De l'utilité d'Anne Sinclair
Le matinaute
Le matinaute
chronique

De l'utilité d'Anne Sinclair

Réservé à nos abonné.e.s

Avantages de la réflexion collective : sur la question que je posais hier matin (pourquoi un simple croche-pied suscite-t-il une indignation que tant de mutilations peinent à déclencher ?) l'un d'entre vous, sur le forum, trouve une explication lumineuse. Parce que le croche-pied est, à l'évidence, intentionnel. Pour ce pied, pas d'esquive possible, du genre "je mettais le pavé à l'écart", "je n'ai pas visé la tête", ou "le coup est parti tout seul". Le croche-pied aura donc été aux violences policières ce que Vanessa Springora est à Matzneff : le révélateur inattendu, qui permet de s'autoriser à nommer ce que chacun avait sous les yeux, et se refusait à voir. Et soulage peut-être, allez savoir, des consciences longtemps bridées.

Ainsi le po...

Il vous reste 77% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.