 74% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.