Autriche : un peu de Sigmund, un peu d'Adolf, et on explique tout !
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Autriche : un peu de Sigmund, un peu d'Adolf, et on explique tout !

Réservé à nos abonné.e.s

Il fallait bien que ça arrive.

Il fallait bien qu'un jour ou l'autre, un lien soit établi entre les deux récentes affaires de séquestration souterraine en Autriche, et le passé nazi du pays.

C'est Natascha Kampusch, victime de la précédente affaire de séquestration de longue durée, qui vient de s'y coller, dans une interview diffusée par France Info, dont une phrase vient d'être diffusée, mercredi 7 mai, sur France Inter.

J'imagine que Josef Fritzl était dans les Jeunesses hitlériennes, qu'il a été humilié pendant son enfance et qu'il n'a pu s'en sortir qu'en compensant qu'avec une forme de mégalomanie et un comportem...

Il vous reste 76% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.