La leçon d'Aix-la-Chapelle : le virus a muté
Le matinaute
Le matinaute
chronique

La leçon d'Aix-la-Chapelle : le virus a muté

Réservé à nos abonné.e.s

Enfin, le 21 janvier, l'Elysée publia LA VERITE. En majuscules. Car seule la MAJUSCULE est crédible. Non, l'Alsace et la Lorraine ne quitteront jamais la France. Non, la France ne partagera pas son siège au Conseil de Sécurité de l'ONU avec l'Allemagne. Ouf !

La séquence étant aujourd'hui terminée, reprenons dans l'ordre ce feuilleton haletant de la cession de l'Alsace-Lorraine à l'Allemagne. Le 11 janvier, dans une vidéo Youtube, un député européen du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, Bernard Monot, accuse Macron de trahison. "Evidemment vous n'en avez jamais entendu parler au journal télévisé", mais Macron " tel un Judas" va livrer à l'Al...

Il vous reste 78% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.