Persécutions, rackets, suicides : première semaine nazie en Autriche
Initiales DS
Initiales DS
chronique Vidéo

Persécutions, rackets, suicides : première semaine nazie en Autriche

Réservé à nos abonné.e.s
Premières persécutions antisémites, premiers rackets : il faut quelques jours, avant que la presse puisse raconter la brutalité de la domination nazie sur l'Autriche.

Une semaine. Il aura fallu une semaine, pour que les envoyés spéciaux à Vienne de la presse française puissent raconter ce qu'ils ont vraiment vu, dans les jours suivant l'Anschluss du 12 mars 1938 (voir notre dernière chronique).

Derrière les photos et les images de cinéma montrant l'accueil triomphal réservé par la majorité des Autrichiens à Hitler et aux nazis, ont commencé dès les premières heures les persécutions antisémites, et les rackets multiples.  La domination nazie s'abat sur l'Autriche avec une brutalité sans précédent. Dès les premiers jours, la presse fait état, en brèves, sans commentaires, des premiers suicides de Juifs et d'opposants.

Mais la presse est censurée. Il faudra attendre que les envoyés spéciaux soient r...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.