Faismapromo.com
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Faismapromo.com

La permanence, à travers les décennies, des réflexes reptiliens du Système
devoirs

, laisse toujours admiratif. Comme un seul homme, jités, journaux et chroniqueurs offraient hier un bel exemple d'emballement, à propos des lettres de menaces du "corbeau" adressées aux Puissants de la République. Amalgames aphatiens, plateaux de situation détaillant le stoïcisme des cibles, qui "ne changent rien à leur emploi du temps": la démonstration était étincelante (les meilleurs moments sont ici).

A peine la vague calmée, les mêmes se lançaient dans une splendide démonstration "d'effroi promotionnel". Dans le grand concours de cette discipline médiatique homologuée, il est difficile de réussir un plus joli coup que celui des créateurs de "faismesdevoirs.com", site (non accessible à l'heure des matinautes) qui se propose de faire les devoirs des élèves sous quarante-huit heures, moyennant finances. En vingt-quatre heures, son créateur avait chassé le "corbeau", dans le rôle de la reine d'un jour. Même le lancement d'une nouvelle émission de téléréalité encore-pire que-tout-ce-qu'on-a-vu-jusqu'à-maintenant-mais-jusqu'où-va-t-on-aller-vous-vous-rendez-compte-on-les-fait-même-manger des-vers-de-terre, n'avait pas atteint ces sommets.

A l'unanimité du jury, la palme d'or est accordée à l'éditorial du Monde qui appelle les pouvoirs publics à sévir, contre le site sacrilège, et n'a pas assez d'adjectifs -"ahurissant", "scandaleux"- pour dénoncer l'opération dont il assure gratuitement la promotion. Prix d'encouragement à Darcos, qui s'est déclaré "choqué", aux fédérations de parents d'élèves, et aux syndicats enseignants, qui ont participé au concours. Le jeune créateur du site, qui se déployait, ravi, sur tous les écrans des jités de mercredi soir, n'avait quasiment plus rien à faire. Même si son site fait plouf, il aura réussi son lancement. Il sort d'une école de commerce. Au moins, cela rassure sur l'efficacité des méthodes qu'on y enseigne.

Mise à jour, jeudi 22 heures. Le site Le Post vient de révéler que la photo de l'équipe pédagogique du site était factice, ce qui fait peser un doute sérieux sur la réalité du service proposé par faismesdevoirs.com. Par ailleurs, le site a brutalement fermé jusqu'au début de la semaine prochaine. A suivre.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Plantu : et maintenant, les jeux vidéo ?

Islam, syndicalistes, Mélenchon : le dessinateur du Monde collectionne les "bad buzz"

Les grandes oreilles de Xavier Bertrand : affaire d'Etat, ou buzz promotionnel ?

Scepticisme au Monde sur les insinuations d'un journaliste-maison

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.