"Rebel rebel rebel" : Bsaz, clichteuse, de la COP 21 à Nantes
Initiales DS
Initiales DS
chronique

"Rebel rebel rebel" : Bsaz, clichteuse, de la COP 21 à Nantes

Réservé à nos abonné.e.s

La main gantée d'un policier étrangle un homme à terre. L'homme semble âgé.  Tout près de son torse nu, fume ce qui pourrait être une grenade. La photo est signée bsaz. Depuis la publication sur les réseaux sociaux de cette photo, la vie de bsaz a basculé. Toute cette attention soudain portée sur elle ! Il a fallu démentir les rumeurs des réseaux sociaux selon lesquelles la photo aurait été prise ailleurs qu'à Nantes, à la manifestation à la mémoire de Steve Maia Caniço de samedi dernier. Aussitôt qu'elle a été sollicitée, bsaz a évidemment démenti. C'était bien à Nantes. Entretemps l'homme violemment plaqué au sol par le policier, Bruno Kaïk, 51 ans,  a annoncé son intention de porter plainte. Le service de communication de ...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.