Racisme : les dirigeants du foot français condamnés sans preuves
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Racisme : les dirigeants du foot français condamnés sans preuves

Le détestable raccourci du titre de Mediapart

Réservé à nos abonné.e.s
Si on m'avait prédit que je serais un jour amené, en plein week-end, à voler au secours du personnel dirigeant de la Fédération Française de Football, j'aurais changé de voyante. Mais la critique médias mène décidément à tout.



Disons-le: je ne comprends rien au film "Mediapart contre la FFF". Ou plutôt, je ne comprends que trop bien. Et ça m'énerve.

De quoi les dirigeants de la FFF sont-ils accusés par Mediapart ? De racisme.

Blanc (photo Reuters choisie par Mediapart)
Titre de Mediapart de vendredi (accès payant): "Foot français. Les dirigeants veulent moins de Noirs et d'arabes". Illustré par une photo détournée de son contexte d'un Laurent Blanc imposant le silence (à qui ? quand ?), l'article de vendredi commence ainsi: "Pour les plus hautes instances du football français, l'affaire est entendue: il y a trop de noirs, trop d'arabes et pas assez de blancs sur les terrains. Plusieurs dirigeants de la Direction...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.