Les princesses Disney ne sont plus ce qu'elles étaient
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Les princesses Disney ne sont plus ce qu'elles étaient

(mais tout de même un peu)

Réservé à nos abonné.e.s
Ça bouge du côté des princesses disneyiennes, ça s'agite sous les robes et les crinolines, ça s'affole dans les châteaux enchantés : une toute récente étude nous apprend en effet que leur esprit d'indépendance sans cesse grandissant n'est en rien proportionnel à la longueur de leurs répliques. D'autre part, il semblerait que Blanche-Neige excite plus que de raison quelques Qataris en rut.



En attendant de nous pencher sur cette étude et cet arabique fait divers, examinons le monde de ces princesses que l’on pense à tort figé, encroûté dans une indéfectible tradition, envahi par des toiles d'araignée millénaires.

nouveau media

Le château de La Belle au bois dormant
par les studios Disney, 1959

Les princesses et la lente libération de la femme

Les résumés des films ci-dessous sont à lire avec attention si l’on veut prendre la juste mesure des révélations mondiales qui suivront.

LES PRINCESSES PAIC CITRON
Dans Blanche-Neige et les sept Nains, premier long métrage d'animation sorti en 1937 reprenant un conte publié pa...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.