On vous attend sur Hors-Série
La vie du site
La vie du site
chronique

On vous attend sur Hors-Série

J'ai dit d'accord. Judith Bernard a un jour surgi dans mon bureau

, dont elle venait de défoncer la porte à coups de hache, et s'est adressée à moi en ces termes : "capitaine (même hache en main, elle m'appelle capitaine), on aimerait faire un site rien qu'à nous, dans le site. Sans critique de medias." J'ai froncé les sourcils. Mais j'ai jeté un oeil à son arme par destination, et je n'ai rien dit. "Enfin, disons sans trop de critique de media. Sans lien évident à l'actu. Avec de longs entretiens, fouillés, sur tous les aspects de la vie culturelle. Avec des gens qu'on n'entend jamais ailleurs. Bref, le site qu'on a envie de faire". Que pouvais-je répondre ? J'ai dit d'accord.

Et l'image fait foi.

 

Judith a travaillé plusieurs mois, avec son équipe, dans un repaire tapi dans l'ombre, où la main de l'homme n'a jamais mis le pied. La rue était barrée, et le repaire des filles entouré de sacs de sable (car pour accentuer l'aspect transgressif du projet, c'est une équipe de filles, rien que de filles, ou presque). Résultat ? Le voilà. Un beau projet, bien plein, bien carré. Avec une belle vidéo teasing (voir ci-dessus). Vous aurez remarqué que le projet est posté sur le site Ulule, spécialisé dans le crowdfunding. Parce qu'on a décidé de faire appel au crowdfunding. "Si @rrêt sur images se créait aujourd'hui, vous feriez appel à nous" fanfaronnaient nos invités, dans l'émission qu'on consacrait au sujet l'an dernier. Ils ne croyaient pas si bien dire. @si ne se crée pas, mais d'une certaine manière se recrée. Et, oui, on fait appel à cet outil neuf, qui maitrise les techniques de base de création d'un media 100% indépendant : comment rameuter les amis, et les amis des amis ; comment mener une campagne de souscription de 45 jours ; et, si par malheur il n'aboutit pas, comment rembourser tout le monde. Tout ça évidemment avec les internautes porteurs du projet : si vous voulez interpeller Judith en personne, faites-le dans leur forum, plutôt qu'ici. A mon avis, dans les jours qui viennent, elle va y passer davantage de temps.

Mais le projet va aboutir. Il ne peut qu'aboutir. Posté sur Ulule mercredi, le projet est déjà financé à près du tiers à l'heure où j'écris, moins de 48 heures plus tard, avec plus de 750 souscripteurs déjà. C'est dire votre faim d'une autre approche de la vie culturelle.

Pourquoi ce lancement est-il une date importante pour @si ? D'abord, parce que c'est la première fois que nous nous aventurons hors de nos bases, la critique media au sens strict. Et, j'espère, pas la dernière. Après six ans d'existence, inutile de cacher que nous nous sentons un peu à l'étroit. Et de plus en plus démangés par la tentation d'être la matrice d'un nouveau media plus large, plus ambitieux, plus généraliste. Pas totalement généraliste, c'est un mot qui n'a plus de sens à mes yeux. Nous ne rêvons pas de constituer une maousse rédaction, un meta-supermarché se substituant aux medias supermarchés du XXe siècle. En revanche, une flotille d'embarcations, indépendantes mais reliées entre elles par des liens dont la nature (dans le désordre : juridique, technique, intellectuelle, financière, affective) reste à inventer, ça oui. Et donc, les liens de la maison mère avec Hors-Série, nous les inventerons en marchant. Hors-Série, site hors formats, sera le site de l'équipe de Judith. Elle en sera responsable. @si donnera tout le soutien, intellectuel et technique demandé, mais chacun chez soi. Il n'est pas exclu que j'aille de temps à autre animer une émission par là-bas, mais rien n'est fixé.

A titre personnel, c'est aussi la première fois que je passe vraiment le relais. Disons, un premier morceau du relais. Mais d'autres doivent suivre. Je ne sais pas si @si a la capacité de -attention, grand mot- me survivre, mais on va tout faire pour. Pour qu'il puisse continuer à remplir sa fonction critique, à proposer en toute indépendance articles dérangeants et émissions énervantes sur les représentations au sens large, quand je déciderai de partir planter mes choux dans d'autres riantes contrées. Pour toutes ces raisons, on vous attend sur Hors-Série.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.