Une nouvelle rubrique : un an après
La vie du site
La vie du site
chronique

Une nouvelle rubrique : un an après

Et après ? Que se passe-t-il, après ? Eternelle, lancinante question, que pose l'habituelle amnésie médiatique. Après que les projecteurs se sont détournés, après que le grand cirque tonitruant est allé planter ses chapiteaux ailleurs, que deviennent les acteurs éphémères de l'actualité ? Comment les problèmes soulevés sont-ils réglés (ou pas) ?

Et après ? Que se passe-t-il, après ? Eternelle, lancinante question, que pose l'habituelle amnésie médiatique. Après que les projecteurs se sont détournés, après que le grand cirque tonitruant est allé planter ses chapiteaux ailleurs, que deviennent les acteurs éphémères de l'actualité ? Comment les problèmes soulevés sont-ils réglés (ou pas) ?

Désormais riches d'un an d'archives, nous avons décidé, sur une intuition fulgurante d'Anne-Sophie, de revenir chaque semaine sur une de nos informations d'il y a un an, et d'enquêter sur ses suites.

Il y a un an, nous nous étonnions de voir que la détention, au Niger, de deux journalistes français, était infiniment plus abondamment couverte que celle de ces deux confrères nigériens. Enfin, pour être francs, nous ne nous étonnions pas vraiment. Cet ethnocentrisme est habituel. Disons que nous le constations.

Donc, non sans difficultés, nous les avons appelés. Alors ? Alors ils sont toujours en liberté provisoire. Ils travaillent, assurent-ils Tout est normal.

Ou presque. Mais lisez donc l'article de Justine.

Cette "mise à jour" interviendra chaque fin de semaine. Le samedi ? Le dimanche ? On verra. A vous de dire, quel est le moment que vous préférez, celui où vous êtes le plus disponibles. Mais elle sera régulière. Car vous voulez de la régularité, des repères. C'est une des toutes premières leçons que nous tirons de vos très nombreuses réponses à mes deux "making of" précédents. Très bien, le site, très intéressant, mais trop fouillis. On s'y perd. On ne sait jamais ni quand, ni où. Un peu d'ordre ! Des rendez-vous réguliers !

Des rendez-vous ? Voici le premier. Et pas le dernier de l'an II.

Autre chose, tant que j'y suis. Vous avez aussi été très nombreux, à nous demander de pouvoir faire découvrir les contenus du site à des proches, qui hésitent à s'y abonner. Vous avez suggéré plusieurs formes: pouvoir envoyer un contenu à un ami non-abonné, ou bien pouvoir l'abonner gratuitement pour une durée limitée (un mois). Ce sont d'excellentes idées. Nous y travaillons. Vous devriez en voir les résultats très bientôt.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.