Fumigènes, le retour
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Fumigènes, le retour

Une proposition-choc, un dialogue impromptu, et un zeste de marivaudage

Réservé à nos abonné.e.s

Tiens, revoilà un fumigène. Un beau, comme au bon vieux temps. Vous connaissez la différence entre un enfant et un journaliste du jité ? L'enfant, on ne peut pas lui refaire deux fois la blague du fluide glacial sur la chaise, ou la petite entourloupe du t'as une tache, là. Le journaliste de la télé, on peut lui refaire vingt fois le coup du fumigène, ça marche toujours à la vingtième fois. Et même, il en redemande.

Pour un beau fumigène, c'est un beau fumigène. L'avez-vous vu, le farceur, aux jités de vendredi, se félicitant du sursaut de croissance, et surtout enfonçant le clou de sa dernière trouvaille en date : la...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.