Chèque alimentaire : l'étrange enlisement
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Chèque alimentaire : l'étrange enlisement

Réservé à nos abonné.e.s

"Je suis d'accord sur le chèque alimentaire. Donc il faut qu'on le fasse. Vous avez raison. Donc on va le faire." Ce jour de décembre 2020, Emmanuel Macron est affirmatif. Cette nouvelle aide, proposée par la Convention citoyenne pour le climat, qui devrait permettre aux foyers pauvres de disposer d'un crédit d'achat pour une alimentation fraîche, bio, et en circuit court, verra le jour. "On va le faire" : comme c'est beau, une parole présidentielle performative ! L'idée est vertueuse à plusieurs titres. Potentiellement, outre une aide alimentaire aux foyers pauvres, elle doit encourager à la conversion bio de l'agriculture française, à la constitution de circuits courts vers la grande distribution, à la pratique d'une alimentation sai...

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.