Je suis allée me faire voir chez les Grecs
Éconautes
Éconautes
chronique

Je suis allée me faire voir chez les Grecs

Le plan d'austérité européen à la loupe

Réservé à nos abonné.e.s
Et de trois. Dimanche 12 février le parlement grec a adopté la troisième feuille de route imposée par la troïka – FMI, UE et BCE – afin de… afin de quoi au juste ? Sortir une bonne fois pour toutes la Grèce de sa tragédie économique ? Cautériser sa dette qui atteint plus de 160% de son PIB ? Engager sans le dire sa sortie de l’euro ? Se payer le pays et ses îles clubmedesques ?

Avec la baisse drastique des salaires, la coupe au sabre dans la fonction publique et la privatisation des groupes énergétiques, on peine à saisir le dessein de ce troisième plan d’austérité. Mais que contient cette feuille de route exactement ? Et quel sera l’impact des mesures sur la vie des Grecs ? L’éconaute de service a mené son enquête aidée de deux complices embarqués pour l’occasion : cigale zoze, abonnée d’@si qui vit à Syros, la plus grosse île des Cyclades (30 000 habitants) et Okeanos, abonné aussi mais surtout auteur du site d’informations Okeanews qui suit de très près l&rsquo...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.