L'apparition de l'Elysée
Le matinaute
Le matinaute
chronique

L'apparition de l'Elysée

Et Tapie apparut à Bakchich. O week-end de toutes les grâces, de tous les miracles, de toutes les Apparitions !


Tout le week-end, la rumeur de la Toile propagea la bonne nouvelle : Tapie aurait été repéré à l'Elysée, au lendemain de son audition par la commission des finances de l'Assemblée (dont le point saillant est dans l'émission de cette semaine). Le Tapie-qui-n'est-pas-l'ami-de-Sarkozy ? Lui-même. C'est une journaliste de Bakchich qui aurait eu la vision tapiesque, vendredi 12 septembre à 16 heures précises. L'Apparition attendait sous un porche, avant d'être conduite au bureau de François Perol, secrétaire général adjoint, en charge des affaires économiques. L'Elysée, au nom de la laïcité positive, ne fait aucun commentaire. L'Apparition dément. "Vous rêvez ! Je ne suis pas un sous-citoyen, et vous n'êtes pas juge d'instruction". C'est apparemment une apparition, non seulement ponctuelle à ses rendez-vous, mais loquace.

Le PS, parti de libres-penseurs, mais ouvert au surnaturel, demande des éclaircissements. L'Elysée se tait encore. L'AFP signale l'apparition. Le Chateau se tait toujours. Au cours du week-end, l'Apparition gagne tous les sites de presse en ligne, de Libération au Monde, en passant par le Journal du Dimanche. Ce sont des sites sérieux, d'organes de presse sérieux, à qui on ne la fait pas. Mais l'Elysée se tait obstinément.


On se branche enfin sur les radios du lundi matin. Pas un mot. Il y est pourtant abondamment question (coïncidence troublante) de la visite dans les Pyrénées d'un certain M. Seize qui, à ce qu'on croit comprendre, est un spécialiste du sujet. Les radios du matin sont donc sensibilisées à la problématique générale des apparitions. Mais rien. Vraiment, on a rêvé. Ou bien, il faut croire que le cas Tapie, dans l'attente de son homologation, est une sous-apparition. Chère consoeur de Bakchich, n'est pas Bernadette qui veut.


MISE A JOUR - 19h15 : La réalité de la visite de Bernard Tapie à l'Elysée, vendredi 12 septembre, se confirme.


L'hebdomadaire économique Challenges confirme l'info de Bakchich: "Challenges était présent lors de l'arrivée de l'homme d'affaires au palais à l'Elysée vendredi".
Et le journaliste Dominique Perrin est plus que précis : "Bernard Tapie a bien été reçu vendredi à l'Elysée par un collaborateur de Nicolas Sarkozy. A 16h05, très exactement, l'ancien homme d'affaires a été conduit devant le bureau du secrétaire général adjoint chargé des affaires économiques, François Pérol, au deuxième étage de l'aile droite de l'Elysée. «Ah, mais il y a du beau linge ici!», se sont exclamés des membres de Matignon sortant du bureau."

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.