"Ras le bol fiscal" : Libé et Le Monde, deux pas en avant, un pas en arrière
Éconautes
Éconautes
chronique

"Ras le bol fiscal" : Libé et Le Monde, deux pas en avant, un pas en arrière

(ou l'inverse)

Réservé à nos abonné.e.s
Ami entends-tu le vol noir des anti-impôts sur nos plaines ? Ohé partisans c’est l’alarme, sonnée hier par Libération. En une et sur cinq pages, le quotidien veut tordre le cou au soit-disant ras-le-bol fiscal légitimé par la classe politique et relayé par la presse – dont, il y a encore peu, Libération. La fronde anti-ras-le-boliste est-elle en marche ?

Impôts je vous aime : c’est en gros le ton des cinq pages publiées hier dans Libération. Dans un long papier intitulé Trop d’impôts, la grande illusion, Christophe Alix et Luc Peillon reviennent sur ces quatre petits mots – ras-le-bol-fiscal – "assenés fin août par le ministre de l’Economie [et qui] auront symbolisé (et justifié) le tournant économique du gouvernement". Quatre petits mots inattendus dans la bouche d’un homme de gauche, s’étonnent les journalistes qui affirment que "le système français reste pourtant un des plus justes des pays occidentaux". Puis de démonter des idées reçues n...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.